• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Nettoyer sa moto : produits et techniques

       (0 avis)

    Le nettoyage de la moto répond bien plus qu’à un besoin esthétique. Car au-delà de débarrasser votre bécane des saletés qu’elle a forcément accumulées sur la route, le nettoyage permet de prévenir la corrosion que ces dernières ne manqueront pas d’occasionner. Si vous voulez pouvoir utiliser votre moto en tout temps et pendant longtemps en conséquence, son nettoyage doit faire partie intégrante des rituels d’entretien.

    Quel produit utiliser pour nettoyer sa motoComment bien entretenir sa moto ? Découvrez quels sont les produits et quelles techniques utilisées pour bien nettoyer sa moto ainsi que les conseils pour prendre soin de sa moto.

    Les techniques de lavage possibles

    Pour nettoyer votre moto, vous avez le choix entre deux options principales : le lavage à la main et le lavage à haute pression. Chacune de ces techniques permet de décrasser sa moto. Lesquels des deux choisir ? Voici le guide des techniques possibles pour laver son véhicule.

    Le lavage à haute pression de la moto

    Si certaines personnes ne jurent que par cette technique, d’autres la déconseillent vivement. Que faire alors ? Vous devez d’abord savoir que le lavage à haute pression comporte quelques risques : infiltration de l’eau et des saletés dans les parties électriques et à l’intérieur de la moto, séchage des graisses, soulèvement des joints ou encore oxydation due aux produits non adaptés utilisés par certaines stations service.

    Vous l’aurez compris, si l’usage de jet n’est pas bien maîtrisé, il risque de vous apporter plus de problèmes que de solutions. Si le lavage à haute pression est bel et bien efficace, ayez-en donc recours avec parcimonie, c'est-à-dire seulement pour un lavage en profondeur. Et de préférence, confiez cette tâche à des professionnels. De plus en plus de stations services proposent aujourd’hui des prestations spécifiques aux deux roues. Mais bien sûr, ce n’est pas la solution la plus économique.

    Si vous utilisez un nettoyeur haute pression type Kärcher chez vous, respectez simplement les préconisations d'usage. Notamment la distance à respecter pour que le jet d'eau à haute pression n'abîme pas votre moto.

    Le lavage à la main de la moto

    Si c’est pour débarrasser votre moto de quelques tâches et saletés légères, quelques seaux d’eau feront l’affaire. Cette solution vieille comme le monde a prouvé son efficacité et offre l’avantage d’être moins coûteuse. Pour qu’elle soit vraiment efficace cependant, vous devez utiliser les produits adaptés et adopter les techniques qui marchent. Autrement, vous risquez d’endommager votre moto plus qu’autre chose.

    comment nettoyer sa moto

     

    Certains motards apprécient ce moment et procède à plusieurs opérations comme le shampoinnage, le rinçage, le frottage et enfin le séchage. Mais si vous lavez votre moto à la main avec des lingettes VULCANET lors d'un lavage sans eau, le budget augmentera en fonction du nombre de nettoyage à opérer. En effet, le prix des lingettes nettoyantes pour moto est élevé.

    Les produits nécessaires pour entretenir sa moto

    Pour un nettoyage efficace, l’idéal serait d’utiliser des produits spécifiques et dédiés à la moto. Certes, ils coûtent les yeux de la tête, mais au moins, vous serez certain de ne pas utiliser des produits inadaptés qui risquent d’agresser et d’endommager certaines parties de votre bécane. Du moins cher au plus cher, sur le marché, vous pourrez trouver :

    • Le nettoyant de carénage de Moto Pratic – aux environs de 7 euros le flacon de 0.5 litres.
    • Le CleanWash d’IXS – aux environs de 7.5 euros le liquide de 500 ml ; mais prévoir une dizaine d’euros de plus pour l’achat du flacon pulvérisateur.
    • Le Moto Wash de Yacco ou de Motul – aux environs de 30 euros le flacon.

    Toutefois, cela ne signifie pas que c’est la seule option qui s’offre à vous. Il est possible de choisir des solutions moins onéreuses, mais toutes aussi efficaces. A condition cependant qu’elles respectent certaines exigences, car elles peuvent sérieusement endommager la chrome et la peinture de votre moto.

    Les savons et les détergents liquides

    Eh oui ! Les motards qui l’ont expérimenté sont unanimes : le savon de Marseille fait des merveilles sur les jantes, les plastiques et sur les métaux peints. Et il en va de même pour les liquides vaisselles. En plus d’offrir un résultat plus que satisfaisant, ces produits sont très intéressants d’un point de vue pécuniaire : ils ne coûtent presque rien !

    Notez cependant que les risques de corrosions sont beaucoup plus élevés lorsqu’on n’utilise pas les produits adaptés. Aussi, pour minimiser ces risques, assurez-vous d’utiliser des produits non agressifs, ni trop acides ni trop alcalins. Ils doivent avoir un pH entre 6 et 8 si vous ne voulez pas dire adieu à votre belle peinture. Par ailleurs, pour une efficacité optimale, pensez à les mélanger avec de l’eau chaude et à les appliquer à l’aide de gants ou d’éponges doux et humidifiés.

    Les produits de lavage

    Les produits de lavage sont également très bien. Qu’il s’agisse de dégraissant, de décapant ou de décrassant, ils sont pour la plupart peu agressifs et si vous prenez le soin de bien les choisir, ils peuvent représenter qu’une infime menace pour la peinture et le chrome de votre moto. Pour un maximum d’efficacité cependant, vous devez procéder à une application directe et sans mélange. Pensez donc à utiliser un pulvérisateur et à vous munir d’une brosse à dents pour nettoyer les endroits difficiles d’accès.

    Le fameux WD40

    WD40

    Vous n’avez pas envie de vous creuser la méninge ? Vous n’avez pas le temps de rechercher le produit idéal ? Pourquoi ne pas utiliser le WD40. Ce produit de nettoyage multifonction est efficace non seulement pour laver et décrasser, mais aussi pour réparer, pour lustrer, pour lubrifier, pour dégripper et pour protéger efficacement votre moto de la corrosion. Il est idéal pour éliminer l'excès d'eau ainsi que pour enlever en douceur la graisse accumulée. Par conséquent, il ne faut pas le pulvériser là où il y a de la graisse essentielle, comme autour des essieux de roue, car il diluera la graisse.

    Mais attention, le WD-40 est à proscrire sur les jantes peintes comme sur les motos MT-10 ou MT-09 de Yamaha. Une utilisation fréquente du WD-40 pour décrasser les jantes pourrait ternir la peinture ou laisser des traces.

    Les dégraissants pour le moteur

    Malheureusement, si les produits ménagers font des merveilles sur les jantes, le carénage et les chaînes, ils ne suffisent pas pour éliminer les dépôts présents dans le moteur. Pour le nettoyage de ce dernier, vous avez besoin d’un produit dégraissant spécifique. La bonne nouvelle, c’est qu’il y en a beaucoup sur le marché.

    Parmi les plus réputés, on retrouve le Degreaser d’Elf, ou le Jet 4 en 1 de Predator Auto. Ils sont plutôt chers, mais ils sont rudement efficaces. Dans le lot des solutions économiques, vous pouvez sinon vous rabattre sur de l’essence F ou sur le pétrole désaromatisé. Quant à l’application, prévoyez là encore une brosse à dent ou munissez-vous d’un pinceau. Sinon, quel que soit le produit choisi, optez pour ceux que l’on peut pulvériser. C’est plus pratique et c’est plus efficace.

    nettoyer et dégraisser sa moto

    Quelques règles à respecter pour nettoyer votre moto

    Maintenant que vous avez la technique et les produits nécessaires pour procéder au grand lavage de votre bécane, il convient de suivre certaines règles afin de ne pas abîmer les pièces fragiles ou la carrosserie. Voici quelques consignes à respecter pour un nettoyage réussi.

    Où et quand nettoyer sa moto ?

    Jamais en plein soleil et jamais après une virée. Pourquoi ? A cause de la chaleur bien sûr ! En marche, toutes les pièces métalliques de votre moto vont se dilater. Si elles rentrent en contact de manière brutale avec le froid, il y a des risques de contraction et donc, d’endommagement.

    Vous risquez également d’écailler la peinture de votre belle bécane. Si elle a été exposée en plein soleil pendant un long moment en effet, sa peinture peut en être fragilisée. Si vous la lavez sans laisser au carénage le temps de refroidir, vous risquez d’y laisser des traces pas très esthétiques, et qui y resteront.

    De plus, le moteur, la chaîne ou encore les parties d'échappement de la moto sont très chauds. Si vous appliquez un jet d'eau froide sur la moto juste en rentrant de votre sortie moto sans laisser refroidir la moto, vous risquez de l'abîmer.

    Quels sont les mouvements les plus efficaces ?

    Les mouvements circulaires ne sont pas du tout conseillés. Car vous risquez d’amener des particules sales et abrasives du bas vers le haut déjà nettoyé. Non seulement, ça fait perdre du temps, mais en plus, si vous ramenez de la boue ou de la poussière, vous risquez de provoquer des micro-rayures sur la peinture. Pour frotter efficacement votre moto, effectuez des frottements de haut en bas, toujours de la partie propre vers la partie sale, et jamais l’inverse.

    Dernier mais non le moindre : le séchage

    Utilisez un chiffon ou une peau de chamois en microfibre bien rincée et pressée pour bien sécher votre moto. Lorsque vous avez fini de sécher votre moto, faites le tour du bloc lentement en serrant les freins pour évacuer l'excès d'eau. Si on laisse l'eau y rester, elle peut causer de la corrosion. Vous pouvez aussi roulez plus longtemps et plus vite sur l'autoroute pour faire sortir l'eau des recoins profonds. Sinon, vous pouvez utiliser un un souffleur de feuilles pour faire le même travail.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.