apetit

Le bon serrage

Messages recommandés

1. Qu'est-ce que le couple de serrage ?
Ce n’est pas difficile : une force de 1 mkg est une pesée de 1 kilogramme exercée au bout d’un bras de levier de 1 mètre de long. Quand on serre avec une clé, on peut faire le calcul. Dans notre cas, le bras de levier où l’effort est appliqué sur la clé à cliquet mesure 20 cm, donc 5 fois moins qu’un mètre. Si le constructeur préconise un couple de serrage de 9 mkg sur l’axe de roue arrière par exemple, cet effort doit donc être multiplié par 5, soit 45 kg. Il faut donc être musclé ou peser lourd. Serrer de façon hasardeuse sans connaître ni le couple préconisé par le constructeur ni sa propre force, c’est prendre le risque d’abîmer le filetage ou, à l’inverse, de semer écrou et vis sur la route. Le couple de force s’exprime en mkg ou en Nm (newton/mètre) : 1 mkg = 9,8 Nm = 0,98 daNm (décanewton/mètre). On considère que 1 mkg est égal à 1 daNm car 2/100 d’écart sont négligeables au serrage.

2. Méfiez-vous de l'oxydation
Une surface oxydée a un coefficient de frottement bien plus élevé qu’une surface propre, quelle que soit sa forme. Si on serre un filetage oxydé, on croit serrer correctement alors qu’une partie de l’effort est perdue par le mauvais coefficient de frottement. Donc, avant de remonter les axes filetés, les vis ou les écrous, il faut d’abord les débarrasser de toute trace d’oxydation à la brosse métallique ou avec un produit désoxydant (WD40, Protector 3, Multiprotect). De même, certains filetages doivent être enduits de graisse pour être protégés de la corrosion après remontage. La présence de cette graisse ne modifie pas le couple de serrage qu’on exerce, elle le préserve.

3. La clé dynamométrique la plus simple
La clé dynamométrique la plus facile à utiliser possède un grand bras de levier. Parallèle à ce bras de levier, un long doigt indépendant est fixé sur l’axe de rotation. Sous l’effort de serrage, le bras de levier pivote alors que le doigt reste fixe. Son extrémité est en regard du cadran installé près de la poignée de serrage. La lecture du couple de serrage exercé se fait donc simplement, sur le cadran. La simplicité est la qualité de cette clé. Son défaut est son relatif manque de précision, laquelle est cependant bien suffisante pour les bouchons de vidange, étriers de freins, axes de roues, etc.

4. Utilisez une clé dynamométrique à déclenchement
La clé dynamométrique plus précise possède un réglage de force de serrage lié à un cliquet de déclenchement. Elle permet de serrer plusieurs éléments de suite avec exactement la même force, ce qui est nécessaire pour une culasse ou un carter moteur. La facilité et la clarté du réglage, la qualité des métaux employés, la résistance à l’usure et aux chocs font que la gamme des prix de cet outil est large. Cela va de notre exemple, une Autobest à 34 €, jusqu’à 230 € en matériel professionnel garanti à vie, tel Facom. Pour régler la clé au couple de serrage préconisé, desserrez le petit bouton moleté à l’extrémité du manche. Cela permet de tourner la grosse poignée sur elle-même et de faire coïncider le « 0 » de la poignée avec la marque de la valeur du couple recherché inscrite sur le corps de la clé. Le petit désavantage de l’Autobest réside dans ses deux échelles de lecture sur le manche : l’une va de 10 à 150 « foot-pounds », l’autre affiche les daNm (1,4 - 2,8 - 4,2 - 5,5 et ainsi de suite jusqu’à 20,7). Ce même principe général de réglage vaut pour la majorité des clés à déclenchement. Serrez jusqu’au « clic » et c’est fait. Vous pouvez vérifier en relâchant votre effort et en recommençant : le clic se refait entendre dès que vous atteignez la force voulue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bien résumé et bien dit!!!

un écrou de roue ar par exemple,avec un cliquet et une barre de 50Cm,serrer et arréter quand ca commence a étre dur,vous étes déja 8,9 m/kg,commerncer a forcer,vous dépasser les 12!!!

ca c est pour un individu de type "moyen" Rolling EyesLaughing ,imaginer un "boeuf",va tout faire péter(mon colonel Laughing )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un bon teste pour ce rendre compte que nous avons toujours tendance a serrer trop fort... => serrer la roue d'une voiture a la bonne force avec une clef dynamometrique (+/- 9mkg) puis prendre la clef en croix et essayer de serrer.. Shocked la clef fait encore 1/4 de tour... alors quand ont voit certain debout sur la clef Rolling Eyes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moi je sais jamais comment serrer mon bouchon de vidange. j'ai jamais eu de fuite donc ca doit etre bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
COUCOU a écrit:
bien résumé et bien dit!!!

un écrou de roue ar par exemple,avec un cliquet et une barre de 50Cm,serrer et arréter quand ca commence a étre dur,vous étes déja 8,9 m/kg,commerncer a forcer,vous dépasser les 12!!!

ca c est pour un individu de type "moyen" Rolling EyesLaughing ,imaginer un "boeuf",va tout faire péter(mon colonel Laughing )


Sur ma bm , j'ai faussé le fillé roue arrière comme cela m'sieur Suspect , j'ai glisser chef Laughing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sympa cet article:)
j'ai pas de clé dynamométrique, mais je m'en trouverait une car c est achement utile, mais comme je veux une facom... j attend la bonne solde affraid
sinon je serre au feeling perso, pas eu de souci jusque là, mais ya des bourrins c est sur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l année dernier,j en ai acheté une a bricomarché 2X moins chéres qu une facom,et elle va trés bien!!! Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites