Mustang57

Réponse à la mobilisation de la FFMC ?

Messages recommandés

leur site est indisponible

voici l'un des rares extrait

"Quatre jours après la manifestation monstre du 13 mars, sanction pécuniaire sur le stationnement et répression visant la circulation inter-files ont repris autour de la capitale. Dans la ligne de mire, les deux-roues parisiens…"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation :


A Paris, ce n’est pas la forte mobilisation des motocyclistes, le 13 mars, qui a impressionné la Préfecture de Police. La preuve par l’image : cette photo a été prise le 17 mars, au niveau du 14, boulevard Haussmann dans le 9e arrondissement. Elle nous a été transmise par un lecteur quelque peu outragé par la démesure de la mise en fourrière en regard de la « faute » commise. Quel était le tort des deux-roues ? Être stationnés sur le trottoir… entre deux arbres, sans visiblement gêner la progression des piétons (photo).

La fourrière pour tous ! Pourtant, les machines ont toutes été rangées en rang d’oignon sur trois camions, destination la fourrière. Sans prendre de gants, manifestement : afin de gagner de la place et d’éviter un trajet supplémentaire, on les a bien collés les uns aux autres, au risque d’abîmer la carrosserie ! A qui le propriétaire pourrait-il se plaindre en cas de rayure ? A la police bien sûr… Seul point positif, relaté par le même lecteur : les policiers n’emportent pas les deux-roues attachés à un point fixe. Eh oui, c’est difficile et risqué de scier un antivol. A bon entendeur…

Sanctions sur la remonte-files. Autre remontée du terrain, ce mercredi matin sur l’autoroute A1 dans le sens Province-Paris, un lecteur de Moto Magazine nous a indiqué qu’une unité mobile aurait verbalisé les deux-roues circulant entre les 3e et 4e files de voitures au ralenti. Les motards ne sont en aucun cas prévenus qu’ils risquent gros, ils sont attrapés par la patrouille comme des malpropres et verbalisés sur le bord de la route ! Il y a des jours où on aimerait vraiment habiter loin de la ville au milieu des champs…

Au sud de Paris comme au nord. Ultime témoignage, un transporteur de personnes à moto nous indique que des CRS à moto piègeraient, chaque matin depuis lundi 15 mars, les conducteurs de deux-roues circulant entre les files de 4 roues embouteillées sur l’autoroute A6a, au sud de la capitale dans le sens aéroport d’Orly-Paris, à hauteur du PC police de Gentilly (94). Les conducteurs pris au piège sont « invités » à se ranger et sont verbalisés, perdant trois points sur le permis de conduire. Le ministère de l’Intérieur, qui dirige les forces de police intervenant sur la route, semble faire payer très cher aux motards leur mobilisation du 13 mars.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela montre bien leur bétise. Cela va juste mener à une escalade pouvant aller loin!!! Twisted EvilTwisted Evil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
affraid je suis sans voie affraid
affraid Prochain coup à Metz, j'utilise la chaîne pour leur mettre sur la gueu... euh pour attacher l'porte avion Wink
ça me rend malade, c'est vraiment qu'une bande de "troud'bal" ... arrrrf la rage me monte au nez ... faut que j'aille fumer mon clope

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en gros il s'en fou le ministre quoi.. de toute façon....... mais je voudrais que l'on m'explique comment je met un ticket horodateur sur la moto?? et tout a l'heure je me suis garé sur une place de voiture. et une AUTO-ÉCOLE!!! me dit vous pouvez pas vous mettre ailleurs non!!! bon je lui ai répondu a ma façon et suis rester en place.. et je tombe sur 2 policiers municipaux donc je les abordent et leur pose la questions " ou je met mon ticket??" voila la réponse..
"vous pouvez pas vous mettre ailleurs que la franchement, les trottoirs ne sont pas assez large? "

bref quand je lui parle de tout ca. il me répond qu'il voit pas ou cela gêne dans la mesure ou un passage reste libre.

bref en gros cela reste vraiment aléatoire. mais que faire???

des bra.......s voila ce qu'ils sont....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Admin a écrit:
je lui ai répondu a ma façon


c'était même pas la peine de l'préciser ça ma caille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ben oui tu m'agresse pas comme ca gratuit non mais....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un document interne à la préfecture de police de Paris, dont nos confrères du Parisien Aujourd'hui en France ont obtenu une copie, confirme que les policiers sont bien soumis à un régime de quotas pour le nombre de contraventions qu'ils doivent dresser.

"Lorsque le nombre de PV visant certains types d'infractions n'a pas été atteint, on nous demande de verbaliser plus", assure un fonctionnaire interrogé par Le Parisien.

Selon ce document, l'une des trois compagnies de circulation à Paris aurait en 2010 l'objectif de 16 823 contraventions pour stationnement irrégulier, 387 pour circulation dans les couloirs de bus de deux roues motorisés et 170 pour passage au feu rouge de vélos.

"Il ne s'agit pas de dresser à tout prix des contraventions mais avant tout d'améliorer la sécurité des usagers de la route", s'est notamment défendu le préfet de police de Paris, Gérard Gachet, bien décidé à identifier l'auteur de ce document pour le "sanctionner".
LE JOURNAL MOTO DU NET

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites