katou

réglage de soupapes

Messages recommandés

moi aussi j'ai un bricoleur à la maison et aujourd'hui il aurait besoin de petites infos pour le réglage de ses soupapes.et oui aprés le fils c'est le pére qui s'y met.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ Katou
Bah ici y'a pas mal de monde qui sait faire , c'est pas compliqué mais c'est lourd a expliqué !on a pas pris le temps de faire un post dédié a cet effet , ça peut être l'occaz ! Ton Loulou chéri si il vient rouler samedi , il peut faire ça sur place , je serai présent . On en profitera pour faire des photos , je peux le guider . Il vient juste avec sa brelle moteur froid et moi je viens avec l'appareil photo !

Si il est pressé regarde la vidéo en dessous , c'est assez bien fait . Juste un détail je préfère être un peu plus large au niveau du réglage et utilise une cale de 0.07 (7 dixièmes de millimètre)



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Tous
@ Katou

Quand et pourquoi régler ces soupapes ?
Faite vous une règle pour la périodicité, commencer à les vérifier pour la première fois a l’achat de votre machine, neuve ou d’occasion, histoire d’avoir une référence de départ .Si nécessaire faite le réglage. Vous pouvez ensuite les contrôler a la cinquième session selon votre niveau d’essorage de poignée. Si vous ne constatez rien d’anormale décaler de quelques sessions et revérifier. Vous pourrez ainsi fixer votre cycle de réglage, par exemple toute les 6 sessions.

Petite précision , la température ayant une incidence sur la dilatation des matériaux , le réglage des soupapes se fait moteur froid


Le rôle de la soupape est de rendre hermétique la chambre de combustion tout au long du cycle (4 temps) .Voir ICI


Le réglage est la pour compenser l’usure de la soupape et de son siège. Une soupape qui ferme mal se traduit en générale par une perte de compression, donc une perte de puissance. L’usure a pour effet de faire rentrer la soupape dans son logement et a pour conséquence d’éliminer le jeu pré établit .Il en résulte un mauvaise fermeture


Le symptôme d’une soupape qui ferme mal, par exemple pour l’échappement, est une fuite du mélange gazeux dans l’échappement puis une détonation avec une sortie de flamme.


Je vous ai fait un petit schéma ci-dessous. Il est la pour une meilleur compréhension des diverses explications et nome plus ou moins correctement les éléments environnants de la soupape.

Tout est perfectible ! N’hésitez pas à mettre votre grain de sel






Pour les meca-intégristes :
N'allez pas me dire que l'AAC est en ouverture , que ma soupape est pratiquement fermée , et que le moteur va mal fonctionner ! c'est schématique et fait sous "paint" c'est pas de la CAO DAO


COMPLEMENT UTILE



Trouver Le PMH, point mort haut, avec un rotor interne ,utile au réglage des soupapes.
Dédié a tout ceux qui n’ ont pas le gros volant magnétique .

C’est quoi le point Mort haut ?
C’est le moment ou le piston se trouve en position haute juste avant de redescendre.

Nous allons nous efforcer de le déterminer en démontant la bougie et en introduisant un tournevis suffisamment fin et long pour allez toucher la calotte du piston.

Tout en tournant doucement le rotor interne a l’aide d’une clé a pipe sur son écrou centrale, appuyez légèrement sur le tourne vis jusqu'à sentir le sommet du piston.
A ce contact commencer un mouvement horaire /anti horaire. Vous allez sentir le piston monter et descendre, immobilisez le mouvement au point d’inversion, vous êtes au PMH !!

Vous allez vérifier maintenant la phase ou les deux soupapes sont en bascule par le biais du repère « 0 » sur le pignon de l’arbre à came. En effet sur le cycle 4 temps le piston passent 2 fois au PMH. Regardez bien le cycle ICI.


Si le repère n’est pas en phase avec l’encoche fixe « 0 » recommencez l’opération si dessus.
Lorsque que vous avez obtenu, le PMH, le repère « 0 » en phase, vous pouvez maintenant matérialiser par un trait avec une pointe à tracer sur votre rotor ce point, par exemple en coïncidence avec la bobine . L'utilité du trait est de ne plus avoir a faire cette méthode la fois suivante

Cette procédure appliqué de façon légèrement différente peut également servir a la remise en phase de la distribution après démontage mais c'est une autre histoire.....

Oui c’est un peu barbare toute cette explication, je vais essayer de l’agrémenter de photos des que possible.


Oyez oyez brave gens ! Pour ceux qui se sentent plutôt « mecanirien » ne vous embarquez pas dans un truc du genre si vous n’êtes par certain de ce que vous faites. Passez au track , nous sommes plusieurs en capacité de faire ce genre d’intervention , faut juste en causer un peu !


@ Sid
Salut collègue , mate tout ça , dit moi la cohérence du tout et ressort les boulettes !

Ciao a tuti




Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bien vu ! Il suffit de pratiquer un peu c'est pas bien compliqué ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonsoir et merci pour ce cours de mécanique.
je pense que mon chéri verra tout ça avec vous samedi.lui et la théorie sa fait deux ,donc il aménera sa brelle samedi et sa sera plus pratique de voir sa avec des pros de la mécanique.
merci quand meme pour tous ses conseils
.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hey Calibro, désolé je regarde ton post un peu tard.
Moi j'trouve que pour un platrier t'explique pas mal.

J'y trouve rien a redire, sauf qu'il serait peut-être judicieux de donner l'ordre des opérations comme suit:

1 déposer les couvercles de culbuteurs et de culasse gauche
2 déposer le cache allumage
3 déposer la bougie (pour faciliter la rotation de l'ensemble mobile)
4 aligner les repères d'AAC et d'allumage (pour les volants externes sinon utiliser la méthode de Calibro
avec le tournevis dans le trou de bougie)
5 vérifier qu'aucune des 2 soupapes n'est ouverte

si votre moulin remplit toutes ces conditions on peut passer au réglage

6 dessérrer le contre-écrou de la vis de culbu et dévisser (1 tour) cette dernière
7 placer une cale de 1/10 (chacun à ses valeurs de réglage. Pour info plus on laisse de jeu et mieux on
s'assure qu'elles ferment bien)
8 revisser la vis de réglage en insérant la cale entre celle-ci et la queue de soupape (sans serrer, la cale
doit toujours coulisser mais sans jeu)
9 resserer le contre-écrou en veillant à ce que la vis ne tourne pas de sa position
10 vérifier le passage de la cale (pas de serrage pas trop libre, elle doit glisser sans jeu. Heu, j'me répète)
11 faire de même pour l'autre soupape en vérifiant que l'AAC n'ait pas tourné
12 faire tourner à la main le moteur et vérifier qu'aucun point dur ne se fait sentir (soupape sur piston=aïe)
13 refremer tout et faire craquer le moulbif
14 aller boire une bière
15 c'est fini

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Sid

Sid a écrit:
Hey Calibro, désolé je regarde ton post un peu tard.
Moi j'trouve que pour un platrier t'explique pas mal.





Pas platrier SID , boucher !!!!!!! :p:p:p

Bon si avec tout ça on n'arrive pas a régler les soupapes ...............................

Moi ce que j'aimerai c'est qu' il y en ai un qui fasse un post pour expliquer comment décoller un kit deco " Raid bas rond " pour le remplacer par un VRAI kit deco ou il n'y a pas cette sous marque bizarre dessus !!
:0:0:0:0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il semble que décoller un "vrai" kit déco équivaut à tout jeter, surtout s'il est collé sur des plastiques à la paille de riz.
Ne penses-tu pas qu'il serait plus judicieux d'expliquer plutôt COMMENT on le colle ?
A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je connais quelqu'un qui pourrait faire un post pour le decollage de kit deco . Mister Gillus c lui l'expert en la matiere ...... :D:D:D:D:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites