monk25

Pour la pluie

Messages recommandés

J'ai eu un autre produit, ou plutôt une autre marque d'un produit similaire. Smile

La visière conservait une mince couche (malgré plusieurs essuyages), assez grasse, qui avait tendance à troubler la vision... Ce dont je n'ai pas besoin avec ma vue (c'est assez trouble comme çà ! lol! )... J'ai donc abandonné l'idée d'en utiliser. Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas de problèmes avec ce perlant, il nt laisse aucune trace et est très efficace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi pas de problèmes Rolling Eyes , je roule vite et les gouttes ont trop peur d'avoir mal en se fracassant sur ma visière, donc elles m'évitent ... même mon blouson n'est pas mouillé, quand elles voient le bonhomme ... hum ! Suspect ... lol!
Non sérieusement, je suis du même avis qu'Hubert car j'en utilisais moi aussi sur ma BAR et punaise que ça avait du mal à s'enlever Mad ... à mon avis on avait le même produit Hub, ----'X n'est-ce pas ? pour ne pas le citer !
Mais bon, si Toi, John et Steph nous dites que celui-ci est correcte, je vous crois.
Et où tu trouves ce produit ? Parce-que mes gants essuis mal et me laisse des traces Rolling Eyes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arfffff c'est justement celui là que je ne voulais pas citer ... mdr
Sur le pare brise au bout de quelques jours il laissait un film gras et des plaques de produit restaient à certains endroit ... galère quoi ! mais je parle de ça, c'était entre 88 et 90, depuis ils ont sûrement fait des progrés dans leur formule.
J'essairai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je confirme : J'ai appliqué ce produit "...X" tongue dès sa diffusion grand public sur ma voiture, ce qui remonte à pas mal d'années, car je le connaissais pour l'avoir utilisé auparavant (dans les années 80) en compétition.

J'ai été effectivement très déçu car ce voile que vous évoquez était non seulement gênant, car moins "translucide" que la pluie elle-même, mais en plus il était devenu quasi-impossible de le faire disparaitre.
Ce n'est qu'après avoir essayé je ne sais combien de produits plus chimiques les uns que les autres, que j'ai réussi, grâce à un solvant je crois, à recouvrer une vision à peu près correcte à travers mon pare brise.
Cela empirait dès qu'il pleuvait et que l'essuie-glace passait... un comble.

Depuis, je n'ai plus jamais tenté le coup. Je reste même très méfiant vis à vis des cires et autres polishs présents dans l'eau des lavages automatiques. Je sais que ces détergents en contiennent.

En fait, ce produit comprend un polymère silicone, donc un plastique, qui a pour particularité de jouer sur la tension superficielle de la surface obtenue par rapport à celle de la goutte d'eau, de manière à être moins "adhérent" pour celle-ci.
On parle de surfaces "polaires" et "apolaires" (ou non-polaires). Le verre et le PET sont des surfaces polaires (lisses), à l'inverse du polyéthylène et de surfaces comme le bois ou le carton (non traités).
Ceci dit, le bois et le carton sont rarement utilisés comme pare-brise lol!
En gros, il s'agit du même type de réaction que celle obtenue avec les imperméabilisants : la goutte d'eau reste en goutte, et ne s'étale pas.
Ces produits sont beaucoup utilisés pour améliorer la "glisse", et bien connus des surfeurs et autres skieurs.
Les fadas du ménage (comme nous) l'utilisent également pour "faire briller les surfaces lisses" et nous permettent de nous jeter à plat ventre sur la table du salon.... "please" lol!

D'ailleurs, et cela me rappelle un bon conseil de Moucheron, qui nous préconisait de passer un coup de "papier de verre" sur les pneus neufs avant de les utiliser (et d'éviter ainsi les glissades).
En fait, les fabricants d'enveloppes pneumatiques (les pneus en langage courant) utilisent un démoulant à base de silicones, au moment de la fabrication des pneus.
Le caoutchouc chaud étant fortement adhérent, c'est le seul moyen de dégager l'enveloppe proprement de son moule.
Je sais d'ailleurs de par l'un des "gourous" en la matière, l'un de mes anciens clients, (converti par votre serviteur à la moto, et même à Triumph entre temps), que les fabricants sont réellement préoccupés par ce phénomène.
D'autant plus que la généralisation (chez ce manufacturier français que je ne cite pas), de la combinaison de deux à trois qualités de gomme en fonction du point de contact du pneu, ne simplifie pas le problème.
La gomme est dure au milieu du pneu, et plus on se penche, plus la gomme devient molle et plus adhérente...

revenons à nos moutons...

Le problème est que, comme quand vous posez un vernis, la moindre défaillance à la pose (humidité, graisse, poussières, ...) va altérer la polymérisation et la transparence attendue.
Il y a également un effet mécanique qui peut rayer cette surface lorsqu'elle n'est pas encore complètement "sèche", c'est à dire durcie (polymérisée).

Ceci dit, on a fait beaucoup de progrès depuis toutes ces années dans les polymères, ce qui me laisse à penser que le produit fabriqué et commercialisé par Shell, a dû évoluer.

Je vous conseille vivement si vous utilisez ce produit, de suivre scrupuleusement le mode d'emploi.

Voilà... désolé d'avoir été si long...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mustang57 a écrit:
désolé d'avoir été si long...


T'inquiettes ... on a l'habitude !!! hein Hub ? lol!





Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites