textorm

(roulement) roulements .

Messages recommandés

Roue avant :

Démontage :

-Penser à toujours repérer l’emplacement des pièces que vous démontez et leur sens de montage.
-Pour plus de facilité, je dépose les deux étriers de freins, j’en profiterais pour les nettoyer, et je les fixe aux fourreaux de fourche.
-Je débranche le câble de compteur de vitesse coté gauche.
-Je desserre les 4 vis bridant l’axe de roue avant.
-Je desserre l’axe de roue avant, il faut 2 clés 6 pans (une de chaque coté).
-Un cric sous le moteur pour décoller la roue avant du sol, je fini de dévisser l’axe de roue avant et je l’enlève.
-Direction l’établi sans perdre l’entretoise coté droit, ni la prise de compteur de vitesse coté gauche.
-Attention lorsque vous posez la jante à plat à ne pas voiler les disques de freins car elle repose sur les disques. Mettez une pièces en bois (par exemple) sous le moyeu de la roue comme ça la jante ne pose plus sur le disque.
-Dépose du joint à lèvre de la couronne de renvois d’angle et nettoyage de toutes les pièces.
-Coté gauche j’enlève le circlips le raccord de prise de compteur et nettoyage.
-Coté droit j’enlève le cache poussière et le circlips
-Voici les roulements…J’ai commencé par le roulement coté droit car il repose sur un épaulement dans sa partie interne. Quelques coups de marteau sur la cage intérieure du roulement gauche pour décoller le roulement droit et ensuite avec un jet en bronze je frappe et je frappe sur la cage intérieure du roulement droit à travers l’entretoise interne. Je n’ai jamais pu utiliser un extracteur de roulement car les roulements de roues (avant et arrière) reposent, sans aucun jeu sur l’entretoise interne. En extrayant un petit peu le roulement avec le jet en bronze, on arrive à décaler l’entretoise interne dans le centre du moyeu et à mieux prendre appui sur la cage interne du roulement.
-Le roulement droit sorti, je retire l’entretoise interne et accède au roulement gauche. Là un extracteur de roulement pourrait être utilisé mais j’avais commencé à me muscler avec mon marteau donc j’ai continué à frapper, gentiment sur la cage extérieure, en faisant le tour du roulement et il sort très bien.
-Tout est démonté donc nettoyage, un coup de « scotch brite » sur les parties marquées et regraissage.
-Beaucoup de graisse entre le pignonet la couronne de renvois d’angle de la prise de compteur, et vaseline sur les joints à lèvres, sur l’axe de la roue, dans l’entretoise interne, sur l’entretoise épaulée et sur l’écrou d’axe de roue .


remontage:

-Bon j’ai testé les roulements au congélateur, je n’ai pas trouvé de différence entre les roulements à température ambiante et ceux à –20°C. J’ai aussi testé le montage à la presse hydraulique et le montage en force avec marteau et roulement (vieux) entre le marteau et le nouveau roulement… Bon la presse est bien plus pratique mais tout le monde n’en a pas, donc à vous de voir. Le système avec le marteau, le jet en bronze et les muscles fonctionne pas mal, faut juste taper gentiment sur la cage EXTERIEURE du roulement pour l’enfoncer à fond dans son logement.
-Roulement droit, facile il y a un épaulement dans la jante sur lequel la cage extérieure du roulement vient prendre appui lorsqu’il est enfoncé correctement. Circlips en place, joint à lèvre sans trop l’enfoncer, puis entretoise épaulée. Attention les circlips ont un sens… un bord du circlips est biseauté l’autre non. Le coté biseauté va coté roulement.
-Je retourne la jante, place l’entretoise interne et enfonce le roulement. Juste avant que le roulement n’arrive en butée sur l’entretoise interne, je centre cette dernière avec l’axe de roue et fini d’enfoncer le roulement. Je place le raccord de prise de compteur et le circlips.
-Remontage de la prise de compteur avec pas mal de graisse. Attention le joint à lèvre ne se monte pas coté roulement mais coté prise de compteur, et mise en place du tout sur le raccord de la prise de compteur.
Et voilà, il n’y a plus qu’à remonter la roue en faisant attention à bien placer la languette de la prise de compteur entre les deux épaulements qui sont sur le fourreau gauche de la fourche. Je serre l’axe de roue (9,8 m.daN) puis les vis de bridage de l’axe de roue (3,4 m.daN). Reposer le câble de compteur après l’avoir regraissé et les étriers de freins.

Vérifiez que tout fonctionne bien avant de reprendre la route…





Roue arrière :

Démontage :

-Ben c’est pas difficile, il faut détendre la chaîne au maximum, la passer à l’extérieur du bras oscillant, retirer l’axe de roue en la soutenant avec les pieds et tout vient. Pensez à maintenir l’ensemble de l’étrier de frein avec une petite ficelle ou autre pour ne pas qu’il pende au bout de sa tuyauterie.
-La roue sur l’établi, le moyeu de transmission secondaire vient tout seul avec la couronne et le silentbloc de transmission secondaire .L’échange des roulements de roue se fait comme pour la roue avant, j’ai commencé par retirer le droit pour les mêmes raison que pour la roue avant…
-Petite surprise pour le roulement de moyeu de transmission secondaire, le mien était sans protection de billes, le nouveau en avait, tant mieux.
-Après avoir tout démonté c’est le grand nettoyage, y compris le silentbloc de transmission (juste au chiffon lui) et remontage du tout.
-J’ai profité de ce démontage pour nettoyer le système de réglage de tension de la chaîne. Deux vis sur le bras oscillant et l’ensemble vient en tirant vers l’arrière.
-Pour remonter la roue, à deux c’est mieux, enfin plus pratique pour enfiler l’axe de roue tout en maintenant le support de l’étrier de frein et en posant la chaîne sur la couronne.
-Réglage de la tension de la chaîne et serrage de l’axe de roue (9,0 m.daN)
-Vérifiez que tout fonctionne bien avant de reprendre la route…

Voilà c’est pas sorcier, ça demande du soin et un peu d’outils. J’ai eu quelques problèmes avec un roulement arrière bien collé dans son logement donc ça ma pris 2 jours mais j’ai bossé tranquillement .

Prix des pièces chez mon motociste, le kit roulements arrière (les 3) plus les deux cache poussière et le kit roulements avant (les 2) plus les deux cache poussière, total 60 euros.
Des infos sur les roulements découvert sur le site SKF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites