iDeaan

les différentes disciplines moto

Messages recommandés

La moto grand prix

La moto GP est la catégorie reine des courses moto sur piste, les catégories 125 et 250 étant en général les classes où les jeunes pilotes font leurs armes. Les motos sont des prototypes, contrairement à la catégorie Superbike qui rassemble des motos de série modifiées selon des critères définis par la réglementation. Il y a donc un aspect technologique qui oblige de fait les équipes à faire un travail de recherche et développement souvent coûteux, ce qui explique également le statut d'élite qui est associé à la Moto GP.
C'est en 1949 que la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) organise le premier championnat du monde. Aujourd'hui, elle intervient dans le domaine de la réglementation, la société Dorna Sports détenant de son côté les droits commerciaux de la discipline.

Cette discipline regroupe plusieurs catégories de moto:

- 125 cc
- 250 cc
- 800 cc (à la place des 1000 cc).

La compétition se déroule toujours sur 3 jours, la course étant la finalité :

* Vendredi matin : 1 heure d'essais libres.
* Vendredi après-midi : 1 heure d'essais libres.
* Samedi matin : 1 heure d'essais libres.
* Samedi après-midi : 1 heure d'essais de qualification.
* Dimanche matin : 20 minutes d'échauffement.
* Dimanche après-midi : course selon un nombre de tours déterminé.

Pour certains Grand Prix comme au Qatar et à Assen, la course ayant lieu le samedi, le calendrier est alors avancé d'un jour.

Lors du départ de la course, une vingtaine de pilotes sont disposés par rangées de 3. L'ordre de la grille de départ est défini par le classement lors de la séance de qualifications. Celui qui a réalisé le tour le plus rapide part en première position. Il y a un nombre préfini de tours selon la longueur du circuit (les courses durent en général 45 minutes) et il n'y a pas d'obligation de s'arrêter aux stands.

Chaque constructeur constitue une équipe que l'on appelle la "TEAM".
La TEAM regroupe à la fois des techniciens, des mécaniciens, des pilotes...
Le but du jeu est de terminer premier à chaque course.
A chacune de ces courses, les pilotes sont classés par rapport à leur ordre d'arrivé après avoir accomplis le nombre de tours.
Chaque pilote gagne un certains nombre de point qui détermine leur classement au championnat. Il permet aussi à sa TEAM de gagner des points.
A la fin du championnat le classement final détermine le meilleur pilote et la meilleure TEAM pour l'année en cour.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le superbike (SBK)

Techniquement, les motos engagées en Superbike restent très proches des motos de série, contrairement aux MotoGP qui sont des prototypes. Elles peuvent recevoir une foule d’améliorations mais pas de refonte totale. Par exemple les carters doivent avoir la même forme que sur la moto de série.
Le règlement prévoit des limites de poids et de cylindrée différentes selon le nombre de cylindres. Globalement, les bicylindres pouvaient être plus légères et aller jusqu'à 1 200 cm³ alors que les 4 cylindres étaient limités à 1 000 cm³.

Le Superbike se veut comme la discipline qui fait courir les sportives du marché pour un titre mondial. HONDA CBR 1000, YAMAHA YZF R1, KAWASAKI ZX-10R et autres 999 sont ainsi alignées sur la grille de départ.
La catégorie Superbike a vu le jour aux Etats-Unis au début des années 80. Elle se voulait une bonne formule de promotion à niveau élevé avec des machines issues de la série. C’est cette catégorie qui a servi de tremplin à la vague américaine qui a déferlé entre les années 80 et 90, où les pilotes s’étant illustrés se nommèrent Eddie Lawson, Wayne Rainey, Kevin Schwantz, soit 8 titres de champion du monde 500.

Comme tout championnat du monde, il est composé de plusieurs épreuves se déroulant sur différents circuits de la planète. Les courses se déroulent en deux manches.

on peut ainsi trouver :

Trophée 600 Pirelli
Championnat de France 125
Championnat Top Twin (il s'agit de faire rouler n'importe quelle machine bi-cylindre)
Championnat Side Car



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'endurance

L'endurance moto est une discipline de compétition motocycliste de vitesse, se disputant sur circuit pendant au moins six heures (en championnat de France les courses se déroulent sur une durée de 4 à 12 heures). Généralement l'équipage est composé de deux pilotes.

Principales épreuves d'endurance :

* Bol d'or
* 24 heures du Mans moto
* Master of endurance
* 8 heures de Suzuka
* 200 Miles d'Assen
* 12 heures d'Albacete
* 6 heures de l'A1 Ring
* 24 heures d'Oschersleben
* 6 heures du Nürburgring
* 6 heures de Brno
* 24 heures de Spa-Francorchamps Moto
* 8 heures d'Estoril

Le Bol D'or :

Le Bol d'or est une compétition motocycliste d'endurance qui se déroule une fois par an en France.
La course, traditionnellement programmée le deuxième week-end de septembre, se déroule sur 24 heures et chaque moto a un équipage de 3 pilotes qui se relaient. Organisée très longtemps sur le circuit du Castelet "Paul Ricard", la course se déroule depuis 2000 sur le circuit de Magny-Cours dans la Nièvre.
L'édition 2006 de l'épreuve fût la soixante-dixième édition de la course, elle fait partie du championnat mondial d'endurance moto.
Cette compétition est l'occasion d'un gigantesque rassemblement motocycliste, fête foraine, exposition de motos, etc...

Les 24h du Mans Moto:

Les 24 Heures Du Mans Moto sont une compétition d'endurance moto se déroulant sur le circuit Bugatti du Mans.
Les 24 Heures du Mans moto sont, avec le Bol d'or, une course d'endurance motocycliste française.
Figurant au championnat du monde, les 24h moto attirent chaque année près de 100 000 spectateurs. Véhiculant un récent passé chargé d'excès en tout genre, l'ACO a décidé de redonner à cette course mythique ses lettres de noblesse.

Les 24 heures du Mans moto trouvent leur origine dans la course mythique du Bol d'or qui réapparut en 1969 sur l'autodrome de Linas-Montlhéry (Essonne), après quelques années sans course.
En 1978, l'Automobile Club de l'Ouest, organisateur des 24 heures du Mans automobile, organise les 24 heures du Mans moto en partenariat avec le journal hebdomadaire spécialisé Moto Journal qui voulait concurrencer l'autre grand hebdomadaire motocycliste Moto Revue organisateur du Bol d'Or, qui déménage alors sur le circuit du Castelet dit « Paul Ricard » (Var).

Traditionnellement les 24h du Mans Moto se déroulent comme suit :

*Le jeudi fait la part belle aux premières séances d'essai. Les manches qualificatives des divers cups [coupes] ont également lieu. La soirée est marquée par les essais de nuit.
* Le vendredi suite et fin des essais qualificatifs et des manches qualificatives des cups. Une finale de coupe est également au programme. La soirée s'achève avec la visite des paddocks.
* Le samedi matin, le warm up vient s'intercaler entre les dernières finales matinales. Durant la pause de midi, un team d'acrobaties fait son show avant d'entamer vers 14h30 le cérémonial de la prégrille et du célèbre départ à la Le Mans, où les pilotes s'élancent en courant vers leur machine et ouvre les gaz pour le tour de chauffe. À 15h00 débute la course des 24h. En parallèle, vers 18h00, les runs commencent au niveau du raccordement et du coté du Dunlop le concert fait entendre sa sono vers 21h30. Le dimanche matin, de bonne heure est un moment magique, où le circuit est quasi déserté par les motards. La course bat son plein et la luminosité offre de superbes images. À 15h00, fin de la course et ouverture des grilles au public, qui rituellement envahit bien sagement la ligne droite des tribunes. Si les premières 24 Heures du Mans moto se disputaient avec des équipages composés de 2 pilotes par moto, le nombre passera à 3 quelques années plus tard (comme au Bol d'Or).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le Motocross

Aujourd'hui, le Motocross est une pratique qui se résume en une course sur un circuit de terre muni de sauts d'obstacles divers. Concentration, technique, et agressivité sont les maîtres-mots pour briller dans cette catégorie.
Les courses de motocross se déroulent sur circuit, dont la piste fait au minimum 1,5 km, munie de beaucoup de bosses et de creux, de descentes, et parfois de tremplins ou de woops qui accentuent les sauts.


La compétition internationale de Motocross, organisée par la FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme), est découpée en 3 catégories : MX1, MX2, et MX3.

-MX1 : Les motos à moteurs 2T de 250cc et motos à moteurs 4T de 450cc

-MX2 : Les motos à moteurs 2T de 125cc et motos à moteurs 4T de 250cc

-MX3 : Les motos à moteurs 2T de 500cc et motos à moteurs 4T de 650cc

On peut cependant remarquer que les contraintes environnementales obligent petit à petit l'abandon des moteurs 2T dont les performances sont inadaptées, et que l'on ne retrouve quasiment plus dans la compétition de très haut niveau.

il existe une variante appelée le supercross

Le Supercross est une course de motocross en salle (ex : Supercross de Bercy).
Il n'existe un championnat professionnel qu'aux États-Unis. Le supercross est une discipline sportive motocycliste consistant en une course de vitesse sur un circuit tout terrain composé de sauts et d’obstacles. Les courses de supercross se déroulent exclusivement dans les stades professionnels de base-ball et de football.
La Fédération Française de Motocyclisme met en compétition le Championnat de France de Supercross qui se déroulera sur un cycle d'épreuves Outdoor et un cycle d'épreuves Indoor.

Le Supercross est un dérivé du motocross. Tandis que le motocross et le Supercross sont semblables à bien des égards, il y a des différences significatives. Par exemple, les courses de Supercross sont fortement annoncées et publiées.
Le terme « Supercross » a été inventé comme nom d'événement pour la première course organisée de motocross qui s’est déroulée, avec succès, à l'intérieur d'un stade aux Etats-Unis. En 1972, l'instigateur Michael Goodwin a mis en scène ce qu'il a appelé le « Superbowl du motocross » à l'intérieur du Colisé de Los Angeles en Californie. Cet événement a été gagné par Marty Tripes âgé alors de 16 ans. Ce premier concour a attiré des participants de renommé du Supercross de cette époque. Ce fut un grand succès commercial qui fut reproduit par d’autres. Le terme « Supercross » a donc été inventé pour identifier les événements motocross se déroulant dans les stades.

pour info


SIGNIFICATION DES DRAPEAUX

VERT Piste libre.

ROUGE Signal d’interruption d’une course ou d’une séance d’essai.

JAUNE (IMMOBILE). Danger, ralentir et défense de dépasser. Pour ne pas risquer de lui faire perdre sa signification, l’usage du drapeau jaune immobile ne devra pas excéder le temps nécessaire au dégagement de la route ou de la piste.

JAUNE (AGITE). Danger grave, soyez prêt à stopper. Défense de dépasser. Le drapeau jaune agité est utilisé lorsque l’accident vient de se produire et s’il présente un certain caractère de gravité ou d’encombrement important de la piste.

BLEU (IMMOBILE) Un concurrent de la tête de course rattrape un concurrent attardé et le suit de près.

BLEU (AGITE) Un concurrent de la tête de course cherche à doubler un concurrent attardé. Ce dernier doit garder sa trajectoire et le laisser passer.

JAUNE AVEC BANDES VERTICALES ROUGES (FIXE) Utilisé dans les courses mixtes. Attention !, piste glissante, changement d’adhérence.

BLANC Informe les concurrents que des moyens de secours humain ou matériels sont sur la piste. Danger grave, soyez prêt à stopper. Défense de dépasser. Ce drapeau est utilisé pour appeler les secours.

BLANC AVEC UNE CROIX ROUGE (FIXE) (SUPERCROSS) Présence d'un blessé ou de personnel d'urgence sur le circuit. Réduire votre vitesse. Les sauts et les whoops doivent être négociés séparément et enroulés jusqu'à la sortie de la zone concernée.

NOIR ACCOMPAGNE D'UN NUMERO (FIXE) Pour le concurrent portant ce numéro, signal d’arrêt à son stand au prochain tour.

NOIR AVEC UN DISQUE ORANGE ACCOMPAGNE D'UN NUMERO (FIXE) Le conducteur portant ce numéro doit immédiatement quitter la piste.

A DAMIERS NOIRS ET BLANCS (AGITE) Signal d’arrêt à la fin de course ou de fin de séance d’essai. Les dimensions des drapeaux doivent être d’environ 750 x 600mm. Pour les épreuves se déroulant la nuit, des panneaux rétro réfléchissants de couleurs identiques remplaceront les drapeaux.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Freestyle

Le Freestyle s’appelle aussi FMX (Freestyle Moto Cross). Il existe depuis 10 ans.

Une compétition de Freestyle consiste à effectuer, en un temps imparti, un maximum de figures différentes, codifiées, sur une vague et/ou un rouleau.

Les motos utilisées sont des motos cross. Il existe différentes figures que l’on appelle aussi trick, comme le back flip, le superman, le vertical...
Depuis que les sports extrêmes existent, des champions apparaissent comme Pastrana, Adams, Deegan. Maintenant, il existe plusieurs compétitions comme : Waped Tour, Winter X-Games qui se passent sur la neige, etc.

Les figures

Les figures de niveau 1:

CanCan, No Hands, No Foot, suicide trick, Inverted Hands, Double CanCan, Rodeo NacNac, Clicker, Indian Air, Candy Bar, Fender Kiss, Fender Grab, Windsurf.

Les figures de niveau 2
:

Nothing, superman trick, El Cordobès, Saran Wrap, Catwalk Disco CanCan, Coffin ,Cliffhanger, Stale fish, Double Candy Bar, Double Cancan coast to coast, Barhop Indian air, Rock solid, Tsunami, Air walk, Back Flip, Long flip, 360°invert et le double back flip (Travis Pastrana).

CANCAN
WHIP
NACNAC
double back flip
FLIP CLIFFHANGER

pour le plaisir :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant Arnaud. Félicitations .
Voila des post comme on aimerai en voir plus souvent
flower

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
monk25 a écrit:
Très intéressant Arnaud. Félicitations .
Voila des post comme on aimerai en voir plus souvent
flower


merci thierry, c'est un gros truc donc ça va prendre un certain temps a mettre en place

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant et bien détaillé, merci arnaud ! :content:

Ce sont là de bien belles disciplines qui n'ont malheureusement pas toutes la faveur des médias... Rolling Eyes

Il existe aussi une discipline que tu n'as pas cité, c'est le Trial, qui existe sauf erreur en Indoor et Outdoor.
C'est une discipline d'équilibristes qui font preuve d'une maitrise incroyable... Je suis toujours surpris de les voir réussir certains passages, que j'aurai probablement même du mal à passer à pied... Laughing
Personnellement, je préfère les parcours de Trial à travers bois et rochers... au contact avec la nature... sunny


Quoiqu'il en soit, l'agilité et la dextérité des pilotes sportifs de toutes ces disciplines est sans commune mesure avec les capacités, et la maitrise de la moto, de "monsieur tout le monde", car ils subissent un sacré entrainement. Smile
... Et ça il ne faut pas l'oublier et bien le dire aux jeunes. Wink


... Et pour la petite histoire, il existe aussi des courses de scooters, avec des Tmax et GP de Giléra entre autres machines... cheers

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

justement j'y viens Wink

Le Trial

Trial siginfie "essai" en anglais, car le succès n'est pas assuré. Le trial consiste, en effet, à franchir des obstacles naturels ou artificiels. Il est né au Royaume-Uni au début du XXème siècle, pratiqué par des "gentlemen farmers" sur des motos traditionnelles.

Le Trial est un sport où la notion de vitesse n'intervient pas, seul un temps limite est imposé.

En compétition ce sport se pratique du printemps à l'automne en extérieur (outdoor) et en hiver à l’intérieur (indoor).
Une compétition outdoor de moto trial se déroule sur un circuit (interzone) d'une quinzaine de kilomètres, sur lequel se trouvent des sections délimitées (zones) dans lesquelles les concurrents, chacun à leur tour, essayent de franchir les obstacles (rochers, talus, racines, etc...) en posant le moins possible de pieds à terre, tous les pilotes évoluant successivement dans les mêmes zones. Mais, selon leurs qualités de pilotes, ils évoluent dans des tracés différents. Il existe plusieurs niveaux de difficultés allant du débutant jusqu'au pilote élite.

En moto trial, les niveaux sont : Promotion, S3, S2, S1, Expert.

Dans ces zones, plusieurs commissaires comptabilisent le nombre de pieds posés par le concurrent et attribuent un total de points (voir tableau). Chaque concurrent porte un petit carton (cravate) sur lequel le commissaire poinçonnera le nombre de points attribués au pilote. À la fin de chaque tour (3 en général) le pilote donnera sa cravate au bureau des inscriptions qui totalisera le nombre de points et ce bureau fera le total des points obtenus sur le total des tours. Le pilote vainqueur sera le pilote ayant le moins de points.

Les pénalités

*1 pied = 1 point
* 2 pieds ou 2 appuis = 2 points
* 3 pieds ou 3 appuis, et plus = 3 points
* Echec = 5 points

Est défini comme échec, entre autres :

* recul de la moto,
* chute,
* guidon touchant le sol,
* avoir les deux pieds du même côté de la moto ou derrière l'axe arrière de la moto,
* arrêt du moteur avec appui,
* aide extérieure,
* sortir de la zone délimitée avec n'importe quelle roue,
* franchir à l'envers une porte,
* effectuer une boucle (un tour complet ) dans la zone,
* dépasser le temps imparti.

Caractéristiques de la moto

*un faible poids (environ 70 kg),
* des dimensions réduites,
* un moteur dont le couple joue un rôle plus important que la puissance proprement dite,
* boîte de vitesses à 5 rapports courts sur les machines anciennes et 6 rapports sur les machines après 1990,
* pas de selle pour faciliter le placement du pilote,
* des roues équipées de pneumatiques à crampons gonflés à basse pression (entre 350 et 450 g/cm²) pour une meilleure adhérence,
* une suspension souple pour favoriser l'adhérence et les déplacements,
* un équipement de série conforme au code de la route rendant la machine homologuée sur voie publique,
* une prédominance des moteurs 2 temps, mais une arrivée remarquée des moteurs 4 temps depuis 2003. Dans les années 1980, le pilote belge Eddy Lejeune, plusieurs fois champion du monde sur une Honda à 4 temps avait déjà prouvé les performances de ce type de moteur malgré son poids plus élevé; malgré tout, le moteur 2 temps reste majoritaire en trial.





Ces caractéristiques confèrent à ces motos une très grande maniabilité et une capacité de franchissement hors du commun.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'enduro

Il s'agit d'une des trois disciplines principales de la moto tout-terrain avec le Motocross et le Trial. Comme son nom l'indique, l'enduro est une épreuve de régularité sur une longue durée . Etre bon en enduro, c'est n'être ni trop long, ni trop lent sur les étapes de liaisons, et se départager sur les épreuves spéciales qui entrecoupent la course.
Un tour dure donc environ 5 à 6h et il est coupé en trois ou quatre étapes de liaison d'une longueur moyenne de 20km. Un tour revient donc à environs 60km

Un tour est donc composé d'étapes de liaisons (3 à 4) à la fin desquelles il y a un contrôle horaire (ou CH). Il faut s'y présenter à l'heure prévue, sans avance ni retard sous peine de se voir affliger une pénalité.
A ce stade là, vous vous direz que la forêt et la campagne sont vastes, et que les concourants pourraient couper et prendre des raccourcis...? Mais les règles sont bien faites, et des contrôles de passages (ou CP) sont établis en des points stratégiques afin d'éviter que les concourants trichent sur le trajet prévu.
La régularité étant majoritaire sur tout le parcours, il faut à un moment donné départager les coureurs, et ce sont les épreuves spéciales (ou spéciales) qui s'en chargent. Ce sont des petites épreuves de quelques kilomètres sur lesquelles les concourants sont chronométrés. Il y a entre 1 et 2 spéciales par tour, donc entre 2 et 6 prises de chronomètre dans la journée. Les participants sont ensuite départagés par les sommes des temps des spéciales.

NB : Les spéciales peuvent se dérouler sur chemin, mais aussi sur des circuits dont les limites sont fixées avec des banderoles : ce sont les spéciales balisées.

les assistants sont essentiels à la course. Ce sont en effet eux qui assurent le ravitaillement en carburant et nourriture, en mécanique et qui s'occupent aussi de fournir toutes sortes de renseignements (chrono, état de la spéciale, difficultés pouvant être rencontrées...).Leur rôle est donc déterminant, et ils se doivent d'être présents aux contrôles horaire et départs de chaque spéciale pour donner toutes les chances aux coureurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le Supermotard

le Supermotard se déroule sur un circuit constitué environ de 3/4 de bitume et de 1/4 de terre. C'est ce partage entre les deux sols qui en fait un discipline unique, rendant le choix des pneus très important, et obligeant le concourant à être diversifié dans son pilotage.
C'est est un sport de glisse, qui est finalement assez accessible au niveau financier.

Toutes les cylindrées de 125cc à 650cc sont réunies dans le trophée Open de Supermotard. Les pilotes sont de tous les âges (à partir de 14 ans), et tous les types de préparations sont permis. En bref, le Supermotard est ouvert à tout le monde!
Le trophée Open de Supermotard est constituée de 2 séances d'essais libres, 1 séance d'essais chronométrés, 1 course de qualification, un repêchage, 1 finale B ou 2 finales A.
Les essais chronométrés sont là pour déterminer la place sur la grille de la course de qualification, les 24 premiers répartis sur 2 groupes, 12 par groupe) de la manche qualification sont directement qualifiés pour la finale A, les autres doivent passer par le repêchage. Les 8 premiers (en 2 groupes) du repêchage sont qualifiés pour la finale A. Tous les autres font la finale B.

En bref, il y a 3 séances d'essais le samedi et 4 courses le dimanche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon très bon Arnaud, mais aurai tu quelque chose sur le championnat d'Europe de la montagne?
flower

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me joint aux autres ... merci m'ssieur ! :content:


PS : manque toujours les courses de scoot ... pfffff lol!lol!lol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le speedway

Les premières courses de moto sur piste de terre battue remontent à 1902 aux États-Unis. C'est pourtant en Europe que ce sport connait un certain succès, Grande-Bretagne au premier chef, où des compétitions ont lieu des les années 1920.

Les premiers championnats du monde se tiennent à Wembley en 1936. La compétition ne propose alors qu'une version individuelle, la course par équipe étant introduite aux championnats du monde de 1960. Les palmarès de ces championnats indiquent clairement la zone géographique privilégiée du speedway : l'Europe du Nord, de la Grande-Bretagne à la Pologne et passant par la Scandinavie. Signalons également la Nouvelle-Zélande, très présente dans les palmarès.

Technique

Se pratiquant sur une piste ovale courte en terre battue, le speedway a mis au monde une machine unique, sans frein, et spécialement étudiée pour les virages à gauche. Les dérapages effectués en virage se font en effet systématiquement à gauche en speedway, impliquant une adaptation spécifique du matériel. Ces machines sont propulsées par du méthanol.

Moto sur glace

La moto sur glace est une discipline de compétition motocycliste constituant en une adaptation sur la glace du speedway. Certains emploient l'expression de « Speedway sur glace », en traduisant littéralement le "ice speedway" anglo-saxon.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
monk25 a écrit:
Bon très bon Arnaud, mais aurai tu quelque chose sur le championnat d'Europe de la montagne?
flower


ca c'est pour les voitures Suspect

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Rallye routier

Si une discipline moto demande un minimum d'investissement, c'est bien les Rallyes... Il est parfaitement possible de s'aligner avec sa moto de tous les jours, trail, enduro, routière, et de découvrir une ambiance chaleureuse créée par les pilotes qui animent cette spécialité alliant la compétition au plaisir de découvrir des régions superbes.
* La course la plus accessible avec sa moto de tous les jours,
* 400 km de routes à travers des paysages pittoresques,
* Plus de 100 pilotes par rallye.

Les Rallyes sur route comportent des secteurs de liaison à parcourir à une moyenne donnée, que ce soit de jour ou de nuit, et des épreuves spéciales (course de côte, circuits de vitesse...) destinées à départager les meilleurs. On peut disputer un Rallye au guidon de sa moto conforme au Code de la route. Accessible dès 16 ans avec un permis moto exclusivement.

Imaginez un parcours routier fléché d'environ 80km à parcourir 3 fois de jour et 2 fois de nuit.

Des liaisons à moyenne imposée sur route ouverte, et des épreuves spéciales chronométrées sur routes fermées, parfois sur circuit, où seul compte le temps effectué.

Des contrôles horaires (CH) tout au long du parcours pour vérifier la moyenne, chaque minute de retard vous pénalise de 15 secondes. Le classement est établi en additionnant les chronos des spéciales et les éventuelles pénalités du parcours routier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le rallye-raid

Un rallye-raid (aussi appelé rallye tout-terrain) est une discipline de sport mécanique, qui se rapproche du rallye traditionnel, mais qui s'en différencie par la durée des étapes (une épreuve spéciale par jour, souvent de plusieurs centaines de kilomètres), par la durée de la course en elle-même (de 5 à 15 jours contre 3 jours pour les rallyes WRC), ainsi que par des épreuves spéciales se disputant le plus souvent en hors-piste, sur des étendues sans chemins tracés (désert,...). Ces courses font appels à la navigation, qui se fait via une simple boussole, un GPS, ou un road-book fourni par les organisateurs, selon le règlement de la course.

La majorité des courses de ce type se déroule sur le continent africain, notamment le plus long et le plus célèbre de tous: le Dakar. Il existe aussi d'autres rallye-raid, tels que le rallye du Maroc, le rallye des Pharaons (Égypte), la Légende des héros, le 4L Trophy (étudiant et humanitaire)...
Au début des années 1990 s'est déroulé le "Paris Moscou Pékin", grand rallye raid, qui, comme son nom l'indique, traversait l'Europe puis l'Asie d'Ouest en Est.
Citons également l'existence des Bajas, courses nées aux USA dans les étendues désertiques, et dont le principe est assez similaire au rallye-raid, à la différence du nombre d'étapes moins important et de la moindre place laissée à la navigation.

Une autre différence entre le raid et le rallye conventionnel est l'esprit des participants. Dans un rallye, la course, dense et en territoire industrialisé, est souvent synonyme de concurrence effrénée, voire égoïste. Par contre, lors des raids, la longueur de l'épreuve, et l'environnement inhospitalier poussent les participants à l'entraide, la convivialité et le courage. Il est donc courant, lorsqu'un véhicule est en panne dans une région désertique, que des concurrents s'arrêtent pour aider l'équipage en difficulté.

Enfin, la liste des participants d’un Rallye Raid est souvent variée, car les stars et les anonymes peuvent s'y côtoyer. Même si, au final, se sont toujours les professionnels qui se battent pour la victoire...

Le rallye Dakar (ou « Le Dakar », anciennement rallye Paris-Dakar) est un rallye raid professionnel, qui se dispute chaque année au mois de janvier, principalement sur le continent africain. Ce rallye est actuellement aidé financièrement par Total et organisé par A.S.O. (l'organisation de perforator).

La catégorie moto comporte diverses sous-catégories, comme les moins de 450 cm³, la catégorie marathon (motos de série), ou encore la catégorie quad.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Montée Impossible

Le principe de la course est simple, il s’agit pour le pilote d’atteindre le plus rapidement possible le sommet d’une colline naturelle jonchée de cailloux, de trous et de véritables «murs» frôlant par endroit la verticale ! Les pentes de la plupart des grandes courses: Billings (USA) , Decazeville (France) avoisinent les 90%! Le pilote doit passer le sommet avec sa moto. Les pistes font 100m de long au minimum pour une moyenne d’environ 150 à 200m, et de 4 à 8 mètres de large.

L’épreuve de « Montée Impossible » (Hill Climbing en anglais) est le dernier paradis des bricoleurs de génie. En effet, le règlement technique est réduit à sa plus simple expression, puisque « la construction de la moto est libre, il faut simplement respecter une longueur de 1,70 entre chaque axe de roue », explique Gérard Bedet de la commission technique de motocross de la FFM. Ensuite « chacun est libre de monter ce qu’il veut dans le cadre ». Il faut cependant disposer d’un frein avant et d’un garde boue enveloppant à l’arrière, de manière à protéger le pilote lors des retournements de sa machine, car nombre de proto sont montés avec des boulons sur le pneu arrière.



Dans les « vrais » Montée Impossible, les motos utilisées sont uniquement des prototypes de plus de 800cc.

Comme précédemment dit, au tout début de ce sport le but était d’abord d’essayer d’atteindre le sommet, et chacun y aller de son invention. On y voyait de tout ! Des très très longues, d’autres avec des petites roues devant ou très grosses à l’arrière, des moteurs sur la roue avant ou bien plus bizarres encore.

Actuellement les motos sont de véritables « Dragster tout-terrain » de près de 3 mètres de long, surpuissantes (certaines dépassent les 200cv !). Elles sont pour la plupart équipées de Système Nitro Oxyde Liquide.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
the guitar hero a écrit:
monk25 a écrit:
Bon très bon Arnaud, mais aurai tu quelque chose sur le championnat d'Europe de la montagne?
flower


ca c'est pour les voitures Suspect

Erreur Arnaud ça existe aussi pour les motos y en a 2 par chez moi et je peux te dire que c'est spectaculaire

Une petite affiche du championat de france

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
et bien je peux dire que ce post n'est pas mon post mais celui de tous, trouve le sujet et fait un tit topo ça sera super :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le stunt

Le stunt est une discipline motorisée dont le but est d'enchainer des figures avec le plus de style. Ce type d'épreuves est créé dans les années 70 au Etats-Unis puis est diffusé en France par un certain Max. Ce n'est pas vraiment un sport, bien qu'il existe des championnats au USA, mais plutôt un spectacle: la plupart des pilotes de stunt font des show lors de salon moto ou de rassemblement de tuning.

+

quelques figures :

Le Wheelie


Le stoppie


Le burn


Christ air


Le Jesus walk


Le Revers


Le Superman


Le Between bike


le Frog


Le Air surf


Le Poirier


Le Poirier revers


Le Man trailer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Moto Ball

Le Moto Ball c'est avant tout du football à moto. Sur un terrain comparable (dimensions de 90 à 120 m de long, de 45 à 90 m de large), avec un ballon de 900 à 1000 grammes (diamètre 38/40 cm), des motos de 250 cm3 maximum dérivées des modèles de motocross, il se pratique en 4 périodes de 20 minutes séparées par des arrêts de jeu de 10 minutes. Les équipes changent de camp entre la deuxième et la troisième période.

Chaque équipe est composée de 10 joueurs maximum, 2 mécaniciens et un entraîneur. Elle peut utiliser un maximum de 10 motos pendant chaque match. Cinq joueurs par équipe sont présents sur le terrain, quatre joueurs à moto et un gardien de but à pied. Trois joueurs de réserve peuvent rentrer en cours de jeu. Les joueurs de champ portent un équipement approprié, bottes, gants, protections et casque ; le goal, un casque également. De plus, le gardien de but est protégé par une zone en arc de cercle, comme au handball, à l'intérieur de laquelle, partenaires et adversaires n'ont pas le droit de pénétrer. Le ballon est conduit au pied mais il ne doit pas être porté. L'usage des bras et des mains est formellement interdit. La partie est arbitrée par deux arbitres de terrain secondés par deux arbitres de touche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Dragster

Le Dragster est un sport d'accélération. Départ arrêté, il s'agit de mettre le moins de temps possible pour franchir la ligne d'arrivée situé à 201,16 m (1/8 mile) ou à 402,33 m (1/4 mile)

Toutes les motos bénéficie de trois essais qualificatifs. Pendant ces runs, ce n'est pas celui qui arrive le premier qui gagne car seuls les temps sont pris en compte.
Une grille d'élimination est appliquée en fonction des temps. (Le premier contre le seizième, le deuxième contre le quinzième ...)
Pendant les runs éliminatoires, ce sont les motos arrivant les premières qui sont déclarées gagnantes même si leur temps est moins bon.

Les catégories:

Promotion : moto d'origine

Street Bike : moto d'origine avec une préparation

Super Street Bike : moto d'origine avec suralimentation

Pro Stock : moto ayant l'aspect d'origine avec une grosse préparation.

Compétition Bike : presque tout est autorisé.

En catégorie promotion une licence "une épreuve" suffit. La moto doit être capable de venir par la route en conformité avec la Législation Française. Le pilote devra être équipé d'une combinaison en cuir, d'une plaque dorsale, de bottes de cuir, gants et casque.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une catégorie à part, Le tuning

Le tuning, c'est la modification de son véhicule. L'art de transformer sa moto pour se différencier des véhicules que l’on trouve chez les concessionnaires.
Les "tuners", sont amoureux de leurs œuvres. Ils achètent, modifient l'état de leur moto, pour le plaisir des yeux et des oreilles. Il existe deux catégories de "tuners". Ceux qui montent leur véhiculent, allant jusqu'à peindre des parties mécaniques (moteurs, freins, suspensions) en faisant une moto de compétition, et les plus "sages" qui préfèrent ne pas allez aussi loin, et qui utilisent leur moto tous les jours.

Le tuning concerne toutes les parties de votre véhicule. Allant de la carrosserie, jantes, en passant par le moteur (pour gagner quelques chevaux)... Bref tout votre véhicule peut être modifié.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voila, je pense avoir fait le tour de la question, si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas,
bonne lecture Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beau travaille :content: :content: :content:
Deja vus les acrobaties au salon de la moto a Hombourg-haut
impressionant .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
merci les gars, un peu de reconnaissance ça fait toujours du bien :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon, maintenant la course de cote :
C'est simple, tu prends une montée, entre 3 et 5 Km (pleine de virolos) à fort pourcentage ( disons entre 7 et 10 %) et tu chronomètres tous les zigs qui se sont inscrits.
Plus sérieusement, c'est une vrai compet, bien que méconnue de beaucoup
Un e petite vidéo pour vous donner une idée

course de cotes



edit modo vidéo ok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
merci pour ta pierre à l'édifice :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus tous types de motos , bonjour la
sécurité du public , ils se mettes n'importe ou .
Point de vus personnel . Twisted Evil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
complètement d'accord avec toi :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

P'taing Arnaud ... tu fais ch... j'en ai jusqu'à l'année prochaine à lire tout ça moi ! lol!
Beau travail, c'est chouette ... merci ! :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waouuuuu j'avais pas vu ! ! !

1. c'est parce que je n'ai pas pris la peine de lire tous les topics

2. c'est parce que le rangement et l'organisation des topics est laissée à la libre convenance des membres agités... Suspect


Moi... j'ai voté... mais je dirais pas quoi.... lol!


John mon cher John.... un coup de rangement, avec, par exemple la création d'une rubrique "formation", ou, "les indispensables", interdite au spam, structurée, organisée, propre, bien rangée, ..... (je pense que vous voyez qui ne devrait pas y avoir accès ....) (suivez mon regard vers les avatars changeants avec des jolies filles dessus....) (et puis aussi... non, je me tais... d'accord... mais franchement,...)

Voilà quoi.... on a des topics en or, des merveilles de la création, de la sublimation d'énergie pure, des pamphlets dignes de publication aux éditions du seuil et de la porte de derrière, bref, des trucs intéressants, et on ne sait même pas où ils sont...

bon, je vais lire les autres topics....

à plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mustang57 a écrit:
Waouuuuu j'avais pas vu !!! les avatars changeants avec des jolies filles dessus....des merveilles de la création,des pamphlets dignes de publication aux éditions du seuil et de la porte de derrière, de la sublimation d'énergie pure...


Merci Mustang, merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites