gpz1000rx

Restauration HONDA XLV600 TRANSALP 1991

Messages recommandés

lle est de 1991 et a 86000km.

Ce qu'il y a à faire ...... tout ou presque !!!! et c'est bien pour cela que je l'ai choisie, à moins que ce soit elle qui m'a choisi Embarassed

Pour résumer :
- le pneu avant est mort, l'arrière est bon mais je vais les remplacer pour des pneus routiers.
- beaucoup de rouille, de peinture "passée"
- les freins sont grippés
- la batterie est hs
- je vais lui faire la GROSSE REVISION, soupapes, carbus, vidange, filtres, fluides divers,...

BREF, de quoi s'amuser pendant l'hiver.

Petite anectdote, puisque je vous dit qu'elle m'a choisi... En prenant les clé du Transalp je vois l'inscription D17 sur la clé et je me dit c'est bizarre, j'ai aussi D17 sur le CBR... Effectivement, ce sont les mêmes clés, avec celles du Transalp je peux démarrer le CBR et vice versa.:eek:

 




Le flanc latéral droit a sa fixation explosée; réparation avec super glue et pâte ABS. (la pâte à modeler est là pour maintenir)





Plus qu'à attendre que ça sèche pour repercer.


Houlà, il va être temps qu'il y en ai une qui parte


La vis du flanc latéral gauche était grippée de chez grippée, premier filet rapporté sur le Transalp.



Désassemblage de l'étrier grippé et nettoyage du maitre cylindre.



Un petit coup de polish sur les protèges mains et c'est comme neuf


J'ai réglé le truc qui m'agaçait le plus : la selle
Pensant au départ commander une housse de selle sur mesure chez Wemoto, je me suis ravisé en me souvenant que j'avais peut être assez de skaï noir.

La selle de chez "3M"  Rolling Eyes
 

On dépiaute la housse


La mousse est en bon état


On tend , on agrafe


et ça ira bien comme ça (il reste un léger pli sur la partie qui s'applique sur le réservoir)


Par contre, j'ai toujours l'habitude d'avoir une béquille centrale, là ça me manque...

Mais j'ai une barre et deux chandelles...

Voici la béquille centrale du pauvre


 

C'est bon la roue avant est nettoyée

 



Que de rouille les amis ...




Demain j'attaque l'échappement, poncage, traitement antirouille et peinture thermique + réparation des vis cassées au niveau du protège tube.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Démontage du silencieux, classique, c'est tout rouillé et part en sucette

A partir d'un tube de récup d'amortisseur auto










J'ai dû recouper le tube qui s'enquille dedans, de toute façon il était un peu pourri au bout, ce n'est pas plus mal.


Et Ben c'est troué ... Du coup mon voisin qui venait pour un problème d'alimentation PC est reparti avec le silencieux pour me le réparer au TIG.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je poursuit la réparation des carénages.


 
   
J'ai décidé de la démonter entièrement afin de faire un boulot propre.

Astiquage des cabochons de clignotant, ils étaient un peu passés ...

 


Remise en état des vis de carénage (plutôt rouillées)



Remise en état des supports de clignotants arrière



ça se démonte doucement ...


N'hésitez pas à cliquer sur les photos, avec ImageVenue on ne peux pas les mettre plus grande directement  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après m'être occupé de la partie arrière






Les carburateurs ....






Après nettoyage




Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solide boulot !!

ça me fait rêver d'avoir des doigts en or comme ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pat060 a écrit:
Solide boulot !!

ça me fait rêver d'avoir des doigts en or comme ça


Merci, il suffit juste de s'y mettre Wink

D'ailleurs, voilà la fourche, qui en avait bien besoin (comme le reste quoi ...)



Après démontage, remplacement des joints spy et vidange de la fourche, il s'est avéré que le tube droit était HS (marqué de stries et comme martelé), j'ai donc commandé d'occase un fourreau droit complet (moins cher qu'un tube neuf) sur lequel j'ai remplacé le joint spy et fait la vidange.

Soufflet de fourche d'origine avec trous d'aération


Soufflet Wemoto sans trous, d'où problème d'effet "ventouse" lors du travail de la fourche.


Pour éviter de tout bousiller dès le départ, j'utilise pour faire les trous, mon fer à souder sur lequel j'ai retourné la panne.






Après peinture des fourreaux (acétone+laine d'acier, papier p800, dégraissage au White Spirit, séchage à l'air comprimé et enfin peinture pour jantes argent métal)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Dom, je vois que tu as bien avancé sur ta Marauder, elle sera prête bientôt ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je sais pas , il me reste que le remontage , voir le branchement des clignos et change la sonde du radiateur .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bref, elle est presque prête....

Pour la Transalp ça avance doucement, j'ai péniblement sorti le moteur du cadre (la rmt indique qu'il faut le sortir par la gauche, il n'y a que par la droite que j'ai réussi à le sortir

Il attend son réglage soupapes, ses nouvelles bougies, un nettoyage et un bon coup de peinture.


       

Style très dépouillé de la Transalp  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa la BM !!!  

J'ai failli acheter une K100 mais l'appel de la Transalp a été plus fort Rolling Eyes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en ai eu deux des r100 une r100s carénée rt de 1978 et une r100rt de 1981 et maintenant une r1100rt de 1998

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Samedi, patinage de la roue arrière sur la rocade nantaise indiquant le remplacement du pneu arrière en fin de vie. J'en ai donc profité pour faire monter un train neuf pour le Transalp et là, la même surprise que pour la roue arrière ... en pire lors de la dépose du pneu avant.
(Dunlop Roadsmart II pour le CBR et Dunlop TR91 pour le Transalp)

Foutue oxydation qui fait partir le placage en morceaux coupants



Après brossage, disque dremel, meule, re-brossage, dégraissage et vernis métal.



Plus qu'à y retourner demain ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Remise en état de l'amortisseur


Démontage, toile émeri sur le ressort + 2 couches d'Hamerite noire, laine d'acier + polish sur le corps, vernis métal sur les zones abîmées pour que le rouille ne revienne pas tout de suite.
Malgré le mauvais aspect, la tige est nickel et l'amortissement a l'air correct, le ressort est un peu tassé mais cela devrait le faire.



Va quand même falloir donner un bon coup de collier si je veux rouler avec cette année... Rolling Eyes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au tour du bras oscillant.

Déjà, dégraissage à l'essence



Brosse métallique sur perceuse pour les parties les plus rouillées


Ponçage au P500 à l'eau puis traitement anti-rouille avec Ferose.(laisser au moins 12 heures de séchage)


Dégraissage au White Spirit




Apprêt Motip garnissant anti-corrosion.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peinture, avec



http://www.peinturemoto.fr/490-aerosol-peinture-jantes.html

J'ai commandé cette peinture pour des raisons d'économie et franchement je ne suis pas déçu; La bombe a une buse spéciale qui diffuse un flux moins concentré qu'avec une buse traditionnelle et qui se rapproche d'un brouillard pistolet, du coup moins de risque de coulure.?
Inconvénient : il faut plus de peinture, j'ai presque utilisé 1 bombe pour le bras oscillant, il m'en reste deux pour le cadre, j'espère que ça va aller.Rolling Eyes


 





Le cadre est fini.



Et je viens de peindre le moteur



 



Plus qu'à attendre que ça sèche...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai commencé le remontage


Je ne m'étais pas occupé de l'étrier arrière... axes grippés, piston bien crade avec supplément rouille et plaquettes ... houlààà !!! il était temps


L'autre est moins usée du fait des axes grippés


J'en ai profité pour commander celles de l'avant chez ma marque préférée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le moulbif est de retour ...





Par contre, en graissant les différents roulements je suis tombé sur un loup... un des roulements de la biellette d'amortisseur est HS ainsi que son axe.
Commandé chez CMSNL, plus qu'à attendre la livraison :Smile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le remontage se poursuit...


Pas terrible la béquille


La rouille l'a rongé et la plaque est pliée en deux






Une plaque de 4mm devrait faire l'affaire


Après soudure et avant ébavurage, masticage et peinture


ça prend forme


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elle va être comme neuve... c'est vraiment top !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fabrication de l'embout, toujours avec un tube de récup d'amortisseur de Bmw. En fait il est trop long sur la photo, je l'ai recoupé après.



Juste pour voir...


J'ai fixé des demi tubes à l'intérieur pour décaler l'embout.


Trop de la balle ces électrodes inox 1.6mm, pas donné (vendu par 250...) mais je n'ai pas fait un trou .


Le voilà terminé.


J'ai retrouvé une bombe de peinture or sur mes étagères, on verra bien si ça tient...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites