Messages recommandés

Dimanche 5 avril 2009, le Codever (Comité de défense des loisirs verts créé en 1987) organise sa 16è journée des chemins. Inscrite au programme de la semaine du développement durable, cette manifestation se déroulera dans toute la France.

Son objectif consiste à rappeler qu’il existe dans notre pays 800 000 km de chemins libres d’accès, un patrimoine qui se rétrécit (-20% en 30 ans selon le Codever), une véritable richesse naturelle à préserver et à entretenir. La Journée des chemins est aussi une action visant à défendre une liberté publique : le droit de circuler. Comment ça marche ? Sous la houlette d’adhérents ou de sympathisants du Codever, la Journée des Chemins consiste à organiser le même jour des chantiers de réouverture, d’entretien ou de nettoyage des chemins ruraux. Il peut aussi s’agir de restauration d’ouvrages d’art, voie romaine, chemin de St Jacques, église, pont, moulin… C’est une occasion unique pour les clubs de mettre en avant la contribution bénévole des usagers, qui ne se limite pas, fort heureusement, à une seule journée par an. Conviviale, la Journée des Chemins permet également aux adeptes des différentes activités (marche, VTT, cheval, moto, quad, 4x4, chasse, etc.) de se rencontrer et de tisser des liens favorisant une meilleure cohabitation. C’est aussi l’occasion de dédramatiser des activités ludiques finalement aussi utiles aux citadins qu’aux ruraux, tout en respectant la protection de l’environnement. Sur le terrain, la Journée des Chemins bénéficie de l’appui et de la logistique des clubs : de 4x4, de motos, de quads, de VTT, des centres équestres ainsi que de nombreuses sociétés de chasse ou de pêche. La Journée vise aussi la sauvegarde et la réhabilitation des chemins en France qui disparaissent un peu plus chaque année. Elle entend ainsi montrer au grand jour le travail effectué tout au long de l’année par les clubs.

www.journeedeschemins.fr

www.codever.fr
source ffmc national

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les associations font un sacré travail sur le terrain, chapeau ! :content:
L'entretien des chemins est un travail sans cesse renouvelé !

La CODEVER a un rôle important pour garantir et faire respecter ces accès... D'autant que les engins motorisés voient de plus en plus les accès verts se fermer, soit suite à des constructions sauvages, soit par des arrêtés municipaux... pour des nuisances souvent sonores ou de cohabitation avec les autres usagers ! Rolling Eyes

Si ajoute les problèmes d'incendies en été avec des accès temporairement fermés, souvent dans le sud, ce qui est par contre tout à fait compréhensible... J'ai même vu l'interdiction faite pour les piétons par forte canicule ! Cool

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites