Admin-moto-scoot-grandest

mv agusta brutal 2008

Messages recommandés

voici les photos de la dernières brutal...

MV Agusta fait coup double. Après les 190 chevaux qu'il développe pour la F4 RR 312, le même moteur, légèrement retravaillé, trouve place dans le cadre treillis de la Brutale, en faisant un des roadsters les plus puissants du moment.

Brutale 1078RR : Une F4 à grand guidon

Ayant un design inchangé depuis sa sortie, la Brutale évolue aujourd'hui avec l'adoption du moteur le plus puissant de MV Agusta. Dérivé de celui de la F4 RR 312, il est bien entendu modifié pour offrir son couple maximal à un régime moins élevé (11,7 DaN.m à 8 100 trs/min). S'il est assagi, il ne faut toutefois pas croire que le moteur est devenu fade. Avec 154 chevaux promis à 10 700 trs/min et un poids contenu, la Brutale n'aura jamais aussi bien porté son nom. Dans le monde des roadsters, seule la Suzuki B-King peut se vanter d'être plus puissante, mais elle pèse 50 kg de plus, tout comme la BMW K 1200 R avec 163 ch. pour plus de 230 kg.
Le système EBS (Engine Braking System) qui équipait la Brutale 910 cède sa place à un embrayage à glissement limité destiné à éviter les blocages de roue au rétrogradage. Emprunté à la F4 RR 312, tout comme la boîte de vitesses extractible, tout concourt à faire de la Brutale 1078RR une Superbike à grand guidon, capable d'une vitesse de pointe annoncée par MV Agusta à 270 km/h.
Le reste de la partie-cycle est un mélange du cadre treillis qui équipait déjà la Brutale 750 et de l'ensemble freins/suspensions de la F4 RR 312.

Vivement l'essai routier, prochainement sur Moto-Station.

Par P'tit Lu
MV Agusta Brutale 1078RR, les détails

- cylindrée (alésage x course) : 1 078 cm3 (79 x 55 mm)
- puissance en version libre : 154 ch.
- couple : 11,7 DaN.m à 8 100 trs/min
- étriers de frein radiaux monoblocs
- boîte de vitesses extractible




moto station
- embrayage à glissement limité
- poids : 185 kg à sec
- coloris : rouge/gris, noir, blanc/noir
- prix : NC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites