ImMoRtAL

Long et sinueux parcours vers la cour des grands

Messages recommandés

[Attention, post fleuve, j'espère que ça vous embêtera pas trop]

Après lecture de posts dans ce topic, y'a pas, fallait que je vous fasse part de mes galères.
Pour moi, le permis A n'a pas été une partie de plaisir, loin de là, même.

Première inscription en 2003, ça allait à peu près en plateau jusqu'à un funeste samedi matin de novembre où tout était gelé. Demi-tour à droite, on anticipe, AH MAIS CROTTE, c'est QUOI cette plaque de verglas? Ni une ni deux, avec autant d'expérience qu'un bébé jedi, je tente de rattraper ma glissade, et baoum, je finis par m'arrêter, avec la moto qui me tombe sur le genou.
Je suis remontée tout de suite (habitude du cheval), mais quelques heures plus tard, me voilà propriétaire d'un splendide genou orange et bleu, tout gonflé, bref l'horreur.
J'ai commis l'erreur de ne pas aller consulter tout de suite, le verdict est donc tombé quelques années plus tard: fracture partielle du ménisque, déviation du tibia, bref, un peu la lose.
Entre temps, j'avais arrêté avec ce moniteur, le feeling ne passait plus, et il n'avait pas compris que j'avais peur de retomber, que je me crispais davantage, et que ses "vas-y nénette" ne faisaient qu'accroître mon angoisse.

En 2004, je ne tenais plus, je me suis ré inscrite dans une autre auto-école sur les conseils d'une copine.
Première séance de plateau, heu, vous voulez vraiment que je la décrive? Allez, on y va. Je suis restée bloquée sur la moto, pas moyen de me lancer, pas moyen de rouler, j'ai passé une heure assise sur la bécane à me maudire de n'avoir pas de cojones.
Mon moniteur a eu du mal à comprendre ça, après tout, pourquoi s'inscrire quand on a peur? Bah, par passion, et pour vaincre cette foutue peur, dediou, spa si dur à comprendre. Il a donc été extrêmement patient, j'avais régulièrement droit à un café/clope pour me décrisper si vraiment ça passait pas.
Après x heures, j'ai eu mon plateau du premier coup, à l'aise. Début de la circu, ah mais ... mais y'a plein de voitures, au secours. J'ai raté le premier passage de circu en faisant une manoeuvre un peu bourrin, et là, la poisse continue, il me restait 3 semaines avant échéance de mon code ... et pas de place.
Me voilà donc repartie en sifflotant pour un passage accéléré de code (sous forme de stage), nouvelles heures de circu (comme par hasard en plein hiver, comme par hasard sous la neige et par 0°), nouvelle présentation ... et je l'ai eue!

Papier rose, moto, première virée, nickel, j'ai enchaîné les sorties avec ma machine jusqu'à ce que. Loose, le retour. Jusqu'à ce que je me réveille un matin sans pouvoir poser le pied par terre, on m'a alors appris que mon genou ne supportait pas (plus?) la moto, et que je devais me faire opérer pour pouvoir continuer à conduire.
C'était il y a 18 mois, j'ai pas encore réussi à trouver un an pour me faire opérer, rééduquer et recommencer la moto. De ce fait, fazou vendu en août, et gros, gros gros regrets depuis.

Voilou Smile

Merci de m'avoir lue, et, à toutes celles qui parfois manquent de confiance ou peinent à cause des examens, je ne dirai qu'une chose: accrochez-vous, bavez-en si c'est le cas, parce que ça en vaut sacrément la peine!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arf, c'est tendu ça le ménisque. J'avais aussi attendu 3 ans pour opérer le mien (jusqu'à ce qu'il ne veuille plus marcher Rolling Eyes ), mais pas de problèmes annexes pour moi. En un mois j'étais de nouveau sur ma 125, sans pour autant pouvoir me servir du frein arrière, c'était pas une idée excellente mais bon j'avais trop envie, et 3 mois plus tard j'avais récupéré une presque mobilité complète. Les douleurs sur la moto (dues essentiellement aux vibrations) ont mis presque un an à disparaitre.

Faut te lancer, tu auras peut etre une bonne surprise Wink
Juste un truc, testé pour vous, fais super attention à la réputation de l'anesthésiste, ça peut faire mal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouarf, ton post me fait froid dans le dos surtout lorsqu'on parle de médécine et de truc qui se casse ou se déchire... palepalepale

Finalement, tu n'as plus de moto.. Alors qu'attends-tu pour te faire réparer ce foutu genoux et hop en selle même si c'est long. tout le temps que tu attends est du temps de perdu ! Wink

Bon courage et merci pour ton post !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon courage à toi et tout ce que l'on peut te souhaiter c'est de pouvoir reconduire un jour une moto, pour cela fait réparer ton genou ça ne pourra qu'aller mieux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et ben, pas facile ton passage de permis !! Et ce genou, quelle poisse !!! J'espère que tu trouveras le temps de te le faire opérer pour pouvoir au plus vite retrouver une moto aussi neuve que ton genou ! Bon courage en tous cas !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites