• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Comment faire la vidange de sa fourche moto ?

       (0 avis)

    La vidange de la fourche moto doit être réalisée toutes les 20 000 à 30 000 km. Avec le temps et les kilomètres, l’huile finit par se dégrader. Ce qui a des effets directs sur les performances de la fourche qui devient moue. Et subséquemment, cela se ressent lorsqu’on conduit la moto. L’usure de l’huile de fourche entraîne souvent une mauvaise tenue de route et des problèmes de talonnage au freinage. Vous avez l’impression que votre engin manque de performance ? Pour conduire en toute sécurité et dans le confort de surcroît, pensez à vous occuper de la vidange de la fourche moto.

    Comment faire soi-même la vidange de fourche de sa moto ? Quelle huile utiliser ? Quels outils sont nécessaires pour faire la vidange de sa fourche moto ?

    Voici notre petit guide pour expliquer étape par étape comment vidanger sa fourche.

    Vidange de la fourche moto : de quoi avez-vous besoin ?

    Pour réaliser la vidange de votre fourche moto, vous avez besoin de certains outils.

    Les outils nécessaires

    Pour vidanger la fourche de votre moto, vous aurez besoin des outils suivants :

    • Un réglet
    • Un cric
    • Un récipient doseur
    • Une grosse seringue
    • Une rondelle en caoutchouc
    • Les clés adaptées pour le démontage (grosse clé, clé plate, clé dynamométrique, etc.)

    Quelle huile pour la vidange de la fourche ?

    La question mérite d’être posée, car vous ne pourrez pas utiliser de l’huile moteur sur votre fourche. Au risque de l’abîmer, vous devrez utiliser une « huile de fourche », spécifiquement conçue pour cette dernière.

    Et là encore, vous devez savoir que toutes les huiles de fourche que vous trouverez sur le marché ne feront pas forcément l’affaire. Il faut en effet que la viscosité de l’huile soit conforme à la pièce elle-même. Pour faire le bon choix, tenez-vous-en aux recommandations du constructeur en conséquence.

    vidanger sa fourche moto

    Les étapes pour faire la vidange de sa fourche moto

    Faire la vidange de sa fourche moto est une opération assez simple, surtout s’il s’agit d’une fourche conventionnelle. Pour la réussir, pas besoin d’être un pro de la mécanique. Il suffit de procéder étape par étape.

    Etape 1 : Mesurez et marquez la hauteur des tubes

    La première chose que vous devez faire est de placer des repères sur le té de fourche. C’est indispensable si vous voulez remettre la fourche à la bonne place une fois la vidange effectuée. Pour le faire, prenez le réglet et mesurez la hauteur des tubes de fourche ainsi que des vis de réglage et marquez le dépassement sous le té.

    Etape 2 : Procédez au démontage

    Pour pouvoir démonter, installez votre moto sur un cric, un lève-moto ou une béquille spécifique de manière à ce que l’avant soit levé. Après cela, commencez par débloquer axes et vis, et démontez la roue avant, les étriers de frein et le garde-boue. Pour démonter les tubes de fourche, commencez d’abord par desserrer la vis de serrage du té supérieur sans enlever les bouchons.

    Puis faites de même avec les bouchons supérieurs. Dévissez ensuite les tés et retirez la fourche. Procédez, par la suite, au démontage en retirant entièrement les bouchons.

    Etape 3 : Videz les tubes

    Prenez un récipient dans lequel vous allez vider le contenu des tubes. N’hésitez pas à bien pomper pour vous assurer qu’il ne reste plus d’huiles dedans. En règle générale, cette opération va durer une bonne vingtaine de minutes.

    Pendant le vidange, attention à ne pas égarer les pièces amovibles. Pour ne pas les perdre de vue, ou les perdre tout court, placez-les dans un récipient à portée de vue.

    Etape 4 : Remplissez les tubes

    Une fois les tubes complètement vides, débarrassez-les des éventuelles saletés et impuretés et remontez les pièces une par une. Si vous remarquez qu’elles sont sales, n’hésitez pas à les nettoyer. Si vous remarquez qu’il y a des rayures, lissez à l’aide de la laine d’acier.

    Cette chose faite, versez l’huile neuve dedans et pomper plusieurs fois pour permettre à l’huile de bien pénétrer les clapets. Pour connaître la quantité nécessaire, référez-vous aux instructions données par le constructeur et utilisez un bec doseur pour éviter tout surdosage. Pour bien ajuster, vous pouvez enlever les surplus à l’aide d’une grosse seringue.

    Etape 5 : Remontez le tout !

    Vous avez presque fini. Une fois les tubes remplies, vous pouvez commencer le remontage en veillant à bien respecter l’ordre du démontage, mais à l’envers bien entendu.

    Commencez par remettre les cales et les ressort à leur place, et à resserrer le bouchon. Procédez par la suite à la remise en place des tubes dans les tés, en veillant bien à ce qu’elles soient bien serrées au couple, et en vous assurant qu’elles sont placées exactement au même endroit en vous aidant des repères que vous aviez précédemment marqués.

    Si nécessaire, mesurez de nouveau à l’aide d’un réglet pour être sûr que la hauteur de dépassement est bien la même. Cela fait, vissez les bouchons. Puis, terminez par le remontage de la roue, des étriers de frein et du garde-boue.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.