Mustang57

Forza Corsica ....

Messages recommandés

La décision fut prise : des amis rencontrés l'an dernier en Californie, dont le frère loue une partie de sa maison dans le sud de la Corse... Nous irons passer nos vacances de l'été 2012 là bas...

De la Corse à la moto, il n'y a qu'un pas ... Qui fut franchi également.

Ne me sentant ni la force, ni le courage de faire tout le trajet à moto, je me suis mis à la recherche d'une remorque à plateau.

Grâce à la sympathique intervention de mon concessionnaire Triumph, Moto Évolution 2, en la personne de Julien, le boss, le problême fut vite résolu : il me prêterait la sienne...
un grand merci à toi Julien...

Compte tenu de ma hantise liée au poids de ma machine, et à sa taille, Julien me proposa même de monter la moto sur la remorque, le dimanche 4, soit près d'une semaine avant le départ. Ce que nous fîmes, et tant mieux.

Tant mieux car le jeudi précédent, lors de son entrainement au circuit rapide sur le plateau, Mustanguette à eu un accident. Tout va bien, je vous rassure, à part de multiples contusions, des bleus aux hanches, aux bras, aux genoux, et une grosse dermabrasion au poignet.
Malgré, et j'insiste, malgré sa tenue complète de type Reusch, achetée il y a quelques semaines chez Polo.

À l'évitement, le cône est venu se prendre dans la roue avant au moment du freinage d'urgence.... Pas bon.... La moto a glissé plus de 7 mètres sur le flanc...

Le gars chez Polo avait dit : le cuir, le cuir, le cuir... Veillez à avoir du cuir aux points de glisse.
Les genoux bien protégés, n'ont pas morflé, ni les coudes ni les épaules, ni le dos. Le poignet du blouson a été perforé, et le gant aussi. Sans la tenue, Mustanguette aurait été bien plus mal. La moto, elle a eu moins de chance... Mustanguette s'en veut pour Frédéric, son moto école si sympathique, dont c'était la 3ème et tout juste étrennée Kawa.. La neuve... Elle l'est beaucoup moins maintenant... Mais çà n'est que de la mécanique...
Le moral et le physique restent bons, même si elle n'a pas encore pu se baigner aujourd'hui, alors que nous étions sur une des plus belles plages d'Europe, la Palombaggia. Il reste une plaie encore vive au poignet, mais d'ici à quelques jours, çà ira déjà mieux.

Je continue plus tard, le barbecue m'attends....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La remorque...

Trois rails, un plateau en bois, la remorque de marque Mil, avec un cadenas antivol sur la boule, bien pratique quand on voyage.

Julien, bien plus grand que moi, enclenche la premiére, tient fermement la machine au guidon, et entame la montée sur le rail placé au centre.

Je vois déjà le point noir : le moment où, une fois seul, il me faudra franchir l'espace entre le sol et la remorque, tout en maintenant l'accélérateur et l'embrayage, sur une moto bien droite, en pleine montée sur sa rampe...

La moto monte, se positionne entre les deux montants du maintien central et... Paf... Les disques se positionnent de part et d'autre des montants, en gratttant la peinture des tubes coudés.... La roue est bien centrée, mais les deux disques ne permettent pas ce positionnement et menacent de se voiler au contact des arceaux..

Il faut la redescendre, et la positionner sur le rail de droite de la remorque. Ce que fait Julien aussitôt, non sans passer par ce point noir que j'ai repéré. Qu'importe, la moto est en place et nous sanglons (merci Moto Évolution 2 pour les 10 sangles offertes). Une sangle de part et d'autre de la fourche, et pareil à l'arriére. En 4 sangles, bien serrées, la Tiger ne bouge plus.
Nous positionnons le sabot antivol, et me voilà parti pour un premier déplacement de quelques kilomètres ( Côcheren- Saint-Avold).

