• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Comment relever sa moto après une chute ?

       (0 avis)

    Le plus pénible pour un motard, ce n’est pas la chute à moto en elle-même, c’est plutôt de devoir relever son engin à deux-roues. En effet, que l’on soit musclé ou non, jeune ou vieux, c’est une situation que personne n’aime vivre surtout quand on a une moto dont le poids est relativement élevé. 

    Quels sont les risques de devoir relever sa moto seul ? Comment y parvenir sans faire plus de dégâts ?  Mais heureusement, des solutions faciles existent pour se sortir de cette désagréable situation. Découvrez-les en lisant avec attention le présent article.

     

    Les premières opérations à mener après une chute de moto 

    Lorsqu’une chute de moto survient inopinément, que ce soit après une glissade, une mauvaise manœuvre, ou un mauvais stationnement, on ne se jette pas la tête la première sur sa moto pour tenter de la relever. Il y a des dispositions qu’il faut nécessairement prendre en amont. Mais quelles sont ses dispositions ?

    Couper son moteur 

    Couper le moteur de votre moto est la toute première des choses à faire lorsque celui-ci se retrouve au sol en état de marche. Il s’agit en réalité d’une mesure de sécurité. Cela sonne comme une évidence mais entre l’agacement et le stress qu’inflige une chute de moto on a tôt fait d’oublier d’éteindre son moteur. Le faire, évite au conducteur d’endommager son moteur vu que ce dernier n’est pas conçu pour fonctionner en position horizontale.

    La préparation physique 

    Les dispositions à prendre ne concernent pas que la moto. Il est indispensable de bien se préparer soi-même à effectuer un effort musculaire qu’on n’a pas l’habitude de faire. On peut déjà commencer par évacuer l’énervement et le stress. La moto est déjà à terre, elle ne risque plus de tomber plus bas ou de se détériorer davantage.

    Avant tout, il faut se mettre à son aise, respirer un grand coup, enlever son casque et retirer ses gants au cas où ils seraient glissants. Puis réfléchir avec calme à la situation. S’il y a des bagages sur la moto, il est conseillé de les enlever avant l’effort. 

    On doit aussi s’assurer qu’il n’y a pas de cailloux, de graviers ou des feuilles mortes sous les roues de la moto et aux alentours immédiats. Faire cela permet au motard de ne pas glisser au moment où il essaierait de redresser la moto. 

    Citation

     

    Les autres précautions à prendre avant le relèvement de la moto ?

    En dehors de la coupure du moteur de la moto et de la préparation physique, il existe d’autres dispositions préalables importantes. Elles consistent essentiellement à rendre immobile la moto afin qu’elle ne roule pas pendant son redressement. Ces autres précautions sont : 

    Immobiliser une roue de la bécane

    Cette opération est primordiale, et l’idéal serait de bloquer la roue arrière. Si la moto est tombée sur son côté droit, l’on doit veiller à ce qu’il y ait un rapport engagé avant d’entamer n’importe quelle manœuvre. Cependant, si c’est du côté gauche que la moto est tombée en plus d’être au point mort, c’est un peu plus compliqué. 

    Néanmoins, on peut dans ce cas précis penser à immobiliser la roue avant. Il suffira de recourir à une ceinture ou à un lacet pour maintenir le frein à main en place durant toute l’opération de relèvement de la moto.

    Déplier sa béquille latérale

    Cette opération est surtout menée quand la moto tombe sur le côté droit. Assurément on ne voudrait pas qu’aussitôt relevée, elle renoue avec le sol en basculant de l’autre côté cette fois-ci. Ainsi, effectuer une telle opération permet au motard de redresser puis de garer dans la foulée sa moto.

    téléchargement (4).jpeg

    Citation

     

    Quelle est la bonne technique pour relever sa moto ?

    Un motard seul face à sa moto à terre a trois possibilités pour la relever. Il peut recourir à son genou, au bras de levier du guidon ou encore à la force de ses jambes. Mais avant, il est important de connaître les deux mises en garde que sont :  

    Eviter de tirer vers soi une moto à terre. En le faisant, on soumet son dos à une forte pression qui peut entraîner par la suite des maladies du dos et autres problèmes lombaires. Ce qu’il faut plutôt faire, c’est la pousser pour la relever.

    Ne pas mettre en contact les pneus de la moto avec le sol avant de chercher à relever l’engin à deux roues. Cette maladresse a pour conséquence de rendre difficile l’opération de relèvement de la moto.

    Comment se servir de son genou pour relever sa moto ?

    C’est la première méthode. Elle est efficace sur plusieurs types de terrains, notamment ceux qui sont sableux ou sablonneux. Pour relever sa moto en se servant de son genou, il faut bien positionner ses mains en faisant face à la moto.

    Ensuite, Il faut se mettre du côté où la moto est tombée. Placer une main sur le guidon braqué à fond dans sa direction et l’autre sur le bord de selle, le cadre ou quelque chose qui ne risque pas de céder. 

    Enfin, il faut s’assurer de ce que les pneus atteignent le sol avant de commencer à pousser avec les bras, les jambes et ses genoux contre la moto.

    Comment utiliser le bras de levier du guidon pour relever sa moto ?

    Quand on possède une moto équipée d’un guidon large, cette méthode est plutôt conseillée. Ici, peu importe le côté où est tombée la moto, il faut braquer le guidon dans la direction opposée. 

    Ensuite, il faut mettre les deux pneus en contact avec le sol avant de mettre ses deux mains sous la poignée du guidon. Le mieux, c’est de les poser en coupe, c’est-à-dire l’une sous l’autre.

    Comment recourir à la force de ses jambes pour redresser sa moto ?

    Cette méthode consiste à faire dos à la moto, les fesses collées au siège, le dos bien droit, les jambes pliées. Puis à l’aide d’une main, saisir le guidon braqué à fond dans la direction de la chute et de l’autre, attraper le cadre. 

    Dès que les pneus sont en contact avec le sol, on commence à pousser uniquement sur les cuisses en faisant de petits pas en arrière. Les bras doivent être posés le plus bas possible de façon à les bras étendre. Ce n’est pas grave si l’on ne réussit pas du premier coup. Il faut juste s’armer de patience et réessayer.

     

    En résumé, les techniques pour relever sa moto sont nombreuses. Essayez celles qui ont été décrites dans cet article, et vous parviendrez assurément à soulever votre engin à deux roues.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.