• ExpertMoto
    ExpertMoto

    Guidonnage, shimmy, louvoiement : problèmes d'instabilité

       (0 avis)

    N’ayez aucun doute là-dessus : les constructeurs ont fait tout ce qui est humainement possible pour rendre votre deux roues stable. Mais parce qu’elle n’a pas 4 roues justement, mais seulement la moitié et qu’en plus, elles sont disposées dans le même axe, il est normal que vous rencontrez quelques problèmes d’instabilité lorsque vous conduisez votre moto. Et ce, que vous rouliez à grande vitesse, à vitesse moyenne ou doucement.

    Parmi les problèmes les plus rencontrés, on retrouve le guidonnage, le shimmy et le louvoiement.  Que faire pour éviter le guidonnage ? Qu'est-ce que shimmy ? Quelles sont les causes et les particularités du louvoiement de la moto ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ces 3 troubles du comportement de la moto.

     

    Problèmes d’instabilité : qu’est-ce que le guidonnage ?

     

    Le guidonnage se traduit par une oscillation soudaine et brutale de la direction, provoquant un aller retour de la fourche. Ce mouvement latéral se produit généralement lorsque les deux conditions sont réunies : accélération et excitation extérieure.

    En d’autres termes, vous pouvez provoquer et être victime d’un guidonnage lorsque vous conduisez à grande vitesse, lorsque vous accélérez rapidement (surtout au démarrage), ou lorsque vous accélérez à la sortie d’un virage. Et ce, surtout si vous conduisez sur un terrain accidenté ou en mauvais état, avec des bosses et tout.

    Pour minimiser les risques de guidonnage, pensez à effectuer des réglages au niveau des transmissions avant et arrière de votre moto, en fonction de l’état de la route que vous allez emprunter.

    Citation

     

    Problèmes d'instabilité : qu’est-ce que le shimmy ?

     

    Le shimmy se traduit par une oscillation latérale de la fourche avant, se manifestant par une vibration incontrôlable et bien sûr, inconfortable. Voilà pourquoi, on le surnomme également “tremblement du train avant” ou “wobbling” en anglais. Cette vibration en ligne droite se produit lorsque les deux conditions suivantes sont réunies : vitesse modérée (voire basse) et roues défectueuses.

    comprendre le guidonnage

    En d’autres termes, les risques de provoquer un shimmy augmentent lorsque vous roulez doucement, c’est-à-dire à moins de 100km/h et ce, avec une roue présentant des anomalies : usagée, mauvais équilibrage, jante voilée, montée à l’envers, suspension en mauvais état, roulement dysfonctionnel, etc. La meilleure manière de prévenir un shimmy est donc de procéder à des vérifications et de vous assurer que tout va bien au niveau des roues avant de prendre la route.

    Citation

     

    Problèmes d’instabilité : qu’est-ce que le louvoiement ?

     

    Le louvoiement se traduit par une oscillation plus ou moins variable pouvant avoir lieu aussi bien lorsque vous conduisez en ligne droite que lorsque vous négociez un virage. A la différence du guidonnage et du shimmy, il se produit généralement lorsque les deux conditions suivantes sont réunies : conduite à une vitesse moyenne et soucis dynamiques.

    Autrement dit, un louvoiement peut survenir si vous conduisez à 140 km/h en moyenne, et que quelque chose a modifié ou perturbé l’équilibre de votre deux roues : une arrière chargée par des bagages assez lourds, des pneus gonflés avec la mauvaise pression, un mauvais équilibrage, un mauvais centrage de la roue arrière, etc.

    Citation


    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.