GAAZ50

CR Journées Ducati a NOGARO 14/15 aout 2009

Messages recommandés

JEUDI:
départ vers 14h30 de SAINT LO, direction PAU.
On part a 3. Gil mon père, Lynda une copine et moi. La copine roule le vendredi a PAU. Pas mon père et moi.
La
route est longue. Passé la Loire, le soleil se montre et la chaleur
aussi... problème: l expert est en panne de clim et aussi d aération
normale.... pas grave on va maigrir un peu!
A peu près a mi chemin,
on double un couple d amis bretons qui se rendent au même endroit que
nous. On taille la route ensemble! Plus on est de fous, plus on mange
de riz!
Arrivée a PAU vers minuit et demi. On plante la tante et on dort....

VENDREDI:
réveil de bonne heure, douche petit dej.
Lynda
prépare sa moto pour aller rouler, je pars sur la ville de PAU pour
récupérer Eric (dit papy boy) a la gare, et j en profite pour passer
chez Ducati Pau pour acheter une batterie au 999.
retour au circuit
avec papy, Lynda a pas pu rouler sa première série: en remontant le
réservoir de piste en début de semaine, on a oublié de rouvrir le
robinet d essence sous le réservoir.... oups la boulette!
Elle chute
a sa deuxième série en roulant sur l huile laissé par un 916 qui a
explosé son moteur un peu devant elle.... pas de bobos majeurs ni pour
la moto ni la pilote... ouf.... elle assurera sans soucis ses séries de
l après midi.
Mon pere et moi ne roulant pas a PAU, on file sur
bagneres de bigorre le midi pour manger avec ma tante et mes petits
cousins que je n ai pas vu depuis plus de 6 ans.... ca fait plaisir!
Retour a PAU dans l après midi, les séries se terminent, on recharge tout et on file vers NOGARO.
Arrivée
a NOGARO vers 19h30, on décharge les deux motos, on fait le contrôle
administratif et le contrôle technique (bac a huile, freinage de toutes
les vis de fluides, et récupérateurs de trop pleins comme en course
obligatoires pour les roulages du Ducati Club de France... c est lourd
mais ca permet d avoir un plateau de moto saines).
Installation du campement sur le paddock.
Bricolages
sur le 999. la moto n ayant pas roulé depuis un an, on purge l
embrayage, et on essaie de virer les bulles d air dans le liquide de
frein, car les plaquettes sont en permanence en contact avec les
disques... pas top....
Apéro, bouffe, apéro, discutions, dodo.

SAMEDI:
réveil assez tot, le soleil tape déjà sur la tente et empêche de bien dormir....
mon pere ouvre le bal dans la série Strada (debutants) avec le 999. embrayage ok.
Papy,
qui est la pour servir d instructeur aux séries Strada (débutants) et
Vivace (moyens), se sert de ma moto avec les vivace. Ca tombe bien, il
a exactement la même, et me dira si elle est saine. Il rentre, et me
dit qu elle est très saine, mais qu au niveau des freins, y a pas grand
chose.... pas le temps de purger, je dois rouler. Je verrais par moi
même...
première série de 25 min. effectivement pas de freins... en
bout de ligne droite au freinage, poignée de freins en butée et ca
freine pas assez... vraiment pas assez..... oups...........
heureusement, y a le frein moteur... bon on continue la série en
faisant gaffe aux freinages..... fin de série: 1'54 soit 3 secondes de
mieux que mon meilleur chrono de l an passé avec l aprilia... alors que
j avais pas de freins! JE L AIME CETTE MOTO!!!!!!!!!
retour au
paddock, avec les potes on purge deux fois le systeme de freinage, y
avait encore de la bulle d air.... et on écarte la garde du levier de
frein....
note pour plus tard: les plaquettes sont a mi-usure.
Première
série de l après midi: après sa série avec les vivace papy me dit que c
est beaucoup mieux pour les freins.... je roule dans ma série (maestro=
confirmés) et effectivement, les freins sont mieux et le chrono s en
ressent!
Deuxième série de l après midi, le chrono continue a tomber
et en prime je fais l exter a un mec qui tourne avec une D16RR.... ca
devait être Hayden qui conduisait..... mouahahahah! ^^
fin des roulages, douche car l après midi a été très très chaude: 40/45 au soleil.......
et
apéro du club, puis bouffe après un apéro de 2h puis direction le
centre ville de NOGARO ou c est les férias.... on vogue de bodegas en
bodegas, puis retour au paddock vers 2h30, un pote a moi se tape un
boeuf a la gratte avec un type a l harmonica... dodo vers 3h30 avec
quelques verres de trop dans le gosier......

DIMANCHE:
réveil plutôt matinal compte tenu de la soirée... cause: la chaleur dans la tente et mon pote qui ronfle... ^^
première
série vers 10h30 pour 25 min de roulage: malgré la soirée arrosée, j ai
les idées claires et la série se passe très bien, le chrono tombe
encore... que du bonheur... dernière série avec les sliders full
titane... ils sont morts et en plus plusieurs personnes m ont fait la
remarque que les pilotes que je doublait prenaient peur des que le
genoux était par terre...
après ma série le ciel était couvert et
quelques gouttes sont tombées, mais le sol est tellement chaud que ca
sèche quasi avant d arriver par terre....
bouffe, sieste, réveil,
les nuages ont dégagés et le soleil retape a fond..... j ai le dos
complètement violet.... d ailleurs au moment ou j écris je pelle a
mort... ^^
dans l après midi, je devais faire mes deux séries
« maestro » mais un pote ne roule plus dans sa catégorie « super
maestro » (= expert) et me file son autocollant, donc je roule mes deux
séries a moi plus ses deux séries a lui.... histoire de voir.... en
maestro (confirmé) j en avais marre de me faire bouchonner tout le
temps.... avec les super maestro ca va mieux... je me fais toujours
bouchonner, mais moins quand même, et ca roule beaucoup plus proprement
que les autres séries.... il n y a que des mecs qui roulent en
endurance.... et j suis loin d être dans les derniers de la
catégorie... c est décidé, les prochaines fois, je me mettrais toujours
dans cette catégorie....
les séries de l après midi s enchainent
donc et les chronos tombent régulièrement, je suis de plus en plus a l
aise sur le circuit et sur cette machine de guerre....
dernière
série de la journée, en « super maestro », je pars dernier, derriere
deux potes avec qui je suis venu la bas et qui roulent fort. Premier
tour tranquillou, pour chauffer les pneus (qui sont déjà chauds d
ailleurs, mais tranquillou quand même).... j attends que mes potes
allument un peu, puis j allume aussi..... je passe les deux potes dans
le 2 eme touret on ne se reverra plus... j suis vraiment bien sur cette
meule... elle a été faite pour moi! Je passe un bon paquet de pilotes
et me cale derrière un type qui roule dans mes temps et avec qui je
joue.... dernier tour de la dernière série, avec le mec de devant, on
envoie un peu plus la sauce... bilan: le meilleur chrono du week end
réalisé dans le dernier tour du week end: 1'45'9..... !! presque
1seconde et demi de mieux que la série précédente.....
trop bon !
Sortie
de la piste, direction la buvette du circuit comme hier, toute la bande
de pote est deja a table et a commandé les bières.... je coupe le
moteur et pousse la moto jusqu au grillage pour la poser..... gros
bruit au niveau de la roue avant....... tout le monde me regarde
tellement le bruit est bizarre......
je regarde: plaquettes de
freins décédées! Après démontage hier a la maison, elles étaient même
plus que décédées puisque le metal est attaqué!!!!! béquille avant pour
élever la roue avant, je tourne, ouf les disques n ont rien..... mais
un tour de plus avec un freinage a près de 250/260 pour prendre une
épingle et je me vautrais comme une merde en bout de ligne droite.....
timing plaquettes/roulage impeccable! ^^
note pour la prochaine
fois: toujours avoir un jeu de plaquettes d avance dans la caisse a
outils... surtout que la prochaine est a carole le 31 oct 1er
novembre.......

douche, resto le soir, dodo sur le paddock démontage rentrage a la maison le lundi..... 900 bornes....

du bonheur plein la tête, de la fatigue aussi... et des coups de soleil plein le dos....
objectif de l année prochaine: tomber sous les 1'40 la bas..... pas facile mais faisable.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites