Admin-moto-scoot-grandest

La Sécurité routière passera par l'Intérieur

Messages recommandés

Depuis l'adoption d'un décret d'attribution mercredi en Conseil des ministres, la Sécurité routière ne dépend plus du ministère des Transports mais de celui de l'Intérieur aux mains de Brice "la neige en Ile-de-France n'a pas causé de pagaille sur les routes" Hortefeux.

En pratique, cette "passation de pouvoirs" ne devrait pas engendrer de grands bouleversemenrt en matière de sécurité routière : la position du gouvernement se résumant jusqu'ici à un matraquage répressif avec des radars toujours plus vicieux et des contrôles toujours plus sévères, inutile d'espérer autre chose de l'Intérieur !

En revanche, cette extension du champ d'action du ministère de l'Intérieur a tout de même de quoi faire réfléchir : "jamais, sous la Vème République, le ministère de l'intérieur n'avait eu un tel périmètre d'action", se réjouit le gouvernement (lire encadré ci-contre).

"C'est une évolution dont chacun doit se féliciter car c'est la certitude de voir encore mieux garantie la première des libertés, la sécurité", poursuit-il. L'accumulation de toujours plus de pouvoirs aux mains d'une seule entité constitue-t-elle une garantie du respect des libertés de tous ? Ramassage des copies dans une heure !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites