• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Pourquoi ma moto broute lorsque j'accélère ?

       (0 avis)

    Comme tous les engins mécaniques, les motos ont parfois des pannes qui vous empêchent de les faire rouler ou d’avancer lorsque vous êtes déjà en circulation. Parmi les plus fréquentes dans cette catégorie, on peut compter les problèmes de batterie qui se déchargent, les crevaisons, etc. 

    Mais il peut aussi arriver que votre moto broute. On dit en effet qu’une moto broute lorsqu’elle a des mouvements saccadés à des moments précis (pendant les tours, pendant que vous accélérez etc.) ou de façon continue.  

    Quelles peuvent être les causes du broutage d’une moto ? Que faire pour éviter un tel dysfonctionnement ? Comment y remédier une fois qu’il est déjà survenu ?

    Votre moto broute à l’accélération : comment réagir?

    Lorsque votre moto broute chaque fois que vous accélérez, l’un de vos premiers réflexes est bien sûr d’en déterminer la cause. Il y en a un certain nombre et suivant le contexte, il y a certaines vérifications auxquelles vous devez procéder. Le plus simple est de passer des causes les plus évidentes aux moins évidentes. 

    Pour ce faire, vous devez privilégier une analyse situationnelle. C’est pour dire que si vous avez roulé votre moto pendant longtemps sans faire de vidange par exemple, cela devrait être la première cause à laquelle vous devriez penser. 

    Par contre, si vous la roulez peu, vous pourriez envisager la possibilité qu’un dépôt à ce niveau empêche la circulation correcte du carburant. En procédant ainsi, vous finirez par découvrir la raison pour laquelle votre moto broute quand vous accélérez.

    unnamed (3).jpg

     

    Quelques causes du broutage lors des accélérations

    Lorsque votre moto broute à l’accélération, cela peut être tout simplement parce que vous gérez mal cette phase. Cela peut être aussi parce que vous auriez accéléré trop tôt alors que vous êtes en phase de rodage. Mais si vous n’êtes dans aucun de ces cas, il y a deux à trois choses que vous pouvez déjà vérifier avant de faire appel à un mécanicien.

    L’état de vos bougies

    Des bougies défectueuses, mal serrées ou mal placées peuvent être à la base des mouvements saccadés de votre moto. Par conséquent, si le bec isolant de votre bougie est noir ou blanc et porte des traces de dépôt de carbone, vous devez la changer, car elle est soit encrassée, soit surchauffée. 

    Si les bougies de votre moto semblent en bon état et si vous avez récemment travaillé sur votre moto, vous serez bien inspiré de vérifier si vous ne les avez pas mal serrées. Cela est aussi valable si vous avez été récemment chez le mécanicien. Vous pouvez en profiter pour vérifier l’état des capuchons de vos bougies.

    La date de la dernière vidange de votre moto

    Suivant que vous roulez très peu ou très souvent votre moto, vous devez en faire la vidange de manière correspondante. Cela veut simplement dire que plus vous utilisez votre moto, plus souvent vous devriez en faire la vidange. 

    Cette opération vous permet de débarrasser votre moto de toutes les impuretés qui encombrent l’huile et de ne pas amortir trop tôt ses pièces. Lorsque cette dernière tarde, elle peut être à la base des soubresauts de la moto en pleine circulation en plus d’autres dégâts. 

    L’état des filtres, pièces d’allumage et d’électricité

    A la suite de la vidange, il vous faut effectuer les contrôles des différents filtres de votre moto. Il s’agit en l’occurrence de filtres à huile, des filtres à carburant, des filtres à air et des filtres d’habitacle. Vous devez vous assurer par exemple que le filtre à air est bien plaqué car il peut être à la base d’une baisse de régime de votre moteur.

    Le fait que votre moto broute peut être aussi dû au fait qu’il y a une entrée d’air au niveau de la pipe ou que votre bobine d’allumage est humide. Vous devez penser à vérifier ces deux aspects.

    Les pannes d’origine électrique également sont à prendre aussi en considération. Si vous constatez par exemple que votre moto broute tout en présentant d’autres signes de problèmes électriques tels que des phares ou des clignotants qui ne s’allument plus ou faiblement, la raison évidente pourrait être un problème d’électricité. 

    Vous pouvez donc commencer à vérifier l’état de votre batterie, de votre faisceau électrique ainsi que celui des régulateurs et alternateurs de tension. Il va sans dire en effet que si votre batterie se décharge, votre moto va brouter pendant un moment avant de s’éteindre.

    L’état de votre carburateur

    Certains problèmes au niveau du carburateur de la moto peuvent aussi expliquer que cette dernière broute. Lorsqu’il y a un dépôt dans le réservoir de carburant par exemple, le passage du carburant ne se fait pas comme il se doit et peut causer des soubresauts de votre moto. 

    Pensez aussi à chercher du côté de la qualité du carburant. Cette dernière a une incidence significative sur la manière dont fonctionne votre moto. Vous devez donc déterminer le type de carburant qui correspond à votre moto et vous assurer que c’est ce que vous mettez dans votre réservoir. 

    Enfin, pensez à vérifier la taille de votre gicleur. En effet, la taille de votre gicleur doit être adaptée à celle de votre carburateur car un gicleur trop gros ou trop petit peut occasionner des problèmes tels qu’une moto qui broute à l’accélération.

    D’autres diverses causes 

    Vissés dans les câbles HT, les antiparasites comme le disent leurs noms servent à éliminer les parasites. Un défaut d’étanchéité de ces derniers peut être à la base du problème de moto qui semble s’essouffler ou se noyer.

    La vérification du bon état de la pompe de reprise de votre moto (qui rend possibles les accélérations brusques) vous permettra d’écarter un éventuel problème de « trou » à l’accélération de la liste des causes. 

    Lorsque votre moto ne possède pas de carburateur mais plutôt un moteur diesel, vous pouvez aussi voir du côté de votre pompe à injection.

     

    Il existe un certain nombre de raisons à cause desquelles votre moto peut brouter et une façon de déterminer ces causes est de procéder soi-même à une analyse situationnelle et à l’élimination au cas par cas des causes éventuelles. Toutefois, un autre moyen est de laisser des professionnels s’en charger. 

    Cette seconde méthode, même si elle paraît plus onéreuse, est sans aucun doute plus recommandée que la première car elle serait effectuée avec plus d’efficacité.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.