• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Comment devenir un mécanicien moto ?

       (0 avis)

    Classé parmi les professions nécessitant des connaissances techniques et scientifiques approfondies, le métier de mécanicien est un métier relativement difficile. Pourtant, il a de plus en plus de fans et pratiquants en ce moment.

    Univers vaste et varié regroupant tout un ensemble de spécialités, la mécanique comprend entre autres branches la mécanique auto, les biomécanique, la mécanique de fabrication d’outils, la mécanique auto-moto, la mécanique industrielle, etc. 

    Ne pouvant parler de toutes ces spécialités, nous mettrons dans cet article l’accent sur la mécanique moto qui contrairement à ce que peut penser la majorité des gens, est une profession exigeant à celui qui veut la pratiquer, des années d’études relativement longues suivant le niveau professionnel auquel ce dernier souhaite travailler.

    Quels sont les rôles et missions d’un mécanicien moto ? Quelles sont les formations qui permettent de devenir mécanicien moto ? Quel est approximativement le salaire d’un mécanicien ? Zoom sur tout ce qu’il faut savoir sur le métier de mécanicien

    Les rôles et les missions du mécanicien moto

    Devenir mécanicien moto passe en premier lieu par la maîtrise des rôles et missions qui incombent à ceux qui exercent ce métier. C’est pourquoi toute personne désirant faire carrière dans la mécanique moto, se doit absolument de les connaître.

    Les rôles du mécanicien moto

    La liste de ces rôles étant longue, il ne serait pas possible de tous les énumérer. Nous nous contenterons donc de donner des détails sur les plus importants d’entre eux.

    Primo, le mécanicien auto est celui qui donne avec détails les caractéristiques d'un modèle en vue d'une vente. Deuzio, c’est lui qui conseille avec le maximum de technicité et de bon sens les acheteurs de moto. Tertio, il met l'accent sur la sécurité des usagers et n’hésite pas à rappeler les comportements à adopter. 

    Par ailleurs, le mécanicien auto c’est aussi celui qui réceptionne les motos venues pour une révision. Dans ce cadre, il inspecte le cylindre bloc, la distribution, les composants de la liaison au sol, la chaîne, les niveaux et les organes essentiels du moteur. Dès qu’une faille est détectée, il en informe le propriétaire peu importe si cette faille est urgente ou non à réparer.

    En effet, le mécanicien moto est celui qui fournit les diagnostics en cas de panne et apporte des issues crédibles devant permettre de réparer la moto. C’est un expert du domaine, donc il sait marchander et sait quels types de pièces acheter pour remédier à la panne qu’il a détectée.

    A ce titre, le mécanicien est celui effectue beaucoup de travail manuel afin d’assurer une réparation rapide et optimale de la moto. Toutefois, le mécanicien moto doit pouvoir s’adapter à la modernité avec une technicité développée et des outils de travail hi-tech.. 

    Les missions du mécanicien moto

    Garant du bon fonctionnement de ces engins à deux roues appelées motos, les mécaniciens de moto sont ceux qui ont en charge l'entretien et la réparation desdits véhicules à deux-roues. 

    Essentiellement au nombre de 5, les missions du mécanicien moto sont : l’entretien des motos ; le diagnostic de panne et de réparation ; la pose d'éléments de personnalisation du véhicule, la recommandation aux clients, mais aussi la revente de motos.

    Les formations à suivre pour devenir mécanicien moto

    Étant un métier requérant la connaissance de savoir-faire technique précis, le mécanicien se doit de suivre des formations spécifiques et appropriées afin d’être un excellent professionnel rompu à la tâche. Plusieurs cursus permettent de devenir un mécanicien moto professionnel et apprécié par ses clients. Lesdits cursus peuvent être subdivisés en cursus courts et cursus longs.

    Les cursus courts

    L’un de ces cursus courts prend départ dès la fin de la classe de 4ème  et est caractérisé par une inscription du futur mécano moto dans le Dispositif d’Initiation aux Métiers en Alternance (DIMA). Par la suite, l’élève peut intégrer un CAP en mécanique pour devenir mécanicien moto. Selon sa volonté, il peut après le CAP déboucher directement sur un bac professionnel.

    Le second cursus court commence dès la fin de la 3ème et consiste en une inscription directe dans un cycle de deux ans ou de trois ans devant mener au passage de l’examen de CAP ou de BEP mécanique moto puis à celui d’un bac pro.

    A la suite du Bac pro, il est possible pour le futur mécano d’entamer une spécialisation en BTS soit en Mécanique, soit en techniques de vente afin de développer l’acquisition de connaissances de manager, d’entrepreneur, et de vendeur. 

    Les cursus longs

    Ces cursus sont ouverts aux titulaires du baccalauréat désireux de devenir mécanicien moto. A ce niveau, la formation est souvent couplée à celle de mécanicien auto. Ils consistent essentiellement en des études d’ingénieur ou de master.

    Pour devenir ingénieur en mécanique, il faut effectuer des études d’ingénieur dans une école d’ingénieur à laquelle on accède après deux années de préparation dans une école de prépa aux cursus d’ingénieur. La formation dure au total entre 5 et 6 ans pour devenir ingénieur de conception en mécanique auto ou moto.

    L’autre cursus long est celui qui s’est adapté au système actuellement en vigueur dénommé système Licence Master Doctorat (LMD). Ainsi donc, après trois ans de formation en Licence en Mécanique, il est possible d’obtenir après deux autres années d’étude un Master en mécanique

    mécanicien moto

    Les compétences requises à l’exercice de la profession de mécanicien auto

    En dehors des diplômes et formations spécifiques que doivent suivre le mécanicien moto, il faut qu’il ait des compétences particulières, surtout en ce moment où la technologie évolue à un rythme incroyablement rapide. 

    Les compétences basiques de motard

    Etant en contact régulier avec les motos, le mécanicien moto se doit avant tout d’être lui-même un motard. Il se doit également de posséder un permis de catégorie A qui est le permis autorisant une personne à piloter des engins à deux roues.

    Les compétences technologiques du mécanicien moto

    En dehors de ces compétences basiques de motard et de celles détaillées dans les rôles et missions du mécanicien auto, il faut que l’ouvrier soit curieux et n’arrête de chercher à se documenter. En effet, il est important qu’il soit autodidacte et amoureux de la technologie afin d’éviter à ces connaissances de devenir désuètes et inutilisables dans de nouveaux contextes, notamment en cas de sortie de motos totalement hi-tech.

    En somme, pour devenir un bon mécanicien moto, il ne suffit pas de le vouloir, il faut le pouvoir, mais surtout, il faut aimer la mécanique, il faut en être un grand passionné.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.