• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Conseils pour conduire une moto en ville

       (0 avis)

    Conduire une moto en ville est loin d’être facile, et pour cause, c’est ce qui présente le plus de risque. Selon les statistiques en effet, plus de 75% des accidents surviennent en milieu urbain. Et dans la majorité des cas, ce n’est ni la vitesse ni les compétences du conducteur qui sont mis en cause, mais bien l’environnement.

    Un permis et quelques expériences ne suffisent donc pas lorsqu’on conduit une moto en ville. Car le code de la route ne vous servira à rien si une voiture se met à couper la voie sans prévenir, si un piéton surgit de nulle part, si vos roues se bloquent dans les lignes du tramway, ou lorsque vous vous retrouvez sans visibilité derrière un véhicule immense, et que vous risquez aussi de ne pas être vu.

    Quelles sont les règles à respecter en milieu urbain ? Comment conduire en pleine ville tout en évitant les collisions ? Découvrez quelques conseils pour conduire une moto en ville en toute sécurité.

    L’importance de la visibilité

    La visibilité est vitale. Pour votre sécurité, en ville, vous devez faire en sorte non seulement de tout voir, mais aussi d’être vu.

    conduire moto en ville

    Conduire une moto en ville : assurez-vous d’être vu !

    En ville, la moto est très pratique. Seul souci : elle est invisible. Eh oui ! Dans une circulation monstre, quasiment dominée par des voitures de grande taille, une moto, c’est comme une aiguille dans une motte de foin. La première règle que vous devez appliquer est donc celle-ci : faites votre possible pour ne jamais passer INAPERCU. En particulier, lorsque vous roulez la nuit et lorsqu’il pleut de surcroît.

    Vous avez, pour cela, plusieurs moyens à votre disposition : gilet fluo (visible à plus de 500 mètres), feux de croisement, phares, clignotant, klaxon… Eh oui ! Faites de l’effet, faites du bruit, quitte à briller comme une boule de sapin animée, du moment qu’on remarque votre présence et qu’on ne l’oublie pas. Mais tout ça, en veillant à ne pas éblouir les autres, et en respectant la loi concernant l’usage du klaxon bien sûr.

    Conduire une moto en ville : Assurez-vous de tout voir !

    Etre vu ne suffit pas, vous devez aussi rester vigilent à tout moment. Et pour cela, vous devez observer, mais vous devez aussi vous assurer de toujours avoir une bonne visibilité.

    Prenez, par exemple, le temps de vous assurer que le conducteur vous a bien vu avant de doubler son véhicule. Normalement, il vous laissera de la place pour passer si c’est le cas. Mais dans le cas contraire, regardez les rétroviseurs. S’ils sont bien placés, vous devrez pouvoir y voir le visage du conducteur. Dans le cas contraire, il y a des chances qu’il ne vous ait même pas remarqué. Le doubler serait donc risqué.

    De même, assurez-vous d’avoir le maximum de visibilité lorsque vous entrez dans les ponts ou les tunnels. Evitez, par exemple, les lunettes de soleil, parce que vous n’aurez pas le temps de les enlever au moment propice. Préférez aussi les casques transparents à celles fumées, parce qu’ils risquent de fausser votre visibilité dans les zones d’ombre.

    conseils pour rouler à moto en ville

    Conduire une moto en ville – L’anticipation

    Les erreurs sont courantes en circulation urbaine. Il est impossible de les éviter, mais vous pouvez les anticiper. Méfiez-vous particulièrement :

    • Des voitures qui ralentissent avant un changement de voie, car vous risquez de foncer droit sur elles.
    • Des voitures garées, surtout s’il y a des passagers dedans, car vous risquez d’être coupé en pleine allure, soit par la voiture qui démarre, soit par une portière que l’on a soudainement ouvert.
    • Des piétons, parce qu’ils traversent partout et généralement, sans prévenir. Et parce que la plupart du temps, ils ont l’esprit ailleurs quand ils traversent.
    • Des bus qui stationnent et des camions, lorsque vous passez à côté, parce que vous n’avez aucune visibilité sur ce qui se passe devant, ou à côté, et qu’il y a de fortes chances que des passagers se mettent aussi à traverser juste devant vous.
    • Des cyclistes parce qu’ils respectent rarement le code de la route, qu’ils peuvent ne pas connaître non plus.

    Lorsque vous vous trouvez dans l’une ou l'autre de ces situations, ralentissez. Gardez vos mains sur le frein et si possible, gardez vos distances. Mieux vaut anticiper et découvrir que l’on a eu tort. Vous perdrez quelques secondes de votre temps, mais vous sauverez une vie sinon la vôtre. Et c'est mieux que de comprendre que vous vous êtes trompé et que vous auriez du faire attention au moment où une personne se trouve sous vos roues.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.