killers19

Les Touring à l'honneur et un nouveau V-Rod

Messages recommandés

Harley-Davidson présente pour l'année prochaine un nouveau modèle de VRSC au nom évocateur : le V-Rod Muscle... Mais le constructeur a également affûté une gamme entière : celle des Touring, dont le châssis est entièrement revu... Découverte.




En 2009, les "Power Cruiser" de Harley-Davidson - le V-Rod et le Night Rod Special - seront rejoints par un troisième larron : le V-Rod Muscle ! Parallèlement, quelques modèles seront retouchés, comme le Dyna Street Bob ou l'Heritage Softail Classic...
Mais ce qui constitue vraisemblablement la grosse nouveauté de 2009 est le remodelage complet de la partie cycle des cinq Touring que sont les Road King, Road King Classic, Street Glide, Electra Glide Standard et Ultra Classic Electra Glide.
"Sous leur aspect classique, nos Touring 2009 sont des motos sensiblement nouvelles", précise Matthew Knott, responsable Europe des relations publiques et de la communication, avant d'ajouter : "il est presque certain qu’à ce jour, aucune moto n’a un profil aussi unique que celui d’une Harley-Davidson Touring, et nous avons été en mesure de conserver le caractère de chaque modèle tout en améliorant l’agrément de conduite sur bien des points". Attention les yeux...
Des Touring bichonnées


Tout en conservant intacts les styles respectifs de ses Road King, Road King Classic, Street Glide, Street Glide Standard et Ultra Classic Electra Glide, le King des highways annonce l'arrivée "d'un nouveau châssis conçu pour offrir une meilleure tenue de route, une plus grande capacité de chargement et un confort amélioré au pilote et au passager".

"Les modèles Touring 2009 s’inscrivent dans une série d’innovations techniques lancées à l’issue d’une étude réalisée par Harley-Davidson en 2002, et résultat d’échanges directs lors du 100ème anniversaire d’Harley-Davidson en 2003 avec des clients qui accumulaient à eux tous approximativement 75 millions de kilomètres", rappelle le constructeur.
On se souvient ainsi qu'en 2007, Harley avait répondu en partie aux attentes de ses clients en équipant ses Touring - et l'ensemble de ses "Big Twin" - d'un nouveau moteur dénommé Twin Cam 96, d'une transmission 6 rapports, d'un système actif d'admission et d'échappement et d'un embrayage assoupli (lire Moto-Net.Com du 19 juillet 2006).
Nouveau châssis...


"Repensé des roues au guidon", insiste Harley-Davidson, c'était donc au tour du châssis des Touring de subir une cure de jouvence. Les "maîtres incontestés de la route" - selon l'expression de leur géniteur - méritaient bien ça !
Or d'après les calculs des ingénieurs, le nouveau châssis aurait gagné 67% de rigidité par rapport au modèle 2008. Et pour attester ce chiffre, Harley n'hésite pas à entrer dans les détails...

"Le cadre a bénéficié des dernières technologies de la soudure par robotique qui permet d’obtenir une précision des cotes et une qualité d’assemblage inégalées, ainsi qu’un alignement de châssis irréprochable. La forme du cadre permet d’utiliser 50% de pièces en moins et de réduire la longueur totale des soudures de 50%. Les tubes coudés et goujons en T ont été éliminés, et les pièces du nouveau cadre sont jointes par des butées en alliage, coulées et forgées"... Et hop : 20% de rigidité en plus au niveau du cadre !
Désormais, la section arrière est indépendante du cadre : "boulonnée, elle assure un meilleur contrôle qualité durant la fabrication et plus de flexibilité lors de la conception", précise la firme de Milwaukee qui peut du même coup aligner plus soigneusement le garde-boue arrière et sa roue.
En complément, le nouveau bras oscillant "composé d’une coupelle emboutie en deux parties avec support d'axe forgé" serait, toujours selon le constructeur, "60 % plus rigide que la section en caisson rectangulaire qu’il remplace".
...nouvelles roues...


Et Harley-Davidson ne s'est pas arrêté en si bon chemin : le système d’isolation du moteur a également été corrigé afin de réduire les vibrations des motos au point mort : "le nouveau système remplace l’isolant avant simple par un isolant avant double avec une barre d'assemblage unique", précise Harley.

Pour améliorer encore la tenue de route, HD montera désormais de nouvelles roues en aluminium de 17 pouces à l'avant, au lieu de 16 précédemment. À noter que le Street Gilde recevra un jeu de roues "à trou en aluminium coulé, plus résistantes et plus légères".
Enfin le numéro un américain prévient que tous ses Touring seront équipés "des nouveaux pneus Dunlop Multi-Tread conçus spécialement pour le nouveau châssis Touring de Harley-Davidson", dont la conception, "incluant une structure centrale plus dure et une structure latérale plus souple, améliore la tenue de route et allonge la vie des pneus de 25%", assure la marque.
Plus large (180/65-16), le pneu arrière augmentera pour sa part la capacité de chargement, un autre atout réputé de ce type de Harley... Enfin, conséquence de toutes ses modifications, les suspensions avant et arrière ont été réétalonnées. En revanche, "l’inclinaison de la colonne de direction et l’angle de fourche restent identiques, respectivement de 26 et 29,3 degrés". Les bikers apprécieront.
...moteur et commodités peaufinés !


Point de vue motorisation, on note les apparitions d'un nouveau collecteur 2-en-1-en-2 avec catalyseur intégré et d'un nouveau pare-chaleur monopièce (contre deux auparavant) "pour un assemblage optimal et une silhouette épurée", souligne Harley-Davidson.

Le constructeur a également amélioré l'accélération de ses bestiaux - qui peuvent atteindre 413 kg en état de marche pour l'Ultra Classic Electra Glide ! - en supprimant deux dents au pignon arrière : 66 au lieu de 68 exactement. Revers de la médaille, les Touring moulineront un peu plus sur voie rapide...
À l'arrière aussi, le système d'isolation a été revu tandis que le compensateur de la roue arrière "est maintenant intégré au moyeu, ce qui a permis d’obtenir une silhouette épurée par la suppression du bol boulonné", avoue volontiers le constructeur.
L'augmentation de l'empattement - redoutée par bon nombre de spécialistes du deux-roues, puisqu'elle grève l'agilité du véhicule - a permis de reculer les sacoches dont sont équipées toutes les Touring, et d'offrir davantage de place aux jambes du passager.

Et le confort dudit passager progresse encore grâce à la suppression du conduit d'échappement arrière gauche et au nouveau parcours du conduit arrière droit. L'exposition à la chaleur des cuisses du pilote et des mollets du passager est également réduite.
Enfin, d'autres retouches ont été apportées, comme la disparition de la barre chromée sur les modèles non équipés du Tour Pack. En revanche pour ceux équipés de ce Tour Pack - dont la capacité, comme celle de chaque sacoche, augmente de 2,3 kg -, Harley a tenu à modifier sa grille de support : "elle est encore plus résistante car les tubes n’ont pas été percés pour être fixés", certifie le constructeur.
Alors qu'en 2008, l'ABS était monté en série uniquement sur la Classic Electra Glide et proposé en option sur le reste de la gamme, l'Anti-Lock Braking System sera "monté en série sur tous les modèles Touring et VRSC 2009, en réponse à une forte demande de notre clientèle", explique Harley.
Retouches spécifiques par modèles :

  • FLHR Road King : le siège a été redécoré avec des motifs en forme de diamants
  • FLHRC Road King Classic : introduction des graphismes de garde-boue à deux tons
  • FLHX Street Glide : nouvelles roues pleines ajourées en aluminium coulé noir exclusives
  • FLHT Electra Glide Standard : RAS
  • FLHTCU Ultra Classic Electra Glide : antennes double courtes et déflecteurs de chaleur placés au milieu du cadre
Un V-Rod encore plus musclé ?


Lancée en 2001, la V-Rod demeure pour beaucoup de motards un véritable "ORNI". Équipé du twin à refroidissement liquide "Revolution" développé par le duo improbable Harley-Davidson / Porsche, ce missile sol-sol ne faisait déjà pas de compromis (lire Essai Moto-Net.Com du 7 septembre 2006)...

