• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Conseils pour négocier sa moto en concession

       (0 avis)

    Technique vieille comme le monde, la négociation est utilisée pour obtenir des avantages spécifiques. Lesdits avantages peuvent être financiers ou non, mais ils sont censés bénéficier à toutes les parties impliquées dans la transaction. 

    Dans le cadre de l’acquisition des motos, la négociation en concession permet généralement à l’acheteur d’avoir une remise sur le prix de vente, une extension de garantie ou d’autres avantages commerciaux tandis qu’elle permet au vendeur de se défaire d’une moto en stock ou en fin de carrière. Mais il existe certains pièges dans lesquels il faut éviter de tomber.

    Quels sont ces pièges ? Comment les éviter ? Et comment réussir sa négociation de moto en concession ? Nous vous donnons toutes les réponses dans cet article. 

    Préparez votre visite chez le concessionnaire

    Beaucoup de paramètres entrent en jeu dans la réussite de la négociation d’une moto en concession. En effet, vos marges de négociation vont être plus ou moins grandes suivant le modèle de la moto, sa marque, son état, son « ancienneté », sa nouveauté, sa cylindrée, la période à laquelle vous engagez les discussions de négociation et le concessionnaire. Par conséquent, pour augmenter vos chances d’avoir une bonne offre, vous devez tenir compte de tous ces paramètres sans exception. 

    Marques, modèles et concessionnaires : arbitrez ! 

    Vous devez commencer par vous renseigner au préalable sur les possibilités de négociation en fonction des marques, des modèles et des concessionnaires. Sachant qu’il est par exemple plus difficile d’obtenir d’importantes remises sur la Bandit, la Harley-Davidson ou la Hornet que sur les motos Kawasaki ou Honda, vous saurez orienter vos choix selon vos préférences en termes de motos. 

    Étant donné que vous pouvez difficilement obtenir une ristourne de 3 à 5 % chez un concessionnaire alors que vous pourriez avoir une de 10 à 15% chez un autre, vous pourrez choisir avec quel concessionnaire négocier en fonction de votre budget. 

    Choisir de faire ses achats chez un même concessionnaire s’avère en outre une belle stratégie parfois, car si vous êtes un client fidèle, il sera plus enclin à baisser ses prix pour vous fidéliser davantage. La préparation vous permet de faire le choix de la moto que vous allez vous payer sur la base de votre budget, de vos goûts et de la fonctionnalité du produit.

    Citation

     

    Quelles motos faut-il négocier en concession ?

    Quel que soit votre budget, votre priorité doit être de vous procurer une moto résistante et fonctionnelle, dont la consommation en carburant est raisonnable, dont les pièces sont faciles à trouver et dont l’entretien est relativement facile. 

    L’autre chose qui peut entrer en ligne de compte est la possibilité de revente. Si vous pouvez revendre une moto aisément et à bon prix, il est normal que vous la préférez à une autre. Que vous soyez à la recherche de motos neuves ou d’occasion, vous devez vous assurer que la plupart de ces conditions sont remplies et opter pour la moto qui convient le mieux à vos goûts. 

    En ce qui concerne les motos d’occasion, vous pouvez viser celles qui sont restées en stock et celles qui ne sont plus à la mode, mais restent fonctionnelles. Ces dernières coûtent généralement moins cher. Toutefois, une mesure intelligente à effectuer avant de signer le contrat d’achat est de faire vérifier l’état de la moto par un garagiste ou un mécanicien compétent et fiable. 

    Les motos en stock quant à elles, font souvent l’objet d’une cession à un meilleur prix aussi. Alors, si le budget que vous avez prévu pour l’achat de votre moto n’est pas trop élevé, vous pouvez orienter votre recherche vers ce côté.

    Par ailleurs, la cylindrée de la moto joue aussi sur son prix. Ainsi, vous noterez que plus la moto est « puissante », plus bas sera le rabais que vous pourrez en obtenir. Prenez le maximum d’informations possibles sur ces éléments et faites les bons calculs si vous voulez prendre les meilleures décisions.

    echappement-moto-SHARK-FACTORY-KAWASAKI-Z900RS_e9fecc7d.jpg

    Quand faut-il négocier sa moto en concession ?

    Les meilleures périodes pour acquérir une moto sont celles où l’offre est plus forte que la demande. Comment le savoir ? En vous tenant informé. 

    Au lancement de la moto

    Si vous voulez négocier une moto neuve, il est mieux pour vous de viser celles qui sont nouvellement sorties. Les prix de lancement des engins sont en effet bien plus bas les 2 à 3 premiers mois suivant leur sortie avant qu’ils ne deviennent populaires et que leurs prix augmentent.

    Les périodes de fin d’année

    Dans l’attente des nouveautés de l’année suivante, la plupart des potentiels clients ne s’engage plus dans des achats. Les vendeurs sont alors plus ouverts aux négociations pour libérer leur stock avant de nouveaux arrivages et pour gérer leurs charges fixes.

    Les promotions

    Les périodes de promotion chez les concessionnaires et autres vendeurs agréés sont aussi de bons moments pour obtenir quelques réductions de prix. Il faudra juste que vous vous assuriez de l’avoir au prix TTC le moins cher et non uniquement au prix de vente le plus bas.

    Pour toutes ces raisons, assurez-vous de disposer de toutes les informations nécessaires ainsi que de tout votre temps pour faire durer la négociation autant que nécessaire.

    Attention à ne pas vous laisser duper

    En matière d’affaires, les arnaques ne manquent pas. Aussi, lorsque vous avez l’impression que l’offre de votre concessionnaire ne lui rapporte rien ou presque, vous devez comprendre que la probabilité qu’il y ait anguille sous roche est forte. Dans ces cas-là, vous devez prendre le temps de vérifier certains détails et informations. Il s’agit entre autres de :

    • la présence et la conformité du numéro de série/châssis sur la moto à celui de la carte grise.
    • Une visite ou un appel à la gendarmerie vous permettra par ailleurs de vous assurer qu’il ne s’agit pas du numéro de série d’une moto volée;
    • la justesse du kilométrage et des défauts de la moto déclarés par le concessionnaire. Les factures d’entretien et de maintenance et quelques interrogations par ci par là à ceux qui se sont occupés de l’entretien de la moto au fil du temps vous permet de savoir si ce dernier vous dit la vérité;
    • l’état de la moto. Même si une inspection rapide par vous-même ne vous fait rien déceler, un contrôle par un mécanicien expérimenté et de confiance peut être une bonne astuce pour éviter de payer un véhicule en mauvais état;

    Enfin, vous devez penser à intégrer les frais de mise en route, d’assurance et d’achat des accessoires dans vos calculs pour réussir votre négociation.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.