killers19

la firme triumph

Messages recommandés

Avec "seulement" 750 salariés et 140 motos produites par jour, Triumph est pourtant un acteur clé du paysage moto. Autant dire que la présentation au Mondial des nouveautés et projets 2008 de Triumph était attendue avec impatience : compte rendu d'un stand où chacun doit "tracer sa propre voie", selon le slogan de la marque.
Avec 3,3% des immatriculations des motos de plus de 125 cc en France, on ne peut taxer Triumph d'omniprésence sur le marché ! Pourtant la firme d'Hinckley, fondée en 1887, est loin de l'immobilisme perçue chez d‘autres constructeurs !



Passant de plus de 45 000 motos vendues en 1969 à la liquidation judiciaire en 1983, la marque anglaise a toujours su rebondir : grâce à son dirigeant John Bloor, Triumph s'est petit à petit reconstruit et s'est attelé à se créer une identité forte avec des produits à forte capacité émotionnelle.
Les résultats sont probants : cette année, on constate une augmentation de 15% des ventes dans l'Hexagone par rapport à juillet 2006 ! Un Triumph (!) que l'on doit assurément à la nouvelle Speed Triple, véritable icône de la marque, tout comme à ses cousines Daytona 675, Sprint et Tiger.


Mais Triumph ne compte pas s'arrêter là : le discours optimiste du directeur de la marque au Mondial est éloquent. Si toutes les nouveautés anglaises ont déjà été présentées (lire Moto-Net.Com du 27septembre), le stand n'en avait pas moins fière allure : défilés de mode, vêtements et accessoires sont largement présents afin de bien saisir la finalité du constructeur qui consiste à créer un "style de vie" Triumph, rien de moins !


Et c'est là le but avoué des dirigeants et des responsable presse de la marque : les anglais veulent "fédérer" les motards (et les non motards !) autour d'un "Go your own way" (proche du "way of life" de Suzuki !), à l'instar de sa concurrente américaine Harley-Davidson ou d'une autre marque européenne charismatique comme Ducati.
Pour cette édition 2007 du Mondial, la "bombe" Triumph est bel et bien la Street Triple : capable de détrôner les sempiternels roadster nippons - ni mauvais... -, la belle s'affiche sur le stand dans une livrée blanche nacrée du plus belle effet.


A ses côtés trône sa grande sœur, la 1050 Speed Triple, sans oublier la Daytona 675 version "Stock" (élue meilleure Supersportive lors des deux dernières éditions du Masterbike) ou version "préparée" : celle de Kenny Foray !
Et le jeune champion de France Superbike était ravi de partager avec nous la grande nouvelle pour 2008 : Triumph engagera officiellement une 675 Daytona en Mondial Supersport !


Avec la possibilité, pour lui, de monter dans le grand bain avec ce constructeur, à qui tout semble sourire ? Début de réponse dans l'interview exclusive que le pilote parisien nous a accordée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Street Triple R


Triumph pousse le concept de la Street Triple, avec la Street Triple R : fourche inversée 41 mm, nouvel amortisseur arrière, étriers Nissin, selle deux tons, guidon Magura et une puissance augmentée de deux chevaux (108 chevaux) pour 8.790 €, soit 800€ de plus que la version Street Triple standard dès la rentrée !

Daytona 675


Côté sportive, même si la Daytona 675 a fait très fort, l'effort de ne peut être relaché dans cette catégorie. La course au rapport poids-puissance continue donc avec une nouvelle Daytona plus légère de 3 kilos mais avec 3 chevaux de plus, soit 128 chevaux pour 162 kilos. Le gain de poids s'est effectuée un peu partout et notamment sur les jantes et les suspensions. Les autres améliorations concernent une zone rouge située 500 tours plus haut, de nouveaux étriers de frein et un nouveau carénage. Le prix reste stable à 10.990 €.

Bonneville 865


Triumph fête le cinquantenaire du modèle. Elle a donc été revue pour un moteur plus souple, une selle rabaissée, et des jantes bâtons.

Thunderbird 1600


Trimph annonce un gros custom, doté d'un twin de 1600 cm3. Il faudra par contre attendre 2010 pour le voir sur les routes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites