groupe d'administration-crazy2roues

les-motards-sont-des-cons

Messages recommandés

interressant ce monsieur

je ne me suit pas permis de repondre car " ben " la fait pour moi .

a lire quand meme au moins jusqu a la reponse de " ben"

un nouveau hitler est ne .....lamantable a notre epoque d etre aussi borne , insultant et CON tous simplement .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BETISE HUMAINE
Suite à un article récent sur les motards ayant provoqué une avalanche de réactions indignées de la part de nombreux motards, je vous propose de faire ici une synthèse des arguments présentés par ces motards pour tenter de justifier leur pratique de la moto. Quand on dit aux motards qu’ils ne respectent pas les règles et en particulier les limitations de vitesse (ce qui est quasiment une lapalissade), les principales réponses apportées par les motards sont:
1- Peut-être mais le motard baise ta femme quand t’es pas là…
De nombreuses réponses apportées par les motards tournent en effet autour de l’idée que le motard baise la femme de celui avec lequel il n’est pas d’accord… Au lieu de tenter de justifier l’injustifiable, le motard prend l’argument du cocufiage comme arme absolue pour dénoncer une pensée argumentée. Cela en dit long sur l’état d’esprit du motard moyen… Quand je vous dis que les motards sont des cons…
2- D’abord on roule pas vite car les études de sécurité montrent qu’en moyenne les accidents de moto ont lieu à moins de 50 km/h.
Et les motards de sortir du bois une “étude” de sécurité routière faite à l’initiative d’une dizaine d’associations de motards et accessible en ligne sur le site internet du lobby automobile belge (ça ne s’invente pas!):
http://www.febiac.be/public/content.aspx?FID=491
L’étude en question, dite étude MAIDS, porte en fait sur les accidents des 2 ROUES A MOTEUR (2RM), soit en majorité des scooters et mobs. Elle signale par ailleurs que près de 75% des accidents ont lieu en ville…ce qui correspond essentiellement à la pratique du scooter et des mobylettes. Cette étude n’est donc absolument pas spécifique à la pratique de la moto et n’a donc aucune valeur scientifique en ce qui concerne l’accidentologie des motos.
C’est pourtant cette étude qui fait “référence” sur tout un tas de sites et de forums spécialisés de motards… ceci expliquant probablement le très faible niveau de connaissance et de compréhension de l’accidentologie moto de la part des motards!
3- Et alors? les bagnoles ne respectent pas les limitations de vitesse non plus!
C’est un autre argument qui revient souvent: “pourquoi on les respecterait les vitesses puique les voitures ne les respectent pas?” En premier lieu, ce pseudo-argument relève de la connerie classique du motard: “les autres y sont méchants aussi pourquoi que je serais gentil?” (je conserve la grammaire habituelle du motard moyen pour plus de vraisemblance…).
Déjà, à la différence des motos, les voitures atteignent rarement 250 ou 300 km/h… En outre, la vitesse excessive de la moto est une nuisance directe pour les riverains, pour les piétons et les vélos. Enfin, à vitesse égale, le motard ne bénéficie pas de la même protection que l’automobiliste, ceci expliquant sans doute que le risque d’être tué lors d’un accident est 23 fois plus élevé pour un motard que pour un utilisateur de voiture de tourisme… (Source: Sécurité routière)
4- Les cyclistes y font chier et puis le vélo c’est pas mieux en forêt ?
Cet argument-là vaut son pesant de cacahuètes… Pour le motard moyen, le vélo est un ennemi de classe. Motards et cyclistes chevauchent tous deux leur monture, mais la comparaison s’arrête là. Pour le motard, un vélo n’a rien à faire sur la route car le motard n’arrive pas à conceptualiser le fait que le vélo pourrait être aussi un mode de déplacement, et non pas seulement un moyen de se balader en forêt…
En outre, le vélo a l’immense défaut d’utiliser les bandes cyclables en milieu urbain, ce qui empêche le motard de remonter illégalement les files de voitures par la droite!
5- T’as ton permis moto? Car sinon fermes-ta gueule, tu sais pas de quoi tu parles!
Le “droit à la parole” est également un argument qui revient souvent dans la bouche du motard. Pour parler moto, il faudrait avoir son permis moto, point barre. Conclusion, il est impossible de leur dire quoi que ce soit. Ce qui prouve que la connerie du motard n’est pas seulement un plaisir solitaire, c’est aussi et surtout une connerie de groupe organisé en corporation des motards. Et cette corporation a des règles très spécifiques. Exemple, de nombreuses réponses de motards commencent par : “je m’appelle Jojo et j’ai 35 ans de moto derrière moi”. Car le droit à la parole chez les motards est corrélé à l’ancienneté de la pratique de la moto. Un motard de 50 ans a plus de droits qu’un motard de 5 ans de pratique qui a lui-même plus de droits que les sous-hommes (ceux qui n’ont pas le permis moto)…
6- De toute manière, vous n’êtes qu’une bande de fachos, nazis, intégristes, terroristes (rayez la mention inutile)
C’est l’argument qui arrive en général en bout de course, quand le motard a déjà fait l’effort d’écrire deux ou trois paragraphes (faut pas trop lui en demander quand même au motard!). Il prend diverses formes depuis le simple “intégriste” jusqu’au “nazi-croix gamée”(avec la faute d’orthographe SVP!), en passant par “bobo borné” ou “fasciste”.
C’est en général l’argument ultime qui a l’immense mérite, pour le motard, de conclure la discussion.
7- Les motos sont si peu nombreuses que tout cela n’est pas très grave…
Quand le motard a épuisé (assez vite) tous ses arguments, il prend le prétexte du faible nombre de motos par rapport au parc automobile pour justifier une pratique délictuelle de la moto… C’est l’argument que je préfère, car en fait il anéantit tout ce que le motard a essayé de contredire précédemment. En effet, en utilisant cet argument du nombre, le motard reconnaît complètement, à l’insu de son plein gré, tout ce dont on l’accuse…
REPONSE
MERCI !!!! Non sans vouloir débuter ce message par une pointe d’ironie, je tiens spécialement à remercier l’auteur du post qui a, dans un texte relativement court, réussi l’exploit de condenser de manière digeste et comestible les lieux-communs et stéréotypes les plus navrant, afin de vomir sa haine des 2 roues motorisés.
Mais que faire alors ?? Dois-je adopter une attitude similaire et fustiger ces chers cyclistes qui ne s’arrêtent jamais au feu rouge en ville, roule confortablement sur les trottoirs et nous brisent joyeusement les oreilles avec leur sonnette qu’ils utilisent avec zèle dès qu’une situation les contrarie (un bouchon sur la route, une dame âgée qui traverse lentement, une poussette qui les gène…). Dois-je parler des automobilistes « cul-à-cul » qui génèrent des bouchons avec autant de facilité qu’il génère de la pollution car ils empruntent leur bagnole pour faire 500 mètres et acheter le pain ? Dois-je me moquer des jeunes cadres dynamiques qui compensent leur frustration sexuelle en achetant un SUV 4×4 de 350 chevaux (pour faire contraste avec l’âne qui les conduit !) alors qu’ils n’ont jamais quitté leur banlieue du 92 et qu’ils ne trimballent rarement plus de 3 personnes ? Vais-je avoir le culot de parler des familles poly-automobilistes qui possèdent 2 véhicules (une pour papa, une pour maman, comme dans Barbie !) et bientôt une troisième dès que Junior aura eu son permis et voudra aller « faire un tour avec les copains »…
Non, je ne pense pas (et oui, je pense, ça m’arrive) que je me conduirais ainsi ; ce serait franchement simpliste, ce serait manquer de respect envers chaque personne qui ne se reconnaît pas dans ses clichés car, c’est bien connu, aucun d’entre nous ne correspond à ces personnages… je ne conclurai donc pas ce post par une phrase bateau du style « tout ce qui roule devient stupide ! ».
Mais alors, me direz-vous, pauvre crétin qui nous oblige à lire ton texte depuis quelques lignes pour nous dire ce que tu ne diras pas, que vas-tu répondre alors ???
Commençons par parler du principe de la moto tout d’abord. Avez-vous remarqué que nos automobiles ont évoluées depuis leur création afin de faire progresser 3 principales caractéristiques : la puissance, la sécurité et le confort (je me permet de préciser que la question de la consommation ne se pose que depuis quelques décennies, maintenant que nous avons pris conscience que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables…) ; cela tendrait à penser que l’homo-automobilis cherche à rouler plus vite au volant d’un engin qui lui inspire la sécurité ET qui soit confortable.
Vois-tu cher lecteur, quand j’enfourche ma moto pour aller me promener sur les routes de campagne avec ma bien-aimée, je ne cherche absolument pas cela : je ne souhaite pas aller vite puisque je roule sur des petites départementales qui traversent les champs, je souhaite donc profiter du paysage, voir les vaches brouter paisiblement les prés et m’arrêter dans un hameau pour boire un bon café chaud à une terrasse. Deuxièmement, je ne cherche pas la sécurité à tout prix, cela signifie qu’en cas d’impact, je sais pertinemment que je serai projeté hors de mon véhicule et que j’irai m’écraser sur le bitume pour probablement mourir, pourtant ma moto ne dispose d’aucun système me permettant de garantir ma sécurité alors que TOI, cher automobiliste, tu as acquis ton très cher 4 roues qui te garantie qu’en cas de choc, tu sortiras indemne, quel que soit l’objet, le véhicule ou la personne que tu auras percuté ! Et oui, tu te fous pas mal de ce qui se passe à l’extérieur de ton habitacle, c’est d’ailleurs pour ça que tu te cures le nez dans les bouchons avant autant d’acharnement, voilà pourquoi TA voiture TE protège, et peu importe le reste. Enfin, ma moto n’est pas confortable ; contrairement à ton paquebot climatisé en été et chauffé en hiver (et l’on vient me parler de pollution) qui dispose de 4 lecteurs DVD, d’une console de jeu pour les enfants, d’un vide poche climatisé, d’un siège massant, d’un GPS lecteur Mp3 qui donne la météo en temps réel et l’état du trafic afin d’éviter les bouchons que d’autres automobilistes égoïstes auront généré… Non ma moto n’est pas confortable car ce qui compte pour moi, c’est d’avoir le minimum de taule entre moi et le paysage, je ne m’isole pas dans une caisse d’acier pour m’éloigner de mes congénères que je peux insulter à ma guise, confortablement planqué derrière mon pare-brise !
Tout ça pour dire que nous n’envisageons pas nos moyens de transport de la même manière, TA voiture est un outil pour te déplacer, MA moto est un instrument de plaisir, un peu comme la console de jeu de tes enfants, le Bonzaï de mon papy ou les séances de yoga de la voisine…
Les motards sont des sauvageons qui « violent les règles » ??? On croirait entendre mon arrière grand père (motard dans sa jeunesse… mais peut-être devient-on un peu moins tolérant en vieillissant… au fait, quel âge as-tu ???) ; mais de quelles règles parles-tu ? Pourquoi suis-je persuadé que tu es du genre à râler dans les files d’attente des supermarchés le samedi alors que tu pourrais très bien faire tes courses en semaine… Biensur les automobilistes sont des modèles de sérieux et de respect des règles… En réalité, tu aimerais bien que les motards soient également à l’arrêt dans les bouchons sur l’autoroute, tout comme toi, tu voudrais qu’ils participent à ta douleur quand tu t’entasse sur la bretelle de l’A15 en direction d’Ikea et que tu passes 45min à chercher une place pour poser ta charrette…