Or pour 2009, Harley Davidson a décidé de lâcher un nouveau V-Rod baptisé "Muscle", rien que ça ! Pourtant, avec ses 123 ch à 8000 tr/min et 115 Nm dès 6500 tr/min - dans le monde libre... -, le V-Rod Muscle propose sensiblement les mêmes valeurs maxi que ses deux frères aînés : pas de gonflette donc pour "Monsieur" Muscle !
En fait, la notion de "Muscle" se rapporte à l'esthétique du modèle : on note par exemple que le pneu arrière de 240 mm - une constante sur les VRSC - est particulièrement mis en évidence sur ce nouveau modèle, grâce au large garde-boue arrière tranché net et doté d’un feu arrière LED intégré.
Afin de rétablir l'équilibre des lignes, Harley a également coupé et noirci le garde-boue avant. La finition satin de la fourche inversée - "maintenue par des triples fixations en alu forgé poli", SVP ! - et l'intégration des clignotants LED aux supports des rétroviseurs achèvent soigneusement le tout.
Côté assise, HD a équipé sa nouveauté 2009 d'une profonde selle agrémentée d'un dosseret qui "maintient le pilote bien ancré pour le protéger des poussées du moteur Revolution", rassure presque le constructeur !

Néanmoins, il est un point sur lequel Moto-Net.Com reste légèrement sceptique malgré les commentaires de Harley : "offrant une position de conduite naturelle, le Muscle bénéficie de commandes avancées et d’un guidon à câblage interne"... Alors qu'on est littéralement plié en deux sur ce type de machine - d'autant plus avec des commandes avancées ! -, la position de conduite de la Muscle risque de pas paraître "naturelle" à tout le monde !
Enfin, "le long profil créé par les 34 degrés d’angle de fourche (propre à tous les VRSC, NDLR) est accentué visuellement par le nouvel échappement double grande capacité chrome satin", conclut Harley-Davidson.
Disponible en Europe dès la fin 2008, le V-Rod Muscle sera disponible dans les finitions Vivid Black - il coûtera alors 18 795 € - ou Brilliant Silver, Dark Blue Denim et Red Hot Sunglo au tarif de 18 995 €.
On notera encore que pour 2009, les trois VRSC reçoivent de nouvelles jantes à cinq rayons en aluminium coulé noires. Et rappelons que tous les modèles seront livrés avec l'ABS de série.
Sans oublier les Dyna, Softail et Sportster !



Pour en finir avec les nouveautés 2009, Harley-Davidson signale également la "refonte importante" de ses Dyna Street Bob et Heritage Softail Classic :
En plus du compteur de vitesse argenté avec indicateur d’autonomie, des jauges anti-condensation, du nouveau module d'alimentation et du garde-boue avant bas, le Street Bob se voit remodelé : "raccourci et noirci, c'est un Bobber minimaliste pur et dur", résume HD.
Les Softails héritent eux aussi d'un nouveau garde-boue avant bas, mais seul l'Heritage Classic évolue notablement : "siège passager élargi, siège et dossier passager amovibles, nouvelle décoration sur le siège, nouveau guidon élevé, nouvelle fixation de guidon, nouveau graphisme de réservoir et médaillon de réservoir en 3-D, nouvelle décoration sur les sacoches, nouveau cadran de compteur de vitesse rétro, larges pneus Whitewall exclusifs, nouveaux accents chromés sur le garde-boue avant et nouvelle nacelle chromée", énumère Harley Davidson.

Allez, une dernière pour la route : la récente Cross Bones (nouveau Softail "à l'ancienne", lire Moto-Net.Com du 1er février 2008) sera équipée d'un nouveau réservoir d’huile Horseshoe avec graphisme "Skull" conçu par Willie G. Les amateurs déchiffreront !
Quant aux Sportsters, il n'y a pas de raison : eux aussi bénéficient d'un garde-boue avant bas dans le même but "de réduire l’espace entre le garde-boue et le pneu et d’obtenir une silhouette plus épurée" ! Les modèles 883 Custom, 1200 Low et 1200 Custom reçoivent également "une suspension réétalonnée et un amortisseur amélioré pour un confort de conduite amélioré".

Les 883 Custom et 1200 Custom sont équipés d'une roue arrière plus légère qui "optimise la conduite grâce à une réduction de la masse non suspendue", analyse Harley, ajoutant que "le nouveau 1200 Custom est doté d’une roue arrière pleine à trous en aluminium coulé chromé, et le 883 Custom d’une roue arrière pleine en aluminium coulé argenté"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites