freddo

peinture cabine à poudre

Messages recommandés

Voila je viens de repeindre quelque piece de ma titine en gris metal . Pour realiser ceux ci j'ai passer mes pieces dans une cabine à poudre. En fait c'est un proceder qui utilise de la peinture en poudre et la fait eclater grace à l'electricite ( c plus ou moins ce que j'ai compris) et voila les resultats:
http://whttps://servimg.com/image_preview.php?i=11&u=115
https://servimg.com/image_preview.php?i=12&u=1158258182581.
ww.servimg.com/image_preview.php?i=10&u=11582581
https://servimg.com/image_preview.php?i=13&u=11582581
https://servimg.com/image_preview.php?i=14&u=11582581

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour les premieres pieces allez voir surle blog car les liens ne marche pas tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je crois connaitre le foncitonnement de la penture en poudre. Mais je savais pas que ça marchait sur le plastique ! (cf la derniere piece)

Sinon, tu peux nous dire où tu as fais ça et pour combien ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sur le plastique ca ne marche pas , je l'ai fait à la bombe, j'aurai du le preciser.
J'ai repeind les pieces au boulot et cela ma couté un paquet de baguette à souder. Je travaille dans une usine qui fabrique des ballons d'eau chaude et des panneaux solaire(marque tres connue).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Explications :

La peinture par poudrage est une procédé qui vise à concurrencer les peintures solvantées, car justement... sans solvant.

Le principe est simple : la peinture, sous forme de poudre, comporte outre les pigments, un agent réticulant et une résine.
Cette poudre est appliquée avec un pistolet électrostatique, ou encore triboélectrique, qui a 2 roles :
- charger la poudre en électricité statique (+) (afin qu'elle colle au support, dénommé "subjectile", qui lui, est relié à la masse (-)
- projeter la poudre de façon régulière.
A noter : ces pistolets travaillent, pour charger la poudre, avec des décharges de 10000 à 100000 volts. C'est une électrode corona qui se charge de ce travail.

Ensuite, on a une pièce parfaitement poudrée, de façon régulière. Mais ça reste de la poudre. Il faut donc la faire réagir pour obtenir le brillant, et la faire durcir.
Là, c'est simple : un passage au four de la pièce (entre 90 et 200°C) va faire réagir les 2 composant qui adjuvent la poudre : elle va fondre (on a le brillant) et ensuite, ellle va durcir, par réticulation.

A noter : maintenant, cette technologie peut s'appliquer à des supports autres que métalliques : bois, verre, mais également plastiques. (Pour ce dernier, ça dépend la T° de fonte de la poudre, tout simplement, mais également de sa nature)

A noter que aradoxalement, car dénué de solvant, ce procédé est très polluant, et ne peut être réalisé qu'en cabine spécialisée (cabine à poudre) car tous les excédents de poudre doivent être récupérés pour être réutilisés, ou retraités. Autant dire que la peinture liquide a encore de beaux jours devant elle, car le prix du matériel à poudre laisse rêveur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arf !
Faut que jme la note celle là, ça me fera un pseudo sur les forums "intello" lol!  ring

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
si je pouvais je te mettrais tout de suite ta 5 éme étoile !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bé sur les forums où je suis admin, j'ai 5 étoiles d'office... C'est une solution ! :mort de rire:

(Moi plaisanter, of course.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
heu ... comment fait-on pour charger electriquement des matieres dites isolante ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il ne faut pas raisonner en terme de charge via conducteur (donc circulation de courant) , mais en terme de charge électro-statique. (pas de circulation) : On parle d'électricité statique, car les charges électriques ne peuvent pas circuler : elles sont piégées dans des matériaux isolants : le plastique, le verre, le papier... qui résistent à la circulation des charges.

Par ex, ton écran de TV est en verre, parfaitement isolé, mais bel et bien chargé en électricité statique.
C'est le canon à électron qui charge le verre; il envoie un certain nombre d'électrons (qui vont faire réagir les luminophores et dégager de la lumière), mais certains de ces électrons se retrouvent piégés. Et ça donne de l'électricité statique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ok dans ce cas, pour fixer la poudre sur une pièce en plastique, on la bombarde d'électron ? Ou a l'ancienne, on frotte énergiquement avec un chiffon en laine lool.

La peinture a poudre, telle que je la connais, on polarise positivement la poudre, via le pistolet, et la surface a peindre elle est lié a la terre. Dans le cas de matière qui résistent à la circulation des charges on peut la lier à la terre, ça serre a rien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bé si :p
Le fait de lier le subjectile à la masse sert à éliminer l'électricité statique qui peut être dessus; car donc la pièce serait chargée en (+), et comme tu le sais, (+) et (+) se repoussent, générant donc des problèmes de tenue de la poudre.
Il faut donc que la pièce à peindre soit déchargée.

Je vais imager un peu, et pour rester dans l'exemple de ta télé, figure toi que le tube cathodique, en verre, se voit afflubé d'une cosse électrique (et c'est perturbant pour l'esprit quand on ne connait pas les détails de fonctionnement).
Cosse électrique sur un truc en verre, bizarre, non ?
Hé bien ça sert à décharger le tube en verre, pour ne pas qu'il y ait accumulation excessive d'électrons, donc de charge. Sinon en passant à 15cm de la télé au bout de quelques temps de fonctionnement, tu prendrais un arc électrique.
on appelle ce cable qui fait le tour de l'arrière de l'écran "le retour d'électrons" .

Tu vois cette cosse là, la grosse pastille rouge à gauche :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ce procedé ne s'appelle il pas tout betement l'anodisation ? enfin n'etant pas sur je dit ca je dit rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anodistion c'est pour l'alu et autre metau.....il me semble.....mais on va attendre la reponse des profs....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant Cfouq, hi hi hi ...

L'anodisation est un traitement de surface qui permet de protéger ou de décorer une pièce en aluminium par oxydation anodique (couche électriquement isolante de 5 à 20 micromètres). Elle octroie aux matériaux une meilleure résistance à l'usure, à la corrosion et à la chaleur. L'épaisseur est fonction de la destination du produit final. Pour l'intérieur 5 micromètres sont suffisants, 10 pour l'extérieur courant et 20 pour les milieux agressifs (bord de mer). L'anodisation améliore également l'aspect (incolore ou teinté). L'opération consiste en une succession de bains suivi de rincage : un premier pour preparer la surface , un second pour produire l'oxyde, un troisième pour la couleur éventuelle et enfin le dernier pour stabiliser.

Et je vous rassure, c'est pas de moi . clin d'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Cette peinture electrostatique c'est pas une peinture faites juste par exemple pour giclé la ou c'est diffcile de tous giclé, par exemple une bariere de balcon metalique, au lieu de giclé chaque bareau sous divers angle pour mettre partout du produit tu gicle que devant et grace a l'electrostatique la peinture fais le tour du bareau toute seule ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai vu dans un duel de biker ( discovery channel ), que cette peinture était aussi bien plus résistante ! c'est vrai?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites