El'moutardo

Balade moto avec nos piots

Messages recommandés

El'moutardo a écrit :
Juste comme ça en passant ...
Mes enfants me bassinent pour que je les emmènent lorsque je me balade ... (fille de 7 ans et garçon de 10 ans)
J'hésite énormément, ça m'arrive mais sur de cours trajets ...
En fait, je l'avoue, j'ai peur ... pas trop de moi, quoi que personne n'est infaillible mais surtout des autres. J'ai vraiment du mal, ça m'énerve
Je pense que lorsqu'il sera plus grand et plus fort que moi je le prendrais


freretoc54 a ecrit :
franchement à ces âges là, tu peux les emmener sans souci (avec l'équipement qui va bien et c'est ça le pire, car il faut renouveler souvent), tout dépends de comment il se comportent comme passagers.
mais compte tenu de ta machine, ils sont quand même mieux installés, mon fils lui doit se contenter du strapontin de la roadsport, mais j'ai quand même fabriqué mes poignées passagers maison.

j'ai fait comme toi, commencé par de courts trajets et rallongé au fur et à mesure (180 km ce week-end)


Pour éviter de pourrir le sujet de Nico je mets le sujet ici.

Non frèretoc, le problème n'est pas de la stabilité qu'ils ont sur ma bécane, d'ailleurs ils se sentent plutôt rassurés dessus vu la largeur du siège, le Top Case derrière et les poignées qu'ils ont pour se maintenir ... ils sont confortablement instalé.
Le problème que j'ai c'est qu'avec un de mes enfants derrière moi j'ai :la peur , la trouille des autres, ceux qui tel, ceux qui envoient des sms, ceux qui visionnent des films en roulant, ceux qui font pas attention, ceux qui n'y peuvent rien ... bref des autres quoi !
Il y a moins de 15 jours encore, un motard de mon entreprise, de plus de cinquante ans (54 je crois) avec son fils derrière et un pote à lui sur une autre moto, ils se baladaient tranquillou par un superbe dimanche ensoleillé, et ... une voiture perd le contrôle et viens le fauché de face. Son fils n'a, d'aprés ce que je sais, pas de grosses séquelles par contre lui a subit une amputation de la jambe ...
Tu me dira que si je pense comme ça je ne fais rien mais bon, ce n'est pas à moi que je pense mais à eux ... j'y pense c'est tout et ça me bloque un peu !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Helmutt je pense comme toi.Surtout que j'ai déjà 1 accident au compteur.Et c'est vraiment des autres que j'ai peur.
Autant me planter tout seul je l'assumerais.Mais blesser mon gamin je me le pardonnerais pas.
Mais le probleme se posera tot ou tard puisque depuis l'age de 2 ans et demi (meme un peu avant je crois) mon precieux adore monter sur le scoot pour le rentrer dans le garage.
On en profite pour le ranger à partir du bout de mon impasse en mettant des coups d'accelerateur.C'est ce qu'il aime.
Pour l'instant il va sur ces 3 ans donc j'y echappe mais ca durera pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon humble avis, ce que vous exprimez là, c'est tout simplement le ressenti, normal, de pères, de parents.

Je l'expliquais encore, il y a un certain temps, à Nico57. Bien longtemps déjà, quand je regarde les photos de son sujet.

Les femmes changent quand elles deviennent mères, elles s'y préparent, longtemps, bien longtemps même avant de nous connaitre. Puis, durant 9 mois, leur préparation se transforme, touche à la perfection, et les tourne vers leur futur enfant. Ensuite enfin, elles se projettent dans le présent et l'avenir de leur enfant.

Les hommes quant eux... les hommes ne voient rien venir, ou presque.
Puis d'un seul coup, en constatant les souffrances de leur épouse à l'accouchement, en entendant le premier cri, en voyant cet enfant, d'un seul coup, en une nuit, en une heure, les hommes deviennent pères.

Ils ne travaillent plus pour gagner de l'argent, mais pour nourrir une famille.
Ils ne pensent plus à fermer la porte, ils veillent sur la sécurité de la famille.

Ce ne sont pas des règles philosophiques que je vous livre, mais tout simplement mon expérience.

Alors oui, prendre son enfant sur sa moto, lui acheter un véhicule, le voir partir, ne pas avoir de ses nouvelles ou pas assez souvent, l'entendre dire qu'il va passer son permis moto, le voir avec des gens différents, se soucier de son avenir, ... tout cela, fait peur... car quelque que soit leur âge, ils restent nos enfants.

Rien de plus normal.

Jeunes pères, je vous le dis, ce sentiment ne vous quittera plus désormais.

Twisted EvilTwisted EvilTwisted Evil

Mais quoi de plus beau que le bonheur de nos enfants ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mustang, tu as raison, ce ne sont pas des règles philosophiques mais un constat que tu as très bien retranscris bounce

Mais comme tout père de famille, on a aussi tous envie de partager des moments privilégiés avec nos enfants et quel bonheur quand ils partagent ta passion. Moi le problème , c'est que j'ai des jumeaux alors il faut alterner. Mais ma fille se contente encore de faire le tour du village en moto, tandis que mon fils est mordu et fier.

Comme vous tous, j'ai envisagé les risques, mais quand je vois les étincelles dans ces yeux dès qu'il est installé sur la moto , tu les oublies (peut être à tort), malheureusement il n'y a pas d'activité sans risques et un moment donné il faut peser le pour et le contre en son âme et conscience avec sa sensibilité.

Pour ma part, j'ai trois passion, la moto, la pêche, et le rugby. On cherche souvent à faire partager ce que l'on aime à ses enfants, le rugby (pas accroché), la pêche (plus le temps avec la moto) donc c'est la moto.

Ce que je n'aime pas, ce sont les gens qui viennent me donner des leçons (il est trop jeune, je suis inconscient), alors que ce sont les mêmes qui ont des gosses de 6 ou 7 ans qui fait du vélo tout seul sur le bord d'une route à grand passage. Moi au moins mon fils est avec moi.

il n'y a malheureusement ou heureusement pas de mode d'emploi pour être père, chacun à son mode d'emploi duquel on dévie souvent d'ailleurs et personne n'a à juger comment on élève nos enfants du moment que l'on fait de son mieux.

Pour exemple, j'ai quand même eu le droit à "tes enfants sont trop bien élevés", oui vous avez bien vu, de la part d'une personne agée parce que les enfants disent bonjour à tout le monde et que ça ne fait pas naturel lorsque l'on se promène dans le village.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Difficile sujet s'il en est un. Rolling Eyes

Loin de moi l'idée de donner des leçons, ou de me poser en exemple, mais j'ai eu cette chance de connaître très jeune les 2RM... au grand Dam de mes parents d'ailleurs. Laughing

... J'ai eu le permis moto et auto à la même époque, à 19 ans, mais j'ai aussi porté le cercueil d'une copine, tuée en tant que passagère sur la moto de son copain, lui aussi décédé.
A 18 ans, ça vous marque les esprits sur les dangers, réels, de rouler sur 2 roues.

Ensuite, c'est la vie qui m'a éloigné de cette passion, j'ose le dire, bien plus forte que toute notion de dangers, dont je demeure néanmoins fortement conscient... Pas de garage, déménagements multiples et d'autres priorités dans la vie, comme celle de bâtir sa famille et son "chez soi"... la moto, le scooter au cas particulier, a du attendre.

Cette passion, mon épouse la connaissait, mais ses craintes ne s'en étaient pas dissipées pour autant au fil des ans.
Et puis un jour j'ai refranchi le pas, après 20 ans d'abstinence... Et je l'espère de sagesse et prudence accrues. Wink

Quand j'ai ensuite réalisé que mon fils, de par ses études, serait très probablement amené à travailler dans de grandes villes, j'ai aussitôt compris que, tôt ou tard, il viendrait à la pratique des motos ou scooters... par commodité et puis certainement ensuite par passion.
Je lui ai donc offert son permis moto, qu'il a brillamment réussi... En lui faisant promettre que le jour qu'il prendrait un guidon, il reprendrait environ 5 heures (au moins) de leçons en moto-école.

Je sais ainsi qu'il aura au moins appris la technique, même si rouler au quotidien n'a rien à voir avec un "plateau"... Et que la partie conduite sur route est trop peu enseignée au permis A. Suspect

J'ai cette chance, d'une certaine manière, de n'avoir pas eu cette tentation, et appréhension de cette demande légitime d'un enfant à son père, d'aller sur "sa moto"... J'ignore sincèrement ce que j'aurai fait, mais il est plus que probable qu'en dehors d'un tour du quartier (et encore ce n'est pas certain), il ne serait jamais venu en balade, ni monté sur ma machine quelle qu'elle soit. Evil or Very Mad

J'ai su dire et expliquer à mon fils, ce qu'il a bien compris, qu'il y a des âges pour tout, et que ce que font des adultes ne peut pas forcément se faire par des enfants, que certaines activités et décisions prises par les adultes ne peuvent s'appliquer à des enfants... pour faire simple qu'à chaque âge il y a des limites et des possibilités différentes, et que la roue tourne pour tous... et que son tour viendrait en temps et en heures. Cool

Mon fils n'a pas attrapé le virus de la moto, j'en suis fort aise et croyez moi "ça me va très bien"... J'ai déjà assez de cheveux blancs com' ça ! lol!lol!

C'est à chacun de décider, personnellement je reste ancré sur cette notion de limites à inculquer, et de distinction de ce qu'on peut ou ne peut pas faire selon son âge...
... Et que ce que fait Papa, l'Fiston n'a pas forcément le droit de le faire avant ... d'avoir grandi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ton point de vue est tout a fait cohérent et défendable, et je te comprends. C'est à peu près le discours que je tenais avant d'avoir mes enfants.
Je comptais bien leur inculquer l'education à la dure que j'avais reçu, mais l'époque à changé, les enfants aussi ont sacrément évolué.
A l'age de mon fis, je devais être un sacré crétin. ils ont des années d'avance par rapport à nous à leur âge.

J'ai fait le choix de partager ma passion avec lui, et je suis conscient des risques mais je fais tout pour les minimiser, le risque 0 n'existant pas.
Mais si on supprime tout ce qui comporte un risque potentiel, la vie devient vite insupportable (on ne prends plus la voiture, le vélo, on évite les escaliers, la piscine, etc...).

Et puis je l'avoue, il y a un peu d'égoisme dans tout ça, quel pied de partir avec mon fils et de voir ses yeux briller lorsqu'il monte sur la moto. J'ai beaucoup d'activités (mairie, communauté commune, associations diverses) qui font que je vois peu mes enfants et là pour moi, c'est un moment privilégié.

A chacun de peser le pour et le contre et de faire au mieux, l'éducation des enfants n'est pas régi par un mode d'emploi et on improvise bien souvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste pour vous donner le niveau de "frappe" de nos "gamins"... voilà à partir d'où le mien s'amuse...









C'est pas lui sur les photos (il n'en n'a pas encore pris), mais il reprend les vols demain.
Il est désormais lâché en solo (en école), et continue sur sa lancée....

alors la notion de "peur"... Rolling Eyes

à préciser néanmoins que la sécurité est très importante sur ce genre d'engins, mais le risque existe toujours...

Je crains le jour où il me demandera de "monter" avec lui.... affraid

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces images me font repenser à une vidéo de vol libre que tu avais mise sur le forum, et qui était non seulement superbe mais aussi d'une excellente qualité cheers

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites