Hell's Ass

Vidéo Arsouille : les origines du Supermotard

Messages recommandés

Voici une petite leçon d’histoire comme on aurait aimé en avoir à l’école. Si chacun sait déjà plus ou moins que les débuts du Supermotard remontent à une paire de dizaines d’années tout au plus, qui est capable de situer précisément les choses ? Voici l’une des premières courses de “l’ère moderne” du Supermot’ en 1982. Les aînés envoyaient du très lourd !

Né aux Etats-Unis dans les années 70, le Superbiker était à l’origine un dérivé du short-track (course motocycliste sur piste gazonnée, en cendrée ou terre battue, parfaitement plane, virages à grand rayon et 800m maxi) mêlant piste bitumée et piste tout-terrain.



Popularisé en Europe et particulièrement en France dès les années 80, le Superbiker troque ses machines de short-track contre des motos de cross ou d’enduro modifiées (pneus et suspensions spécifiques, roues de 17″, freins plus conséquents…) pour pouvoir affronter un circuit constitué d’environ 75 % de bitume et de 25 % de terre, et prend le nom de Supermotard. Il est intéressant de noter que la “ré-anglophonisation” du terme, inévitable dans notre monde globalisé, conduit à l’appellation de plus en plus utilisée de Supermoto. Sorte de téléphone arabe…!

Les courses américaines suivent la tendance et sont le lieu de bastons effrenées, toutes en glisse ! Témoin cette vidéo d’une course de 1982, tirée du DVD d’un des pilotes phares de l’époque, Danny “Magoo” Chandler. Grosse grosse attaque, sur des motos loin des standards actuels… respect messieurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites