• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Remplacer le pot d’échappement de sa moto soi-même

       (0 avis)

    Le pot d’échappement est un élément essentiel de votre deux-roues. Par abus de langage, ce terme désigne communément la pièce de forme allongée qui collecte et évacue les gaz d’échappement. En réalité, il s’agit du silencieux qui est confondu avec la ligne complète. La plupart du temps, le changer répond à des besoins esthétiques et de sonorité. Pour un bricoleur, il est possible de remplacer le pot d’échappement de sa moto soi-même au lieu de passer par un professionnel.

     

    Bien choisir son nouveau pot d’échappement

    Changer le pot d’échappement d’une moto est une pratique courante chez les motards. Cela permet d’améliorer le look pour un style racing. De même, cela apporte un bruit plus fort et plus grave. Vous devez toutefois respecter les normes et réglementations en vigueur.

     

    Homologation et compatibilité

    Avant de remplacer le pot d’échappement de sa moto soi-même, il est impératif de toujours choisir un nouveau silencieux homologué. Dans le cas contraire, vous ne serez plus autorisé à rouler avec votre deux-roues sous peine d’être sanctionné. Vous devez opter pour un pot d’échappement qui respecte les normes antipollution et les limitations de bruits. En plus, il est indispensable de vous assurer que le silencieux est compatible avec votre machine.

    Citation

     

    Matériau

    Lorsque vous changez le pot d’échappement de votre moto vous-même, vous devez aussi porter une attention particulière au matériau. L’acier est moins onéreux, mais est plus lourd et ne supporte pas la rouille. Quant à l’inox et l’aluminium, ils sont parfaits si vous souhaitez un style racing. Par contre, ils sont plus fragiles. Le carbone est un matériau léger et durable. Ce qui vous permet d’alléger votre deux-roues. Cependant, son coût est plus élevé.

     

    Design

    Le design de la moto entre aussi en compte quand un motard souhaite remplacer lui-même son pot d’échappement. Dans la majorité des cas, les silencieux d’origine sont basiques et peu esthétiques. Les pots d’échappement adaptables commercialisés par les revendeurs spécialisés offrent le double avantage d’être plus performants et plus beaux. Quels que soient la marque et le modèle de votre machine, le résultat est bluffant et apporte du style à votre deux-roues.

    Citation

     

    Monter un nouveau pot d’échappement sur sa moto

    Avant de remplacer le pot d’échappement de sa moto soi-même, il est vivement recommandé de la lever de manière sure et stable. Par ailleurs, il est plus pratique de dérouler à proximité une surface souple, par exemple une couverture, pour déposer les pièces d’origine et le nouveau silencieux.

    Remplacer le pot d’échappement moto.jpg

     

    Démonter et déposer le pot d’échappement d’origine

    Pour remplacer le pot d’échappement de sa moto soi-même, il faut commencer par desserrer les vis des colliers de serrage du collecteur, du support du tube intermédiaire et du support du silencieux sur le cadre de votre deux-roues. Vous devez vous assurer au préalable de disposer de tous les outils dont vous aurez besoin. Pendant le desserrage, vous devez tenir fermement le pot d’échappement pour qu’il ne tombe pas par terre et se retrouve endommagé. Une fois le collier de serrage desserré, vous n’avez qu’à tourner votre pot d’échappement vers l’extérieur. Après cette opération de dépose, vous le placez sur la surface souple.

     

    Prémonter le tube intermédiaire et le nouveau pot d’échappement

    Avant de penser à monter le nouveau silencieux de votre moto, vous insérez le tube intermédiaire au niveau du collecteur d’échappement d’origine et préfixez son collier de serrage sans encore le serrer. Après, vous enfoncez le pot d’échappement jusqu’en butée sur le tube intermédiaire prémonté sur le collecteur. Vous devez vous assurer que l’ensemble est bien parallèle avec votre deux-roues. Ensuite, vous enfilez le collier de serrage du silencieux. Sans le serrer, vous le positionnez à l’aide du matériel de fixation d’origine. Enfin, vous accrochez les ressorts aux œillets conçus pour cet usage. Pour éviter d’éventuels problèmes, il est préférable de n’utiliser que les outils de montage d’origine.

     

    Orienter correctement et fixer solidement le nouveau pot d’échappement

    La dernière étape pour remplacer le pot d’échappement de sa moto soi-même consiste à bien fixer le nouveau silencieux. Au préalable, vous devez l’orienter sur votre deux-roues de façon à éviter toute tension susceptible de l’endommager pendant le roulage. En effet, si votre pot d’échappement n’est pas correctement monté au niveau du point de fixation d’origine sur le cadre, les vibrations vont causer à moyen terme des dommages. En cas de léger décalage, vous pouvez toujours le corriger en utilisant une rondelle plate. Ainsi, après avoir bien vérifié le montage, vous pouvez fixer solidement le silencieux sur le support du cadre et le collier de serrage. Vous n’avez plus qu’à tout nettoyer et démarrer.

    Modifié par ExpertMoto



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.