Admin-moto-scoot-grandest

Scooteristes : Les sept commandements

Messages recommandés

Où ?

Sur la chaussée, la place d'un deux roues est à côté de la ligne médiane, à peu près aux deux tiers de la largeur de la voie sur la gauche. Ainsi, vous pourrez éviter plus facilement les véhicules débouchant sans prévenir de la droite. Sachez aussi que la plupart des voitures freinent plus fort qu'un deux roues. Donc, quand vous roulerez derrière elles, vous vous positionnerez toujours sur le côté, de façon à pouvoir les éviter facilement, au cas où... Ne faites confiance à personne, n'anticipez pas les réactions présumées des autres.

Frein avant ou arrière ?

Dés les premiers mètres, localisez tout de suite quel levier actionne quel frein, avant et arrière. Car vous allez vite vous apercevoir qu'ils n'ont pas la même utilité. Le frein avant est de loin le plus puissant, donc celui à utiliser en priorité en cas d'urgence. Pour s'arrêter vite, on tire le levier doucement au début et fort ensuite, une fois que la fourche s'est bien comprimée. Pour le frein arrière, pas de précautions particulières. Mieux vaut le réserver aux légers ralentissements par exemple en virage ou pour tailler son chemin entre les voitures. Rien ne vous empêche de vous entraîner sur un parking...

Attention les yeux !

En scooter comme en voiture, vous vous dirigez inexorablement là où vous regardez. Alors autant en être conscient tout de suite afin d'éviter aussi le trottoir, la plaque de gasoil et la gamelle. En cas de perdition, forcez-vous donc à ramener vos yeux là où il faut ! Facile à dire ? Oui, sans doute, mais avec l'habitude...

Ca glisse ?

Sur chaussée mouillée, les distances de freinage augmentent. Donc il faut ralentir sa vitesse, ne pas trop pencher, ne pas forcer sur le guidon, bref, ne pas se crisper. En virage, mieux vaut laisser la roue avant chercher elle-même son chemin tout en guidant le scooter en jouant des fesses sur la selle ou des pieds sur les marchepieds. Attention aussi aux pavés, aux marquages au sol et aux bouches d'égout, véritables mini patinoires ! Attention aussi à ne pas coller les voitures de façon à toujours vous laisser suffisamment de distance pour freiner sans bloquer les roues !

Faites-vous voir

Observez la configuration des boulevards ou des carrefours, mais aussi les yeux des automobilistes dans les rétroviseurs, les roues avant des voitures et les n° de département des plaques d'immatriculation (attention aux provinciaux cherchant leur chemin !). Assurez vous toujours qu'on vous a bien vu ! Au cas où, lorsque la circulation est très dense, vous pouvez aussi positionner deux doigts sur chaque levier pour économiser quelques précieux dixièmes en cas de freinage d'urgence. Et bien sûr, vous roulerez toujours phare allumé (mais démarrerez phare éteint de façon à ne pas fatiguer inutilement la batterie).

Sur le périph'

Au milieu des voitures à basse vitesse, mieux vaut toujours circuler entre la dernière et avant dernière file de gauche, là où les automobilistes sont habitués à laisser passer les deux roues. Bien sûr, adoptez une vitesse adéquate pour vous laisser le temps de réagir au cas où une voiture changerait de file. Et dans le cas où on vous presserait à grands coups de klaxon, pas de panique ! Attendez (le temps qu'il faudra !) qu'un espace suffisant se libère sur une file pour vous y glisser sans prendre aucun risque ni en faire prendre aux automobilistes, en mettant votre clignotant bien à l'avance de façon à avertir ceux qui vous suivent.

Du savoir vivre

Soyez courtois, n'oubliez pas d'adresser un petit signe de la main aux automobilistes qui la plupart du temps ne manqueront pas de vous laisser passer. Voilà qui les invitera à recommencer et vous rendra la vie plus facile. Surveillez systématiquement vos arrières de façon à ne pas gêner les motards. La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres, c'est bien connu. Mais là encore, prenez le temps de vous écarter sans risque.

moto station

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites