moucheron57

Un autre regard du 2 roues

Messages recommandés

Race de motard
a) Le Frimeur

Look de jeune premier, le frimeur fréquente la terrasse des cafés.
Si sa bécane est toujours nickel, c’ est pour mieux emballer les belles.
C’ est un Café-Racer; fais gaffe à ta soeur !
Il aime faire le beau tout en faisant du bruit et déambuler dans la cité jusqu’ au bout de la nuit.

"Il n’y a pas de chute sans gravité !" peut il dire, tant il tient à sa moto toute tunnée.

b) Le Routard

Il roule par tous les temps sur son utilitaire à 4 temps.
Le routard est toujours prêt à partir et bouffer des bornes pour le plaisir.
C’ est un voyageur au long cours : il affectionne les longs parcours.
Suivre sans cesse le serpent bitumeux, c’ est sa façon de s’ évader un peu.

On peut l’ entendre :
"Partir, c’ est pourrir un pneu"
ou
"Mouche ton nez et dis bonjour au macadam !"
ou encore
"La cigale se trouve fort dépourvue quand le pare-brise fut venu"

c) Le Biker

Perfecto, tiags et Cromwell, il fait partie des Hell’s Angels.
Pour lui tout est prétexte à la fête : rien ne sert de se prendre la tête.
Crasseux à tomber dans les vapes, il crâche et pisse sur les japs’.
Sous son air viril et dur, il est plutôt d’ age mûr.

Son slogan est :
"La vitesse, c’ est dépasser"
ou
"La peur n’ évite pas de manger !"
ou encore
"Ni Dieu, ni chronomètre"

d) Le Sportif

Le sportif chevauche la toute dernière réplica, celle-la même que lui a offert son cher papa.
Dans sa superbe combi dernier cri, il se prend pour son idole Rossi.
A fond en limande sur sa fusée, il dépasse des vitesses prohibées.
Ferait mieux de faire de la piste : c’ est ainsi qu’ on devient artiste !

Il aime à dire :
"Faites la bourre, pas la guerre !"
ou
"Du pain, du vin, du bourrin !"

e) Le Mécano

C’ est le roi de la trifouille, des réglages, de la bidouille.
Le mécano passe plus de temps à l’ atelier que dehors avec ses potes pour une virée.
Adepte du racing et des stickers, il se saigne pour doper son moteur,
histoire de pourrir tous ce qui roule et une fois de plus foutre les boules.

On le surprend à vociférer :
"La clé à molette est mère de toutes les vis"
ou
"Toute panne mérite galère"

f) Le Trail’iste

Le tout-terrain ou la route ? Le trail’iste est dans le doute.
Aime t’ il toujours le vert ? Oui peut être mais sans terre.
C’ est alors que naît le supermotard, hybride entre le trail et le pistard.
Sur son léger engin haut perché, il s’ illustre dans les montées.

Son slogan ressemble à :
"Le talus n’ attend pas le nombre des années"
ou
"Après l’ appui viennent les bons temps"


Oh putain jm'eclate

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LES MOTARDS

Il est presque l’heure, sur le parking grossit la bande.
Bisous et serrements de mains,
Se met en branle un autre genre humain
Pour former une irrésistible sarabande.

Les chromes sont rutilants
Le plein est fait,
Car dans un moment les moteurs vont ronfler
Pour prendre le départ lentement.

Derniers conseils du road-captain,
Les motards enfourchent leurs chevaux d’acier,
Et dans un même élan d’amitié
Ils rouleront par deux ou en file indienne.

Du bitume, du soleil
Dans le cuir noir de leur blouson,
Ils ressentiront la même émotion.
Sur leurs bécanes, rien n’est plus pareil.

Ils partent à l’aventure,
Et qu’importe la route,
C’est avant tout la vie qu’ils goûtent
Sur leurs fidèles montures.

Et à chaque pause,
Virevoltent les esprits
Chacun racontant son récit,
Puis pour la postérité ils posent.

Plusieurs kilomètres ils ont roulés
Dans une folle ivresse
Sur ce ruban noir qu’ils caressent
Empreints de joie et de liberté.

Et pour que règne une amitié intacte
Lorsque le soir venu le run est fini,
Autour d’un verre ils sont réunis,
Pour tous ensemble resigner le pacte.

Sur la route peut-être les avez-vous croisés,
Mais n’oubliez pas qu’ils sont fragiles
Même s’ils forment une grande famille
Et échangent le « V » de l’amitié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites