• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Gants homologués : ce qu’il faut savoir

       (0 avis)

    La réglementation impose le port de gants aux conducteurs de motos, scooters, tricycles, quadricycles à moteur et les cyclomoteurs. Elle vise aussi les passagers. Même les enfants doivent porter des gants adaptés à leur morphologie. 

    Selon les dispositions d’un décret en 2016, les motards doivent s’équiper des gants conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle. Lorsqu’on parle de gants homologués, on fait référence aux réglementations au niveau européen. On parle plutôt de certification. 

    Un gant conforme à la réglementation doit réunir les exigences en matière de sécurité. Comment savoir si vos gants sont homologués ? Retrouvez dans notre article les caractéristiques à vérifier avant de valider votre choix et de rouler en toute légalité. Tout ce qu’il faut retenir concernant ces équipements : les textes de référence et les sanctions en cas de violation. 

    Des gants conformes à la réglementation régissant les équipements de protection individuelle

    Le port des gants comme tous les équipements de protection individuelle tend à protéger l’intégrité physique du conducteur et des passagers. Les normes en matière de sécurité et de qualité des gants ont connu une certaine avancée majeure. 

    En principe, les forces de l’ordre sont chargées de contrôler la conformité de ces équipements à la loi. Elles vérifient l’étiquette à l’intérieur des gants. Les nouvelles collections tendent à satisfaire aux exigences de la réglementation. Il faudra donc bien regarder les étiquettes avant d’en acheter aux magasins. 

    Pour définir les gants homologués, il faut faire référence à la directive sur les équipements de protection individuelle. La certification communauté européenne atteste que les gants ont passé des tests avec succès dans un laboratoire indépendant. A priori, les gants homologués sont donc ceux certifiés CE ou Communauté européenne. Les fabricants sont obligés de certifier leurs produits selon la directive européenne.

    Des gants homologués selon la norme

    Les normes sont plutôt des textes d’application au niveau national. Il en est ainsi de la norme EN 13 594 régissant les gants. Les gants conformes aux normes ne sont pas obligatoires, mais en cas de nouvel achat, ils sont fortement conseillés. Il est parfois difficile de trouver qui répond à la nouvelle version de la norme EN 13594.

    De plus, les gants homologués sont généralement vendus à un prix plus élevé. Il convient de choisir un gant arboré d’un des trois pictogrammes au minimum. Parfois, l’équipement est vendu avec un certificat papier.

    La norme EN 13 594 a connu des changements importants. Elle a été conçue en 2003. Au début, elle ne régit que les gants à usage professionnel. La nouvelle version de la norme EN 13 594 en 2015 a repris  en principe le protocole dire d’experts. 
    Désormais la certification communauté européenne n’est pas suffisante. Si un pictogramme motard sans le niveau de résistance est apposé sur l’étiquette. Il signifie que les gants ont fait l’objet de certification selon le protocole « dire d’experts ». Ils offrent un niveau de sécurité plus élevé. Il est séparé en deux niveaux. 

    La certification d’un laboratoire indépendant atteste donc qu’ils ont fait l’objet de tests et répondent aux normes exigées. Elle garantie la résistance de l’équipement en cas d’abrasion, arrachement, éclatement ou bien au déchirement. Ils disposent aussi d’un système de maintien via la patte de serrage pour les fixer parfaitement aux mains en cas de chute.
    On fait la différence entre deux niveaux de résistance à l’abrasion. 

    Le niveau 1 est résistant pendant 4 secondes avec une mention 1 ou 1KP sur l’étiquette, tandis que le niveau 2 est plus performant avec une durée de résistance de 8 secondes avec mention 2KP sur l’étiquette. KP signifie Knuckle protection offrant une protection renforcée des phalanges et des articulations. Le logo KP indique que les gants disposent de renforts supérieurs qui correspondent à son niveau. D’autres critères doivent aussi être remplis. Les gants doivent être adaptés à la taille des mains et résistants à l’humidité et à l’eau. 

    Les gants homologués sont fabriqués en cuir, en tissu ou kevlar. Ils sont plus épais au niveau de la paume et des articulations pour renforcer la sécurité de vos mains. Toutes ces informations figurent aussi dans le manuel livré à l’achat. 

    Citation

     

    essais-moto-

    Dois-je me débarrasser de mes gants actuels ?

    Le minimum légal reste donc la certification de la Communauté européenne. La norme EN 13594 apporte plus de précision portant notamment sur la taille, l’ergonomie et d’autres critères qui répondent aux standards de sécurité pour les motards. 

    Les contrôles portent sur les techniques et les matériaux de fabrication. Les mis à jour ne visent pas seulement l’amélioration de la sécurité. Ils visent aussi les questions de confort et de bien-être. 

    Si vous avez des gants arborés d’une homologation de la Communauté européenne, vous pouvez continuer à se servir de vos gants. Ils peuvent être utilisés sans risque de contravention malgré les normes plus restrictives. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de se débarrasser de vos anciens gants. 

    L’étiquette CE vous permet de circuler en toute légalité. Au contraire, si vos gants actuels ne sont pas certifiés CE, les forces de police pourront vous infliger une amende en cas de contrôle. 

    Si vous envisagez d’obtenir un permis de conduire, les inspecteurs pendant l’examen exigent des équipements certifiés. Ainsi, pensez à acquérir des gants certifiés pour passer votre examen.

    Citation

     

    Les bonnes raisons de porter des gants homologués

    En cas d’accident, les blessures aux mains sont très fréquentes. Les motards ont tendance à mettre les mains en avant en cas de chute aux sols. Le port de gants atténue donc les conséquences des accidents. Si vous vous faites attraper par les forces de l’ordre, la violation de la réglementation vous expose à une amende de troisième classe. 

    Le montant est fixé à 68 euros et le conducteur perd un point sur son permis. Le montant de l’amende est le même pour les passagers. Cependant, elle est minorée de 45 euros si elle est payée dans un délai de 15 jours. Vaut mieux acheter un gant à 30 euros que de s’acquitter de ces sanctions financières.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.