La moto ne bouge pas, le temps de m'habituer a la manoeuvre,et nous voilà rendus à la maison.

PHOTOS À SUIVRE.. Au retour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Première surprise : les 15 km ont suffit à lacérer une sangle qui touchait l'un des rails, il faut la changer.
Deuxième point : on ne peut pas laisser la moto sur le côté de la remorque.
Compte tenu de ses 240 kgs, elle risque de déséquilibrer l'attelage au freinage.
Mon voisin motard nous aide à la descendre dans son jardin, on la remonte au centre, sans aller dans l'arceau central... Il faudra mettre une cale pour bloquer la roue.
Le point noir de la marche pour monter sur la remorque est atténué grâce à une palette.
C'est chaud, nerveusement et physiquement, mais çà passe.

Voilà, elle est centrée, fixée, bloquée, prête à partir.

Nous calons un VTT de chaque coté, quelques sangles, et nous voilà prêts à partir.

PHOTOS à suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Samedi, le départ, l'Autoroute....
on s'arrête fréquemment pour vérifier les sangles.
L'ensemble suit sans problème.
Le véhicule tracteur, mon Pajero long, n'a aucun souci avec ses 3,2 litres de cylindrée, 177 cv, et sa boîte auto qui absorbe tous les chocs.
Mais comment fait-on pour tracter avec une Clio ? On en voit pourtant...
Strasbourg, Mulhouse, la frontière Suisse.
Surprise : la moto échappe à la vignette car nous transitons par la Suisse, mais pas la Remorque : 70 euros pour le véhicule et sa remorque qui a droit aussi à sa vignette

PHOTO

Bâle, Luzern, le Simplon, Airolo, le gazole est à 1,89 en Suisse, on attendra l'Italie...

Locarno, Como,

Le gazole est à 1,77... Gagné... Je remplis mes 80 litres de réservoir....
Milan, Savona où nous prenons le bateau de la Corsica Ferries.

PHOTO

Comme nous avons une remorque, nous sommes garés en attendant l'embarquement, dans la file jouxtant celle des motos. L'occasion de discuter avec eux. Beaucoup d'italiens, quelques français, des allemands.
Des Ducati, beaucoup d'Aprilia, des Harley, des Triumph, et des BMW... Beaucoup de BM.
Pas de japonaises à part une Goldwing et une Ténéré.
Un italien me confie qu'il vient tous les ans. Il a une 250 Aprilia : l'idéal d'aprés lui. Madame suit en voiture avec les bagages.

Le bateau arrive, il est 23h35 nous embarquons en quelques minutes. Les motos d'abord, elles sont attachées avec un Sandow à la paroi. Toutes du même côté. Les voitures sont serrées, mais ça passe. 23h55 le bateau part...

On a pris une cabine avec couchettes. 70 Euros à 4. Très bien. On a dormi comme des bébés.
Il y'a des gens couchés à même le sol des coursives et sur les paliers. Le réveil sera plus dur pour eux que pour nous.

Dimanche matin, 5 heures, une annonce en trois langues nous réveille. Petit déjeuner vite fait, 5h 45 nous sommes prêts à accéder aux véhicules, 6 h on accoste, 6:16 nous roulons dans Bastia endormie....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ils roulent comme des fous... Tous... Mais surtout les Corses.

Ils doublent partout, vite, sans visibilité.

Il y a des flics et une concentration de radars fixes supérieure à l'Est de la France.

Mais surtout il y'a la tenue des motards, qui est la même que pour les scooters (nombreux) :

Tongs, short, chemisette et casque.

ET C'EST TOUT.....

Ils sont fous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lundi soir, je ne tiens plus.... Le Tiger rugit.

Il fait 32°

Je ne peux pas enfiler les bottes, l'ensemble, les gants, le Schuberth.... Il fait trop chaud.
Je serai prudent. Juste quelques km pour voir.
Le prétexte de faire un saut à 8 km à Solenzara pour prendre une doc sur le canyoning.

Je mets des espadrilles, pas les tongs. J'ai un short, un T shirt, et le Schuberth.

Je démarre. Quel pied ! Le vent, sauf la tête qui est au chaud.
J'arrive sur la nationale. Ça fait bizarre... Je culpabilise. J'appréhende. J'ai peur.
Quelques saluts motards. Ils n'ont pas de tenue non plus. Mais quand même.
Une grosse mouche frappe ma visière... Et si c'était une guêpe ? Et si,elle avait tapé ma cuisse ?
Mon T shirt vole au vent. J'ai le ventre à l'air.
Appel de phares : les gendarmes... Je passe devant eux, impassibles, et moi, la peur au ventre.
Et cette chaleur à la jambe droite : le pot. Je ne l'avais jamais ressenti.
Je rentre, penaud, terrorisé par ce qui aurait pu arriver.
Mustanguette me remontre sa plaie....

Non, je mettrai ma tenue, et même si j'ai chaud...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon rétablissement à Mustanguette et bonnes vacances en Corse. cheers

A bientôt. sunny

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour elle et pour nous !!!
J'écrirai la suite, mais avec des photos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je lui souhaite aussi (un peu tardivement) un bon rétablissement.
Tout motard doit tombé au moins une fois ... ben comme ça pour elle c'est fait aussi, bienvenue au club Mustanguette. Je regrette juste que tu te soit bléssée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci pour vos sollicitudes bande de ... copains.

On ne peut pas parler d'oubli, mais il ne reste qu'une cicatrice qui se manifeste de temps en temps (foulure ? luxation ? nerf qui coince ?). Elle a repris les leçons sur le plateau, avec une légère et normale appréhension, mais il semblerait que cela se précise pour elle désormais et que l'examen approche.

J'ai arrêté le compte rendu Corse parce que personne ne le lisait, parce que c'était les vacances, parce que de toutes façons vous auriez commenté en mettant "c'est pas prudent", "c'est dangereux", gna gna gna, parce que les Corses m'ont influencé.

Si une majorité d'entre vous le demande... alors là, ce sera différent...

On est bien rentré, une merveilleuse expérience à renouveler, mais sans aucun doute plus durant les mois d'été.
L'automne ou le printemps conviennent mieux au port des vêtements de sécurité dans ces contrées....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben je n'ai pas vu les photos mais mon fils va aussi en Corse deux semaines, fin septembre et début octobre... il en ramènera. Wink


C'est vrai que je suis contre les Tongs, chemisettes et shorts pour rouler, d'autant qu'il existe des vêtements aérés en Mesh, vestes et pantalons, dédiés à la pratique du 2RM, sans parler des gants été à manchettes courtes. Evil or Very Mad

J'ai et je puis affirmer que c'est très confortable par fortes chaleurs, et ce dés 25°. Very Happy

Certes, l'investissement est à faire, mais c'est bien moins cher qu'une tenue hiver ou toutes saisons, et très confortable pour rouler "protégé". Twisted Evil

L'investissement sous notre latitude se conçoit pour le long terme, mais quel plaisir de rouler sans subir la chaleur. Cool

Quand je descends dans le midi, je l'emporte, mais j'ai déjà roulé avec cette tenue plus d'une fois ici... Même si ce ne l'a été qu'une ou deux fois cette année, sacrée météo capricieuse ! sunny


Sinon... Ben oui, t'as raison: on aurait commenté ! lol!lol!lol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
happyhube a écrit:

Sinon... Ben oui, t'as raison: on aurait commenté !


Twisted EvilTwisted EvilTwisted Evil


çà va pas tarder à mon avis.... lol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as raison, j'ai un commentaire à faire: Superbes les Photos ! cheers

Merci ! Very Happy


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut a tous
Salut mustang !

super voyage mustang et les photos aussi Very Happy
cela donne envie d y aller
lapinou67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites