• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Moto volée : que faire en cas de vol de moto ?

       (0 avis)

    Chaque année, elles sont plus de 100.000 deux-roues à être volées sur le territoire français. Ce nombre inclus les scooters, les motos et les cyclomoteurs. Le fait de souscrire une assurance pour sa bécane est alors indispensable. Afin de bénéficier de la garantie vol, vous devez toutefois respecter certaines conditions. Découvrez ce que vous devez faire en cas de vol de moto. Alors, comment réagir si votre moto a été volée ? Que faire pour être indemnisé par l'assurance ? Quelles sont les démarches à suivre ? Le guide complet 

    Moto volée : faire une déclaration de vol

    La déclaration de vol est nécessaire, voire obligatoire en cas de vol de moto. Vous êtes tenus de respecter cette étape, que vous avez souscrit une garantie vol ou non. La première chose à faire serait de constater les dégâts liés à l’infraction. N’omettez aucun détail ! Si l’antivol a été forcé, prenez une photo de l’incident. Faites pareil si vous remarquez des débris de votre engin sur le sol. Toutes ces preuves justifieront le vol auprès de votre assurance. L’intérêt est d’écarter tout doute sur une éventuelle tentative de fraude à l’assurance, si l’on ne retrouve pas votre moto.

    La déclaration au commissariat

    Une fois les preuves récoltées, vous devez déposer une plainte à la gendarmerie ou au commissariat dans un délai de 48 heures maximum. A défaut, vous êtes responsable des dégâts ou incidents causés par le voleur avec votre moto. Une fois la déclaration achevée, vous recevrez un récépissé de plainte de vol, que vous devez rapporter à votre assureur.

    La déclaration auprès de l’assureur

    Surtout, n’oubliez pas d’avertir votre établissement d’assurances du vol de votre moto, et ce, dans les plus brefs délais. Pour ce faire, il suffit d’une lettre recommandée avec accusé de réception, dans laquelle vous relater votre situation. Joignez à ce document le récépissé de la déclaration de vol, que vous avez obtenu au commissariat. Attention, une lettre envoyée trop tard est un motif de non-remboursement. Il arrive que l’assureur vous demande d’apporter les preuves que votre moto a réellement été volée. Pour vous préparer à cette éventualité, veillez à bien conserver tous les documents justificatifs, comme la facture de l’achat d’un antivol.

    antivol moto

    Moto volée : que faire si vous avez souscrit une garantie contre le vol ?

    Lors de l’achat de votre bécane, vous aviez la possibilité de souscrire à une garantie antivol. Si vous n’avez choisi que l’assurance au tiers, vous ne bénéficiez pas de dédommagement venant de votre assureur. Seul ceux qui ont souscrit une garantie antivol seront remboursés.

    Pour arriver à ce remboursement, deux cas de figure peuvent se présenter :

    • La moto est retrouvée. Alors, l’établissement d’assurances prend en charge toutes les réparations, dans la limite fixée par le contrat.
    • La moto n’est pas retrouvée. Au-delà du délai d’un mois, la compagnie d’assurances rembourse à la valeur de l’Argus.

    Ce qu’il faut savoir sur la garantie vol

    Lors de la souscription à la garantie vol, vous devez être vigilent sur certaines clauses. En effet, elles détermineront si vous pouvez prétendre à une indemnisation en cas de vol ou pas. Concernant la garantie vol, il peut être mention de la présence d'antivols aux normes lors du vandalisme par exemple. Bien entendu, les informations données à l'assureur doivent être parfaitement exactes aussi.

    Ce qu’il faut déclarer à la souscription

    Lors de la signature du contrat, veillez à bien inscrire :

    • Les caractéristiques techniques de votre moto.
    • L’endroit où elle est garée.
    • Les protections contre le vol dont elle dispose déjà, comme un système antivol certifié.

    Moto volée : ce qu’il faut mentionner au moment du vol

    Pour que votre assureur puisse vous rembourser, vous devez indiquer que vous avez respecté toutes les mesures de protections qu’il a imposées. On parle notamment de la mise en place d’un antivol en U agréé CE, NF ou SRA selon l’établissement, le verrouillage de la direction ou encore le verrouillage du bloque disque.

    Les conditions à respecter suite au vol

    Vous devez remplir quelques conditions une fois le vol constaté. Ainsi, vous devez respecter le délai de 24h à 48h suivant le vol, pour déposer la plainte auprès du commissariat et votre compagnie d’assurances.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.