Aller au contenu

 

Plus qu'un site, plus qu'un réseau social, les membres de Motards.net informent, partagent, donnent des astuces et conseils sur tous les 2 roues. Les motos et scooters anciens ou récents n'auront plus de secret pour vous !

Inscrivez-vous maintenant pour avoir accès à toutes nos fonctionnalités. Une fois inscrit et connecté, vous pourrez rejoindre un Club de motards, participer aux discussions, vous inscrire à un événement moto (balade, roulage, stage), ajouter votre site dans l'annuaire et bien plus.

Bienvenue sur Motards, le site qui vous informe sur tous les 2 roues. Plus qu'un site, plus qu'un réseau social, découvrez tout l'esprit motard en ligne ! Parcourez dès à présent les clubs, forums, tutoriels et photos de la communauté de motards pour vous informer au mieux sur la thématique de la moto et partager votre passion avec d'autres passionnés.

Motards vous offre la possibilité de créer un club gratuit sur ce site. Le club est un mélange de forum et de groupe Facebook qui vous permet de regrouper une communauté et partager votre passion avec des amis ou motards comme vous. Vous disposez alors de tous les outils pour gérer votre communauté et la faire grandir sur Motards.

Vous avez envie d'améliorer votre conduite ? Rouler sur circuit ? Aller vous balader en 2 roues ? Découvrez le calendrier des événements moto et scooter. Vous pourrez ainsi vous inscrire aux sorties moto, stages de pilotage ou encore aux roulages et autres rassemblements. Et pourquoi ne pas créer votre événement pour rassembler les motards de votre région ?

  • ExpertMoto
    ExpertMoto

    Motos de légende : Ducati Monster

       (0 avis)

    La Ducati Monster est née il y a de cela 25 ans. Le premier modèle a été lancé en 1992. Mais son succès a été tel qu’il a été décliné en plusieurs versions. Depuis, la Ducati Monster est devenue une gamme légendaire, qui a à son actif une bonne quarantaine de modèles jusqu’à ce jour. Et ils ont été vendus à plus de 300 000 unités dans le monde entier.

    Son plus grand atout : la grande variété des modèles qui composent la gamme. Il y en a pour tous les goûts : de la simple motocyclette aux fonctionnalités basiques à la sportive, puissante et moderne. Même la puissance a évolué au fil du temps ! Découvrez sans plus attendre les motos de légende Monster de Ducati.

     

    Les Ducati Monster – pour la petite histoire

     

    Tout a commencé vers la fin de l’année 1992, lorsque la marque italienne – dont les finances n’étaient pas au beau fixe – a lancé Mostro. C’était une deux roues assez simple et sans prétention, et ce, aussi bien d’un point de vue technologique que mécanique. On l’a doté du fameux cadre treillis typique de la marque, d’un moteur bas et d’un moteur haut, et d’une puissance assez modeste de surcroît !

    Le design non plus n’a pas été exceptionnel. Outre un petit saute-vent qui n’a d’ailleurs été installé que sur quelques modèles, Mostro s’est vue doté d’un design dépouillé, presque simplet. Et pourtant ! Pesant quand même 185 kilos, le petit monstre a très vite connu le succès. Arborant les airs d'un petit roadster, mais se conduisant comme une véritable sportive – sans les inconvénients - elle a fait l’unanimité auprès du grand public. Encourageant ainsi Ducati à décliner son produit moins de deux ans plus tard. C’est ainsi qu’est né la gamme Monster Ducati.

    Citation

     

    Les Ducati Monster depuis 1992 à ce jour

     

    Entre 1992 à ce jour, Ducati a lancé pas moins d’une quarantaine de motocyclettes dans la gamme Monster.

     

    Les motos de la gamme Monster Ducati

    Après le succès de Mostro, Ducati lance son deuxième modèle en 1994. La Monster 600 a été conçue dans le même principe que son prédécesseur. C’est un V-Twin assez modeste aussi bien dans ses fonctionnalités que sa puissance. Mais comme toujours, un petit détail fait la différence : il ne dispose que d’un seul frein à disque à l’avant. Et là encore, le risque est payant, car Monster 600 connaît également un succès fou.

    Elle fut suivie de près par la Monster 750 en 1996. Et puisque là, le succès n’était plus au rendez-vous, une version améliorée fut lancée en 1999 avec les modèles “Dark”. La 600 et la 750 Dark, encore plus simplifiées et proposés à un prix réduit, se sont arrachées comme des petits pains. Le succès fut tel que de nombreux autres modèles sont sortis : 620, 695, 800, 916, 996 et 1000 ont été commercialisés.

    Une version 400 fut aussi lancée sur le marché japonais aux environs de 1995, et a été produite jusqu’en 2005. A cette même date, le constructeur italien lance une version améliorée de la M1000 : la M100 S2R. Elle est suivie, deux ans après, par la M696 ; puis en 2008 par la M1100. La M796 fut ensuite lancée en 2010, suivi de la M1200 et de la M1200S qui ont été présentée au salon EICMA de Milan en 2013.

    monster ducati

     

    L’évolution des motos de la gamme Monster

    Retenant des leçons du passé et de chaque modèle lancé, le constructeur italien n’a cessé de modifier, d’améliorer et d’innover au fil du temps. Si la première Monster était un brin minimaliste, les modèles ont évolués au fur et à mesure. Des petites touches d’amélioration, très appréciées à chaque fois d’ailleurs, ont été effectuées à chaque fois. A l’exemple de la M400, lancée en 2005. Le petit V2 s’est vu embarqué un moteur de 43 chevaux, de quoi séduire plus d’un motard !

    L’un des changements les plus notables fut également le passage à l’injection en 2001. En effet, après 8 années de fidélité aux carburateurs, Ducati passe à l’injection électronique au lancement de la 916 Monster S4. Et pour accompagner ce changement, un nouveau moteur encore plus puissant, qui est passé de 43 à 78 chevaux ; puis jusqu’à 113 chevaux pour la Monster 996 S4R en 2003. La même année, Ducati a également introduit de nouveaux embrayages : les fameux APTC avec fonction anti-dribble ont été montés sur la M620. Le système de freinage ABS ne viendra que quelques années plus tard, en 2011, avec la sortie de la M1100 Evo.

    L’allure de la motocyclette n’a pas non plus échappé aux changements. Ça a commencé en 2005 avec le lancement de la M800 S2R, la première à avoir quitté définitivement le look historique du Mostro avec ses monobras dégagés et ses deux échappements superposés. Et ça a été effective en 2008 à la sortie de la M696 et de la M1100. Au menu : un nouveau cadre, un nouveau phare, des étriers de freins radiaux, un échappement à double sortie puis plus tard, un moteur liquide. Autant dire que le changement a été radical, et l’effort bien récompensé !

    Citation

     

    Monster Ducati aujourd’hui...

     

    La gamme Monster Ducati n’est pas encore tombée dans les oubliettes. Si la majorité des modèles sont considérés aujourd’hui comme des motos de légendes, les nouvelles générations demeurent très appréciées. La dernière en date : la Monster 797.

    Signée indéniablement Monster, elle arbore une allure à la fois compacte et sportive. Avec son guidon large, son fameux cadre à treillis, sa selle basse et son poids réduit, elle embarque un bicylindre Desmodue de 73 chevaux. La M797 propose tous les inconvénients d’une sportive, mais sans les inconvénients. Elle n’est pas seulement facile à conduire. C’est également une moto moderne qui se dote d’un tableau de bord équipé d’un écran LCD, ainsi que de feux de phare avant et arrière en LED.

    Et la petite touche Monster : une version bridée à 35 kW est disponible pour les titulaires du permis A2.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.