Les motards sont donc des cow-boys dangereux qui mettent leur vie et celle des autres en danger ; biensur… c’est pourquoi plus des deux tiers des accidents n’impliquant qu’un ou plusieurs deux roues n’ont qu’un seul blessé : le conducteur du 2 roues. Et oui, quand un motard tombe, il tombe tout seul, il n’emporte personne, il ne tue ni ne blesse personne d’autre que lui… peux-tu en dire autant des automobilistes qui se prennent pour Alonso sur les autoroutes, ceux qui roulent sur la bande d’arrêt d’urgence des autoroutes pour rentrer plus vite chez Mémé, ceux qui circulent sur les voies de bus pour éviter les bouchons, ceux qui prennent les parking de supermarché pour des défouloirs ?
Oui les motards remontent les files, biensur puisqu’ils en ont le droit. Cela te dérange tant, assis dans ta charrette qui traine dans les bouchons ? Oui les motards communiquent avec leur pied… désolé on ne va pas lâcher le guidon et risquer de se péter la gueule sur ton beau capot bien lustré afin que tu puisses encore te plaindre de nos figures stylistiques ! Si les motards agitent leur pied, c’est pour remercier les automobilistes qui leurs font de la place sur la route, qui leur témoigne une certaine forme de solidarité ; nous sommes les premiers à nous arrêter sur la route quand une personne (sans distinction de moyen de locomotion) est en panne, peux-tu en dire autant ?
La passion du motard, c’est sa moto ? biensur, c’est bien connu ! on ne se nourrit que d’essence et de bière, on frappe notre femme et nos gamins sont illétrés. C’est grâce probablement à des personnes à l’esprit aussi étriqué qu’il y a eu des écoles pour blanc pendant des centaines d’année car on pensait que les noirs « pensaient moins vite » que les blancs. Allez sois gentil et brule tes préjugés en même temps que ton cerveau, remballe tes clichés aussi ancien que ton permis et sors de chez toi pour rencontrer ton prochain. Un vilain motard a du te ridiculiser dans la rue devant ton épouse et maintenant tu en veux à toute une communauté ? C’est triste mais heureusement que ce motard n’était pas non plus chauve sinon on aurait eut aussi droit au cliché du skin-head nazi fan de heavy metal et de ratonnade.
Je te confirme les chiffres de la sécurité routière, nous avons 23 fois plus de chance de mourir que toi, nous sommes plus fragiles que toi sur la route, beaucoup d’entre nous allons mourir avant d’avoir eu des enfants, donc ta haine n’est pas utile… le destin se chargera de nous sans que tu y mettes du tiens. Les motards représentent 10% des accidents corporels, donc je te laisse les 90% restant ainsi qu’à tes camarades automobilistes…
Mais au lieu de te fatiguer à vomir ta haine sur internet, regarde le motard comme un simple automobiliste qui a trouvé une autre façon de se déplacer. Tu verras, sous le casque, il y a un type, pareil à toi (ou presque).
PS (en réponse à l’un de tes arguments) : Je te confirme qu’une auto roule moins vite qu’une moto ; en revanche, les motos en France sont bridée à 106 chevaux, ce qui n’est pas le cas pour les automobiles. Tu parles de vitesse excédent les 250 km/h puis de riverains qui subissent ces nuisances… Si tu arrives à faire vivre un “riverain” (par définition, une personne habitant en ville) sur une autoroute ou un circuit (seuls endroits où l’on pourrait peut-être croiser un véhicule roulant à cette vitesse), n’oublie pas de m’envoyer une carte postale.
Amicalement.

MOI ET MON KILLERS NOUS REMERCIONS BEN QUI EST L AUTEUR DE LA REPONSE!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

autominus sont pseudo explique son cerveau et toute les etincelles qui ne fusionne pas deans ça tete
je pense qu il c est pas pris la tete avec un motard mais que ça meuf c est barré avec un motard!!!

ptite bite!! et tu c est ce qui te dis le motard :j baise pas ta femme y en a un plein d autre qui son passé dessus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites