• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Prendre soin de sa moto pendant le confinement

       (0 avis)

    Depuis le début du confinement, tous les motards sont dans l’impossibilité de rouler leurs bolides. Cette situation suscite une vive inquiétude chez ces fans de moto qui s’interrogent sur les dispositions à prendre pour maintenir leurs engins à deux roues en bon état pendant toute la durée du confinement. 

    En effet, une moto qui doit séjourner pendant plusieurs semaines au garage aura forcément besoin d’un entretien particulier pour ne pas se détériorer au cours de cette période. Quelles sont les mesures à prendre pour bien préparer sa moto à sa future mise en marche après des semaines d’immobilisation ?

    Immobiliser sa moto dans un endroit adéquat 

    Si vous envisagez immobiliser votre moto pendant plusieurs semaines consécutives, il vous faudra alors la garer dans un endroit sûr. Aussi n’y-a-t-il pas meilleur endroit que le garage pour conserver votre motocycle. 

    Au cas où vous n’en disposeriez pas, le mieux que vous puissiez faire, c’est de stationner votre engin à deux roues quelque part à l’abri des intempéries. Vous pouvez dans ce cas précis, vous orienter vers un lieu de stationnement clos. 

    Nous vous recommandons de ne pas prendre cette mesure à la légère. Car, une moto qui reste trop longtemps exposée aux rayons du soleil et à l’humidité peut très vite s’endommager. Il faudra du coup éviter de l’immobiliser à l’extérieur si vous êtes confiné dans un appartement.

    Le nettoyage complet de la moto

    Il est conseillé de nettoyer entièrement sa moto avant de la rendre immobile sur une longue durée. En dérogeant à cette règle, vous courrez le risque de retrouver à la fin du confinement une moto couverte de crasse. Et ceci n’est pas le plus à craindre. En effet, les amas de poussières, de graisses ou encore de boues, qui se seraient déposés sur votre deux-roues depuis sa dernière utilisation peuvent facilement nuire à son habillage. 

    Le pire, c’est que ces salissures sont aussi capables de causer des fuites éventuelles et de détériorer plusieurs composants de la moto. Ce qui rendra surement onéreuse la facture de réparation le moment venu. Mais heureusement vous avez la possibilité de prévenir de telles dépenses. 

    Tout ce que vous avez à faire pour y arriver, c’est dégraisser les roues, les feux, les rétroviseurs, et autres pièces de votre engin. Un liquide de vaisselle, de l’eau froide ainsi qu’un chiffon propre et non pelucheux seront nécessaires pour effectuer cette action. 

    Vous aurez également besoin d’une brosse à dent pour accéder aux parties difficilement accessibles de la moto. S’il y a une chose que vous devez absolument éviter de faire, c’est recourir à un lanceur d’eau de haute pression lors du lavage. Une fois cette opération achevée, n’oubliez pas de graisser la chaîne de votre moto.

    Entretenir la batterie et les bougies

    La batterie et les bougies sont des pièces qui ont tendance à se détériorer lorsqu’elles restent longtemps dans la moto sans être utilisées. Par exemple, la batterie en ce qui la concerne ne mettra pas longtemps avant de se vider si vous ne prenez pas la peine de la déconnecter. 

    Car, même si la moto n’est pas allumée, la batterie alimente son système d’alarme en le maintenant dans un état de veille permanent. Et une batterie à plat perdra en un rien de temps ses capacités, notamment son autonomie.

    Si la débrancher ne vous dit pas, il vous faudra alors effectuer une mise en marche périodique de votre moto au moins une fois la semaine pendant quelques minutes. Au cas où la batterie se décharge malgré tout, vous devrez la recharger avec un chargeur adapté ou solliciter l’aide d’un professionnel.

    Et si d’aventure, votre deux-roues refusait le démarrage en dépit du fait que tous ses voyants s’allument, il faudra craindre une panne de bougies. Le cas échéant, procéder au nettoyage desdites bougies reste la seule chose à faire. Vous aurez besoin d’un peu d’essence et d’une brosse métallique pour les frotter. Mais l’idéal, c’est de vous procurer de nouvelles.

    prendre soin de sa moto immobilisée

    Le carburateur

    Si vous possédez l’un des derniers modèles de motocycle mis en vente sur le marché qui sont équipés d’un allumage électronique, alors vous pouvez vous passer du conseil qui suit. 

    Seuls sont concernés les propriétaires d’anciennes motos. Il leur est en effet recommandé de toujours tourner la poignée de gaz de la moto deux fois avant de la démarrer particulièrement si cette dernière est immobilisée depuis des semaines.

    Observer cette disposition permet au motard de faire circuler l’essence dans tous les circuits requis pour un démarrage réussi. Une fois le moteur mis en marche, laissez passer un léger filet de gaz. Éviter d’enclencher aussitôt la première vitesse. Patienter encore un bon quart d’heure, le temps que le moteur soit de nouveau rodé avant de le faire. 

    Les pneus de moto 

    Pour que les pneus de votre moto supportent bien cette longue période d’immobilisation forcée, vous devrez les gonfler avec un léger excès. Mais attention à ne pas aller au-delà des 25% de plus à leur gonflage habituel. Ceci est indispensable pour leur éviter une usure précoce. 

    En effet, lorsqu’une moto reste pendant plusieurs semaines sur place, ses pneus ont tendance à se dégonfler, se déformer puis se détériorer. Il faudra que de temps en temps passer dans le lieu de garage de la moto pour jeter des coups d’œil sur le niveau de pression des pneus. 

    Et si entre temps, cette pression a baissé, vous pourrez à nouveau la ramener au bon niveau. Toutefois, il faudra éviter de rouler la moto avec des pneus sur-gonflés. Pensez donc à réduire la pression avant de prendre la route.

    Citation

     

    Le réservoir de la moto

    Pour éviter que des souillures fassent leur nid dans le réservoir de votre moto pendant la période de confinement, vous n’aurez d’autre choix que celui de le remplir à moitié. Ceci parce qu’un réservoir vide ou contenant très peu de carburant a tendance à s’oxyder rapidement. 

    Toutefois, éviter de le remplir totalement car un réservoir plein a tendance à diminuer la qualité du carburant qui y est stocké. Or un carburant de mauvaise qualité risque d’endommager le moteur de votre engin. Ce qui occasionnerait d’autres dépenses encore plus lourdes. 

    Par contre si vous remplissez à moitié votre réservoir, vous pourrez à la fin du confinement faire le plein de carburant pour améliorer la qualité de celui que vous avez stocké pendant plusieurs semaines. Ainsi, vous pourrez rouler sans craindre de détériorer votre moteur.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.