nilon-cagiva125-supercity

La bougie: differentes bougies, été / hiver

Messages recommandés

Salut

Dans ces topics UNIQUEMENT des liens ou des infos
Pas de discutions...
Afin de maintenir le site pas trop "foutoir"
merci de votre compréhension

Bonne balade sur le site !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les Bougies

Quoi de plus simple qu'une bougie?! Un élément que l'on remplace assez fréquemment et auquel on prête pourtant peu d'attention.
Cependant, la bougie est quelque chose de très complexe, et qui a fait l'objet
d'essais très précis, pour vous en convaincre il suffit de regarder le
catalogue d'un constructeur de bougies. L'étendue de la gamme, compte
parfois plus de 100 modèles différents!
On ne peut donc pas mettre n'importe quelle bougie sur n'importe quel moteur, sans risque pour celui-ci.

Quel est le rôle d'une bougie?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voyons un peu le rôle de la bougie.
Placée dans la culasse, celle-ci débouche directement dans la chambre de
combustion. Elle est reliée à la bobine d'allumage par un fil haute
tension. Soumise à des impulsions électriques, elle devra provoquer un
arc électrique entre ces électrodes. Cet arc électrique enflamme le
mélange gazeux comprimé dans la chambre de combustion. La bougie assure
donc l'allumage du mélange air/essence, et cela de façon régulière et
fiable.


Composition d'une bougie:

Sous un aspect très élémentaire, la bougie est composé de plusieurs éléments.
Comme celle-ci permet le passage d'un courant haute tension, elle doit
placée au milieu d'un isolant. Cet isolant est plus couramment appelé
porcelaine. Cet porcelaine doit être parfaitement isolante, offrir une
bonne résistance mécanique (pression élevée lors de la carburation ),
et une grande résistance aux chocs thermiques (grande différence de
température entre les gaz frais et les gaz en combustion).

Le culot en acier réfractaire reçoit l'isolant et est fileté de façon à
pouvoir se fixer dans le puit de la bougie, sur la culasse. Plusieurs
diamètre de filetage équipent la bougie et ceci en fonction de leur
destination, nous utilisons pour nos machines un diamètre de 14mm. Le
culot reçoit l'électrode de masse.

L'électrode centrale contient
généralement du nickel chrome, auquel les constructeurs ajoutent des
matériaux tels que le titane, le manganèse, etc... La liste n'est pas
exhaustive.


Cette coupe en relief nous permet de visualiser parfaitement l'intérieur d'une bougie.

Pourquoi ne met-on pas n'importe quelle bougie?

Chaque bougie se différencie, entre autre par son indice thermique et par son culot.
Pour fonctionner correctement, la bougie doit être à une température comprise entre 400° et 850°.
En dessous de la valeur inférieure, elle n'atteint pas sa température
d'auto nettoiement et le bec isolant s'encrasse, ce qui risque de créer
un court circuit entre l'électrode et le culot.
Au delà de la valeur supérieure, l'électrode trop chaude constitue un point chaud, ce
qui risque d'allumer le mélange gazeux sans la présence de l'étincelle.
C'est ce qu'on appelle le pré-allumage. Ce phénomène a généralement des
conséquences relativement grave pour le moteur et la bougie elle même.

L'indice thermique d'une bougie consiste dans la capacité à évacuer la chaleur
vers la culasse, via le culot. Cet indice est une valeur de comparaison
obtenue sur un moteur d'essais et constitue une norme.

Le culot d'une bougie peut être soit court soit long cela dépends de votre culasse.
Une bougie à culot long ne peut pas être utilisé à la place d'une bougie à culot court, et inversement.


Vue de deux bougies, une à culot court et l'autre à culot long.

Bougie froide ou bougie chaude?

Vous avez tous entendu parler de bougie froide et de bougie chaude. Une
bougie froide est une bougie qui évacue bien les calories, et une
bougie chaude les évacue moins biens.
L'importance est de bien
comprendre que le fait de mettre une bougie froide sur un moteur ne le
fera pas mieux fonctionner, au contraire. Il faut simplement que
l'indice thermique de la bougie correspondent aux caractéristiques du
moteur. Cet indice est sensible à plusieurs paramètres, le régime de
rotation du moteur, le rapport volumétrique, le point d'avance, le
coefficient de remplissage...
Pour vous donnez une idée, un moteur d'origine nécessite un indice thermique compris B8 et B9.

En imaginant que pour la compétition, vous mettez un cylindre avec des
diagrammes élevés, un taux de compression plus élevé, un échappement
plus performant, le régime de rotation augmente, la puissance augmente,
et le moteur chauffe plus. Vous allez devoir utilisez une bougie plus
froide.
L'indice thermique est donc B10.

Les appellations des bougies par "chaude" ou "froide":

Une bougie chaude absorbe rapidement la chaleur et la conserve tant que le
moteur tourne. Sa température de fonctionnement est relativement très
élevée. Elle assure des départs aisés. Elle n’est donc pas recommandée
pour les moteurs tournants à haut régime et à des vitesses élevées.

Une bougie froide évacue rapidement la chaleur et évite le pré-allumage.
Son gros inconvénient c’est qu’elle s’encrasse rapidement à petite
allure. Elle est donc recommandée pour les moteurs performants.


Normes des bougies:

Je vous conseille d’utiliser des bougies NGK. Elles sont de très bonne
qualité et sont les plus répandues. On trouves toutes sortes de modèles
qui peuvent être utilisées à la fois sur des moteurs de compet que sur
des moteurs d’origine.
Mais laquelle utiliser pour votre moteur? B8HS, B8EV, B10EGV...
Je vais vous expliquer la signification des noms des bougies NGK: c’est un code. Il y a 4 parties.

Par exemple: B9ES
(Vous pourrez rencontrer des bougies BR9ES, le "R" fait simplement référence
à une résistance implantée dans le culot de la bougie, mais sans
importance pour son fonctionnement.)

B, la première lettre indique le diamètre de filetage de la culasse.
On a:
Lettre Diamètre de filetage(mm) Clé à utiliser(mm)
A 18 26
B 14 21
C 10 16
D 12 18
E 08 13

9, indique le degré thermique.
On a:
----------------------------------
2
4
5
6 Pour une utilisation normale
7
8
8.5
9
----------------------------------
9.5
10
10.5
11 Pour une utilisation sur moteurs poussés
12
13
14
----------------------------------

E, indique la longueur du filetage de la culasse.
On a:
Lettre Longueur de filetage(mm)
L 11.2
H 12.7
E 19
F Types à siège conique

S, indique la construction de la bougie.
On a:
Lettre Construction
A Spécial
B Pour voiture Honda
C Type à électrode de masse oblique
G Type pour course en alliage de nickel et électrode centrale
GV Type pour course à électrode central en métal précieux
N Type à électrode de masse en nickel (pour course)
P Type à électrode de masse en platine (pour course)
R Type à électrode delta
S Type à électrode à noyau de cuivre (excellent)
V Type à électrode à noyau en métal précieux
W Tungstène électrodes
X Eclateur auxiliaire interne
Y Type électrode central à rainure en V


L’utilisation de bougies appropriées est très importante pour le tuning moteur. Il
existe des bougies avec des taux de température variable selon les
modèles.
Exemple : une bougie ngk B10ES est une bougie froide car
elle transmet mieux la chaleur sur la culasse qu’une bougie chaude(ngk
B8ES).
Si tu choisis une bougie trop froide, elle n’atteindra pas la
température requise pour l’auto nettoyage ; et il en résultera une
carbonisation permanente de la bougie et des ratés à l’allumage.
Une bougie trop chaude mène à une surchauffe du cylindre et peut aussi trouer le piston, à cause de sa température trop élevée.

Pour commencer, le mieux est d'utiliser la référence de bougie indiquée par le constructeur.
Si vous utilisez votre moteur par temps froid, sur de petits trajets, et
que vous voyez que votre moteur a du mal à chauffer et tourner
correctement : mettez une bougie un peu plus chaude (un indice plus
bas). Votre moteur tournera mieux durablement : peu de calamine se
formera dans la chambre de combustion, la qualité des étincelles étant
meilleure.
Si au contraire, vous roulez l'été, de manière sportive,
voire très sportive, sur circuit, n'hésitez pas à mettre une bougie
plus froide d'une unité. Votre combustion sera meilleure. Les
performances aussi. L'électrode de la bougie ne fondra pas.

NGK commercialise des bougies "RACING", la série "VX": ce sont généralement
des bougies très froides avec une ou plusieurs électrodes, pour
améliorer la combustion à très haut régime.

Si vous voulez améliorer vos performances moteur et votre consommation, essayez les
bougies NGK de la série "IX" avec électrode en iridium. Ce métal rare
permet d'avoir une qualité d'étincelle bien meilleure qu'avec une
électrode de métal classique. De plus l'électrode centrale extrêmement
fine ne gène pas le front de flamme lors de la combustion.


Quelque modèles de bougies NGK:

BOUGIE STANDARD:
La lame en cuivre améliore la dissipation thermique:
- Plage thermique plus large.
- Suppression des échauffements ponctuels qui engendrent du pré-allumage.
- Réduction de l'encrassement.
[attachmentid=3681]

HAUTE PERFORMANCE EG:
Cette bougie possède une électrode de masse raccourcie et une électrode centrale de diamètre réduit:
- Diminution du besoin en tension.
- Meilleur qualité de combustion.
- Electrode de masse plus courte donc plus résistante.
[attachmentid=3682]

SPORT VX:
L'électrode centrale en alliage de platine et l'électrode de masse sont taillés pour une meilleure inflammation du mélange:
- Rendement amélioré.
- Reprises plus franches.
- Consommation diminuée.
- Durée de vie augmentée.
[attachmentid=3683]

COMPETITION EGV:
L'électrode centrale en alliage Gold/Palladium de diamètre 1mm améliore encore la qualité d'inflammation.
- Durée de vie augmentée.
- Electrode de masse plus courte donc plus résistante.
[attachmentid=3684]

COMPETITION EGP:
Cette bougie possède une faible proéminence adaptée aux moteurs à fort taux de compression:
- Electrode de masse ultra courte, plus résistante.
- Réduction de l'encrassement par abri de l'isolant.
[attachmentid=3685]

IRIDIUM:
Electrode centrale en alliage iridium, pointe très fine et résistante aux températures extrêmes:
- Accélérations améliorées.
- Reprises plus franches et plus linéaires.
- Démarrage plus facile par temps froid et humide.
- Durée de vie multipliée par 3.
- Consommation réduite jusqu'à 10%.
- Technologie anti-encrassement.



Il existe aussi des bougies à électrode annulaire centrale, utilisé la
plupart du temps en compétition, car son coût est relativement onéreux
et sa durée de vie n’est pas des plus longues.
Elles permettent un
front de flamme parfaitement circulaire et une combustion parfaitement
repartie dans la chambre de combustion, (ainsi qu'un petit plus sur le
rapport volumétrique de par sa forme pleine…)


Il
vous faudra donc bien choisir votre bougie lors de son achat, car il en
résulte du fonctionnement de votre moteur et n'hésitez pas à dépenser
de l'argent dans une bougie de bonne qualité, certaines allant jusqu'à
la trentaine d'euros....

PS: N'oubliez pas de bien réglé l'écart
entre les 2 électrodes...la valeur a y méttre vous est donnée dans
votre "Manuel d'instruction"...

Source :
ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites