• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Conseils pour conduire une moto sur la neige

       (0 avis)

    Certains motards préfèrent remiser leur moto pendant tout l’hiver. Et ce, pour une raison simple : avec la neige et le verglas, le risque de chute est décuplé. Est-ce que cela signifie que vous devez en faire autant ? Pas forcément. Hiver et deux roues peuvent faire bon ménage, à condition de respecter certaines règles de prudence. Et bien sûr, en adaptant votre manière de conduite, non seulement à la température ambiante, mais également et surtout, aux nouvelles circonstances.

    Vous ne voulez pas enfermer votre deux roues pendant plusieurs mois à cause du climat ? Découvrez tous nos conseils pour conduire une moto sur la neige.

     

    Conduire une moto sur la neige : équipez-vous !

    La première chose que vous devez faire si vous choisissez de conduire une moto en hiver est de vous protéger du froid. Il ne faut pas oublier que vous n'aurez ni la carrosserie ni la climatisation de la voiture pour vous réchauffer. Sur la route, vous allez être directement confronté aux intempéries et à la violence de la température. Si vous ne voulez pas mourir de froid en conséquence, vous devez vous équiper.

    La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez aucun mal à trouver les équipements adaptés ! Vous trouverez sur le marché tous les équipements et accessoires conçus spécifiquement pour l’occasion : casque intégral, blouson en cuir, veste de moto renforcé, gants bien épais, pantalon doublé, bottes fourrées, cache-cou, etc.

    Citation

     

    conduire moto neige.jpg

     

     

    Conduire une moto sur la neige : préparez votre moto

    Il faut savoir également que conduire en été et conduire en hiver, ce n’est pas du tout la même chose. Et pour minimiser les risques d’accident, vous devez donc faire en sorte que votre moto puisse supporter ces modifications majeures à chaque changement de saison.

     

    Les entretiens à faire avant de conduire une moto sur la neige

    Avant de rouler avec votre deux roues, pensez d’abord à vérifier si vous êtes à jour dans les entretiens. Vérifiez si la vidange d’huile a été faite depuis longtemps, ou s’il faut que vous la fassiez. Avec le froid, l’huile du moteur peut en effet se mettre à geler ; en particulier si elle n’est pas adaptée à des températures basses.

    N’hésitez donc pas à investir dans de l’huile spéciale basse température dès que les premiers signes de l’hiver pointent le bout de leur nez. Et ce, même s’il faut procéder à une vidange bien avant les délais prévus.

     

    Les vérifications à faire

    Le début de l’hiver sera aussi l’occasion d’effectuer une révision complète de votre moto. Il est plus que vital pour vous et votre moto que tout ce qui la compose soit en bon état de marche. Aussi, prenez le temps de checker les freins, les feux, la batterie, les pignons, le liquide de freinage, etc. S’il l’un de ces détails ne fonctionne pas très bien, réparez d’abord.

    Pour les pneus en particulier, sachez que vous n’êtes pas obligé de les remplacer par des pneus d’hiver. Néanmoins, si vous devez vraiment rouler sur de la neige, du verglas ou du givre, cela est quand même recommandé. Sans quoi, en cas d’accident, l’assurance pourrait refuser de rembourser.

     

    Comment conduire une moto sur la neige ?

     

    Eh oui ! Vous devez également adapter votre manière de conduire aux conditions extérieures. Car c’est totalement différent ! C’est un vrai défi, tant au niveau de la conduite en elle-même qu’au niveau du freinage. Voilà pourquoi, pour que les motards puissent mieux apprivoiser la route glissante qui les attend, on propose aujourd’hui en France de nombreux cours de perfectionnement, spécifiques à la conduite en hiver.

    conduire une moto sur neige

    Adapter votre manière de conduire et d’utiliser votre moto vous permettra, non seulement, de minimiser les risques d’accident, mais en plus, cela vous permettra aussi de protéger votre engin d’une usure précoce. Voici donc quelques règles à respecter :

    Au démarrage, évitez de lancer l’engin sur le premier rapport. Si vous envoyez trop de puissance à la roue arrière en effet, sur un terrain glissant de surcroît, c’est la dérobade à coup sûr. Pour éviter cela, démarrez plutôt en deuxième.

    Sur la lancée, ne jouez pas trop sur la vitesse. Si vous voulez conduire prudemment en hiver, mettez de côté l’idée de mettre plein gaz, car vous n’aurez pas trop l’occasion de le faire. Roulez plutôt doucement sachant que la route est particulièrement glissante. Et toujours dans le but d’éviter une chute, évitez autant que possible de rouler sur la neige. Empruntez toujours les voies déneigées, même celles laissées par les traces de roues des voitures qui sont passées avant vous. Et chose très importante, gardez toujours pieds en dehors des étriers, afin de pouvoir reprendre l’équilibre rapidement avant un enlisement potentiel.

    Sur les virages, roulez toujours près de la ligne médiane. Les plaques de verglas ont effectivement tendance à se former en bord de route. Roulez près de la ligne vous permettra de les éviter.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.