SHaDoW111

[15 août] CR roulage au Bourbonnais

Messages recommandés

Lundi 15 aout, 7h20, arrivé au circuit du bourbonnais après 45 minutes de voitures sous la pluie.



Dom et Carlos sont déjà sur place en train de décharger la Daytona et la Bimota. En effet Dom pensant que ses Ducat ne passerait pas la barre des 95dB à décidé de faire faire ses premiers tour de piste à la Bimota…

En attendant le Briefing de 8h, nous allons prendre un café et finir les démarches administratives. Dom est un peu anxieux sur le bruit de la Bimota, surtout à froid mais le Team nous assure qu’ils seront cléments, pour cette pièce de collection.

Nous finissons de préparer nos affaires et nous partons au contrôle son. Pas de souci pour la Daytona et la 999 qui sont en origine. La Bimota passe à 95db tout juste .

9h, départ du groupe des forts, seulement 3 pilotes sur la piste, ca fait juste pour sécher la traj même si ils envoient bien.

9h20 c’est le tour des intermédiaires. Dom décide de rester au paddock car la piste est toujours trempée. Je décide d’y aller tout de même au moins pour voir le tracé et puis le mouillé c’est dans la tête….

J’ouvre en grand dans la ligne droite histoire de faire chauffer les pneus car même en ligne droite les freinages forts pour aider à monter en température vont être tendus…

Les 2 premiers virages se passent sans problème car large et pas trop de courbure.

9h21 j’arrive sur le troisième virage qui est derrière une petite monté. C’est un virage en grande courbe. Je sens que j’arrive un peu vite et pas du tout sur la traj. J’essaye de ralentir avant d’entrer dans le virage mais je dois mettre beaucoup (trop ?) d’angle pour passer. Pneu froid, mauvaise traj, sur vitesse, je n’y coupe pas la moto se couche et nous finissons notre course sur le flanc jusqu’au bord de la piste.

Première session, 1er tour et déjà drapeau rouge, la journée s’annonce bonne….

Un commissaire de piste m’aide à relever la moto, à priori pas de gros bobo et surtout pas d’huile sur la piste, c’est plutôt bon signe.

Après un tour en camion, je repose la moto au stand. Petit tour des dégâts :

•Un levier de frein cassé

•Le bout de la pédale de frein qui n’existe plus

•Le carter d’embrayage un poil rayé

•Un embout de guidon et les protections plastiques qui ont joué leur rôle

•Le poly est un peu griffé mais rien de méchant, j’ai bien fait de pas faire de peinture sur les flancs. Au passage les produit Ricambi sont bien meilleur que ceux ce moto vision.

Je fais ensuite le tour du pilote et de son équipement, à priori rien de cassé sur le bonhomme, faut dire y a de quoi amortir. Les slider de bottes sont un peu râpés, le pantalon et le blouson sont un poil griffés mais ca fait style.









Bon j’attaque la réparation de ma pédale de frein grâce à l’amabilité d’un autre ducatiste venu spontanément me prêter assistance. Je laisse donc passé la 2eme cession pour réparé, Dom aussi, pour cause de pluie sur la piste.

Carlos lui roule tranquillement et apprend bien la piste en gérant la glisse sans aucun bobo ou frayeur.

3 cession, la 9 cube est réparé et peu reprendre la route. Dom et mon bienfaiteur commence à me briefer sur les réglages de ma fourche avant, je suis leurs conseils avant de repartir sur piste.

La traj est sèche Dom part devant et moi j’essaye de retrouver la confiance. 2 tours se passent sans encombre, je commence même à poser les genoux. Je ne roule pas encore relax mais ça commence à revenir. 3ème tour dans le virage ou j’ai chuté le matin, un autre pilote me fait un bel extérieur et part en vrille devant moi. Je le vois éjecter par sa monture. Le pilote à gauche, et la moto à droite qui glisse vers moi. Vite rappel des cours de moto école, se fixer sur l’échappatoire. Je passe en évitant la moto et sont pilote en faisant un bon litre d’huile première pression à froid….

Cession arrêté et je me demande si je ne suis pas un peu poissard sur cette journée…

On repart pour finir la cession et de retour au stand je me sens mieux. Un bon repas et l’arrivé du soleil nous remette le cœur au beau fixe, on va pouvoir se faire plaisir.

Carlos roule propre et surtout il est constant dans ses traj, il manque encore un peu de « déhanchage » mais ça viendra avec le temps. Dom se tire la bourre avec une 1098s, juste pour montrer que la « vieille Bimota » en a encore dans le sac…..

Pour moi dans l’aprèm ça roule bien, sauf que mes freinages sont toujours trop loin par peur de finir dans le bac mais j’essaye de bien travailler mes trajectoires en visant les cônes. Dom me conseil de raffermir mes ressort de fourches, Je suis donc ses conseils et repart pour la 2eme cession de l’aprèm. Impressionnant, j’ai une nouvelle moto, plus stable plus agile, c’est un grand changement et j’ai vraiment envie de travailler mes réglages.

La 3eme cession se passe bien et je me prends même au jeu du photographe (le DVD arrive la semaine prochaine).

Après la 3eme cession Carlos et Dom décident de remballer pour rentrer sur Troyes, ils ont quand même 3h30 de route.

Je finis la dernière cession sans eux et tente d’appliquer les conseils de Dom sur les freinages. Je freine effectivement très fort à 100m au lieu de 150. Puis je relâche à 50 et je couche. Comble du paradoxe, plus je freine tard et moins je passe vite dans le premier virage. En fait j’ai tellement peur de finir dans les graviers que je freine vraiment très fort, trop fort. Dommage que ce soit la fin de la journée car j’ai besoin de me régler sur les freinages.

En conclusion, super journée avec Dom et Carlos. J’ai beaucoup appris (y compris à tomber).

Le circuit du Bourbonnais est vraiment sympa avec des virages variés, sans doute moins fatiguant que les Ecuyers mais un peu loin de Troyes.

Bref une expérience à renouveler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fallait bien que ca arrive un jours mais comme la becanne etait prepare y a pas eu trop de bobo et j ai pu profiter du soleil l apres midi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SHaDoW a écrit:


Première session, 1er tour et déjà drapeau rouge, la journée s’annonce bonne….



Encore un adepte du style Choko rendeer

L'important est que çase soit passé comme avec de la vaseline Very Happy

bon courage pour la remise en etat

++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites