flodelaseyne

Le retour des pilotes japonais ?

Messages recommandés



Maintenant seul maître à bord du navire vitesse-moto, et en négociations serrées avec les constructeurs pour l'aspect réglementaire des disciplines qui y s'égayent, le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta fait passer ses messages. On sait qu'il souhaite voir douze CRT sur la grille de départ Moto GP l'an prochain : des motos qui pourront jouir du savoir faire électronique de Magnetti Marelli. En Australie. On a aussi appris que l'Espagnol souhaitait voir le retour des pilotes japonais parmi l'élite.
De fait, Hiroshi Aoyama s'apprête à s'installer chez Avintia Blusens aux côtés d'Hector Barbera. Et c'est Ryuishi Kyonari, notamment ancien de chez Ten Kate en WSBK, qui ferait de même chez Gresini, orphelin d'un Michele Pirro parti jouer les pilotes d'essai pour Ducati. On notera tout de même que ces deux pilotes, après avoir certes connu leur moment de gloire, dont un dernier titre en 250 pour le premier cité, n'impressionnent plus grand monde, depuis, sur la piste.
Indépendamment de cette volonté, mais toujours dans la même tendance, il y aura deux Yamaha officielles alignées lors du final de Valence. Pour la plus grande joie de Katsuyuki Nakasuga qui avait joué les invités au Motegi, en démontrant une certaine capacité à tenir la dragée haute aux Ducati officielles. Le Japonais tiendra la place d'un Ben Spies convalescent, et qui est donc définitivement sorti par la petite porte de l'usine d'Iwata.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Va y a voir du monde sur la grille du coup!!

Pourquoi ne pas créer un championnat CRT du coup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites