apetit

NOUVEAUTÉS 2007 BMW

Messages recommandés

Successeur du R 1150 R, le nouveau roadster BMW R 1200 R s'équipe du flat inauguré sur la 1200 GS et qui anime déjà les 1200 RT, RS et S. "Avec 28% de puissance en plus, un régime nominal plus élevé et un gain de couple de l'ordre de 17%, cela malgré un poids de 7% inférieur au moteur de la devancière", explique son constructeur, le boxer délivre sa puissance maximale de 109 ch à 7 500 tr/mn et son couple maximal de 115 Nm 1 500 tours plus tôt. En France évidemment, le moteur sera limité aux 107 chevaux légaux et à 110 Nm.
Sans être un véritable foudre de guerre (le modèle S est là pour çà, lire Test Moto-Net du 13 avril 2006), le roadster devrait donc offrir des accélérations et des reprises plus franches que l'ancien modèle et moins souffrir de la comparaison avec les quatre pattes japonais, les bi italiens ou les triples anglais.



D'autant que secondé par la boîte de vitesses de la RT, le twin à plat bénéficie sur le roadster d'une démultiplication secondaire plus courte que la version de tourisme : 2,75 contre 2,62. BMW promet donc un sixième rapport utilisable "en conduite active".



Sur les courbes de mesure cependant, on observe le léger creux déjà ressenti au guidon de la version sportive entre 5 000 et 6 500 tr/mn. Une courte pause qui intervient plus tôt sur la R, qu'il s'agira d'examiner en essai...

La nouvelle R 1200 R hérite également des dernières évolutions technologiques des Telever et Paralever. En option, le réglage de la suspension ESA (Electronic Suspension Adjustment) est disponible sur toutes les routières de la marque (lire Test Moto-Net du 20 mars 2006) pourra être ajouté afin de satisfaire "ceux qui ont l’habitude de se déplacer avec des chargements variables". En revanche, l'angle de tête de fourche et la chasse sont "adaptés aux spécificités d'un roadster".

Autre modification par rapport à ses soeurs, le radiateur d'huile est désormais logé derrière le guidage de roue, ce qui permet au réservoir en tôle ("la tradition est respectée", se félicite BMW) d'être "plus compact et étroit".



Par ailleurs, le nouveau roadster sera "le premier modèle à disposer de la nouvelle génération de l’ABS Intégral BMW Motorrad, celui-ci pouvant se combiner avec le système antipatinage ASC en option à partir de 2007", promet le bavarois toujours aussi prompt à assister électroniquement ses pilotes. La gamme des équipements sera ensuite complétée par le système de contrôle de la pression de gonflage RDC, "actuellement en préparation".

Mais la R possède aussi ses propres pièces, à l'image de la partie arrière du treillis tubulaire spécialement conçue pour elle : "cette solution donne à la partie arrière une apparence plus svelte et contribue à rendre la moto plus légère", affirme le constructeur allemand. Et il est vrai que question poids, de sérieux efforts ont été réalisés puisque le roadster 1200 gagne 15 kg par rapport à la version 1150 : 223 kg tous pleins faits contre 238 auparavant !

Mis à part le nouveau moteur et le nouveau treillis plus léger, l'adoption du multiplexage "Single Wire System" (SWS, système à câble unique) a non seulement simplifié l'architecture de l'électronique de bord et réduit le besoin en câbles et connexions, mais également allégé le poids de la bête, participant vraisemblablement à l'amélioration de sa manoeuvrabilité et de son agilité.



Reste que bricoler sa Béhème deviendra l'affaire d'informaticiens pointus plus que de mécanos débrouillards... Les temps changent !

L'ergonomie a également été revue, notamment au niveau de "l'arcade entrejambe" (sic) : l'occasion pour la marque teutonne de nous proposer une petite leçon d'anatomie... "Il s’agit de la distance, mesurée à l’intérieur des jambes, qui sépare les deux points d’appui des pieds. Cette mesure tient également compte de la forme et de la largeur de la selle. La partie avant de la selle est particulièrement étroite et permet d’atteindre aisément le sol, avec un angle aux genoux sensiblement plus confortable que sur la devancière". A croire que la 1150 était incommodante !

Esthétiquement, les concepteurs du nouveau roadster sont restés prudents. A défaut d'aguicher les motards avides de look sportif et agressif, ils ménagent leur clientèle qui se verra proposer avec plaisir des teintes "retenues" (re-sic !).



"La teinte noire insiste sur les qualités de "rectilinéarité" (re-re-sic !) et d’intégrité du roadster. Elle peut éventuellement être complétée par le tracé, à la main, de deux filets décoratifs blancs (option actuellement en préparation) qui confèrent à la moto l’aura d’une véritable BMW classique. L’innovation est au rendez-vous avec la variante gris cristal métal : selon l’éclairage et l’angle de vue, on obtient un chatoiement du meilleur effet, mêlant noblesse, élégance et modernité. Avec son aspect plus "technique", le gris granit métal épouse plus particulièrement les formes et les lignes du roadster. Nul reflet ni miroitement ne viennent gêner le spectateur qui peut ainsi concentrer son attention sur l’essentiel : un moto polyvalente au design moderne et épuré", blablate solennellement le constructeur.

"Prioritairement axé sur le plaisir de conduire à l’état pur", BMW ne perd pas de vue le fait que ses clients sont généralement de gros rouleurs qui aiment à personnaliser et améliorer leur monture selon leurs goûts.



Parmi les équipements, outre l'ABS, l'ASC et l'ESA précédemment cités, on trouve ainsi "des équipements également présents sur d’autres modèles et ayant déjà presque rang de classiques : béquille centrale, poignées chauffantes, alarme antivol, pare-cylindres ou encore échappement chromé", auxquels s'ajoutent les top-case, valises et autres sacoches de réservoir.

Un système de contrôle de gonflage "RDC", disponible fin 2006, devrait permettre d'afficher à tout moment la pression des pneus en évitant "au pilote de se salir inutilement les mains à la station-service". Enfin, l'ordinateur de bord affiche sur l'écran "niveau d’essence, température de l’huile, autonomie restante, vitesse moyenne, consommation moyenne, température ambiante, etc.".

Proposée au prix de 12 000€ TTC, la nouvelle BMW R 1200 R devrait arriver en concessions le 14 septembre 2006.

Options et prix client en € TTC :

Echappement chromé : 100 €
ESA (suspension pilotée) : 680 €
Poignées chauffantes : 205 €
Témoin de pression des pneumatiques : 210 € (date de disponibilité à confirmer)
Ordinateur de bord (sans témoin d'huile) : 150 € (date de disponibilité à confirmer)
Saute vent : 170 €
Clignotants blancs : 35 €
Système d’alarme antivol : 190 €
ABS intégral : 1 080 €
Béquille centrale : 110 €
ASC (seulement avec option ABS) : 290 €
Supports valises : 85 €
Selle basse noire 770 mm : gratuite
Selle haute 830 mm : gratuite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'aime bien.
en faite c'est strictement la meme que la S (que j'ai éssayé)mais sans le carénage.ca me déplairait pas,mais pour 10 000 euros pas plus. Laughing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
redzone a écrit:
toujours aussi estethique le flat..


c'était ironique ? parce que moi je trouve ca beau le moteur qui resort de chaque cotés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous les gouts sont dans la nature, et puis c'est aussi bien de garder le flat sinon elle resemblerait a une jap's affraid

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

joli jolie la bm , de toute c'est une euro alors c'est le plus beau voilà ExclamationExclamation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sanspermi a écrit:
redzone a écrit:
toujours aussi estethique le flat..


c'était ironique ? parce que moi je trouve ca beau le moteur qui resort de chaque cotés.


oui, c'etais ironique... mais y'a qd meme un avantage que l'on peu laisser au flat...

c'est les seules "motos" ou tu peu rouler en chausettes l'hiver...suffit de poser les pied sur les cylindres Laughing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
redzone a écrit:
sanspermi a écrit:
redzone a écrit:
toujours aussi estethique le flat..


c'était ironique ? parce que moi je trouve ca beau le moteur qui resort de chaque cotés.


oui, c'etais ironique... mais y'a qd meme un avantage que l'on peu laisser au flat...

c'est les seules "motos" ou tu peu rouler en chausettes l'hiver...suffit de poser les pied sur les cylindres Laughing


il faut bien qu'ils servent à quelque chose cheers

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens un roadster à l'americaine, on depouille tout Very Happy
On aura dans pas longtemps la version street Very Happy
De face ça ressemble presque à un roadster avec l'option seche chaussette comme la dit redzone, par contre de profil c'est laid, bon en même temps c'est une BMW Very HappyVery HappyVery HappyVery HappyVery Happy

Ce qu'il y a de bien c'est que quand tu prend de l'angle tu alleges le moteur plus besoin de retravailler le moteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sgn Jacoride a écrit:
elle est point belle...bah...!!! y s'était bien parti pourtant... Basketball

Moi je dirais il n'avait qu'à copier pourtant Very Happy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites