Pilou13-section-piste

et si on discuter du " keith code " !

Messages recommandés

ce bouquin étant tres interessant a mon gout , je pense que sa vaut le coup que l on discute ensemble
des point qu il traite et voir si nos avis divergent ou vont dans le meme sens que ce qui est ecrit !!

je commencerais par l intro du bouquin assez pertinente !!


Citation :
COMBIEN CA COUTE ?

l attention !

votre attention, et ou vous la placer lorsque vous roulez à moto, est un élément clé du niveau de votre pilotage :
attention a ses limites . chaque personne en a une certaine quantité et cette quantite varie d un individu a l autre.
vous avez une certaine quantité d attention comme vous avez une certaine quantité d argent .
disons que vous avez 10€ d attention. si vous depensez 5€ sur un seul aspect du pilotage, vous aurez 5€ pour les autres
et si vous en depensez 8 il vous en restera plus que 2 !!!

lorsque vous avez commencé à conduire une moto, vous depensiez probablement 9€ de votre attention pour éviter
de caler en demarrant, si vous avez des annees d experiences derriere vous , vous ne depensez probablement
plus que quelque centimes sur ce point !! les pilotes disent que certains des gestes les plus communs comme
passer les rapports sont devenu automatiques , c est faut ils depense seulement moins d attention !

c est cela rouler ! plus vous pourrez reduire à qq centimes l attention que vous portez sur certaines actions,
plus il vous restera de monnaie sur vos 10€ pour les operations importantes du pilotage .

vous devez prendre des decisions sur un seul tour du circuit surtout quand vous roulez vite . des centaines !
si vous comprenez suffisament le pilotage pour décider comment prendre correctement 25 de ces decisions , vous etes
probablement un pilote acceptable . les choses que vous ne comprenez pas sont celles qui vous demenderont le plus
d attention. lorsqu une situation que vous ne comprenez pas se presente , votre attention est fixée dessus .
on a souvent peur d une situation quand on ne sait prevoir son dénouement , et la panique coute 9,99€ sur vos 10€!
cela peut meme vous mettre a découvert , decider a l avance que faire dans l eventualité d un moment de panique
possible vous coutera bien moins cher que la panique elle meme et vous laissera beaucoup d attention pour choisir
entre differentes options .
avoir beaucoup d argent liquide sur soi donne une certaine liberté de mouvement . de meme , déterminer les options
de pilotage avant de demarer vous permet de gagner du temps et de la liberté, et donc la possibilite d etre plus
creatif dans votre pilotage . dans la technique du virage " le cornering " ce surplus d attention vous permet d experimenter
et d ameliorer votre pilotage . le pilotage de haut niveau et la course exigent non seulement que vous sachiez effectuer
les gestes necessaires , mais aussi que vous soyez capable de les observer. faire des observations precises sur
votre pilotage est la clé de votre amelioration. si vous savez ce qui peu etre changé. si vous n observez pas ce que
vous faites , les changements deviennent hasardeux et imprecis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
j aime bien la comparaison attention/argent disponible !

"et la panique coute 9,99€ sur vos 10€!" tout à fait d 'accord!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
j'ai un hors serie de magasine qui reprend exactement les mêmes termes, je dois dire que je l'ai lu une bonne dizaine de fois, et de temps en temps je le reprend, pour lire quelques chapitres. enfin le rapport avec les roros est excellent, assis chez moi , je sais compter mais sur la route quant ça defile, bizzare mais je n'arrive pas à faire les decomptes je suis toujours à 10 euros de depense avant même de toucher les freins.
en résumé pour moi cela fonctionne, à allure modere je gére plus ou moins mais quant la situation devient critique , par exemple entrée trop fort dans une courbe , là plus rien , je n'ai qu'une chose en tête , ça va pas passer ,et plus je me le dis et plus je freine, donc plus d'argent dans la poche , tout est depensé sur le freinage, le dehanché oublié, le regard aussi , donc tout à fait d'accord avec l'auteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pilou13 a écrit:
exact c est un hors serie de "sportbike ",


c'est un super article tu as raison de le faire partager, pour ma part il m'a beaucoup aider à comprendre certaines choses, je dis certaines car je n'ai pas tout compris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pilou13 a écrit:
justement on va essayer de le traiter par chapitre et de voir comment chaqu un l a interpreté

d ailleur si t as du temps a tuer je te laisse le prochain Laughing


pas de probléme , je le recherche , si je ne l'ai pas preté je fais la prochaine page, qui doit être si je me souviens les produits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la suite


VOUS ETES AUX COMMANDES



Avant d’entrer dans des considérations plus profondes, n’oubliez pas que c’est vous qui êtes aux commandes, qui déterminez si la moto va vite ou va lentement dans un virage, nerveusement ou en souplesse, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Ce que vous faites est ce qui se passe et ce que vous ne faites pas ne se passe pas. Vous direz peut-être que c’est trop simple, mais c’est vrai. Une moto ne fait rien par elle-même. Elle ne gagne ni ne perd une course toute seule, elle ne fait pas d’erreur et ne prend pas de bonnes décisions. Tout ce qui se passe dépend uniquement du pilote

Avez-vous déjà vu un pilote débutant, sur route ou sur piste, se battre avec sa machine ? les gestes de base, la piste, ce qu’il est lui-même par rapport à ces derniers, tout cela est mystère pour lui. Il pense sincèrement que ces choses le contrôlent. Si vous avez eu ce sentiment, cela n’a pas grande importance, même les pilotes confirmés l’ont ressenti à certains moments. Il existe en fait une méthodologie du pilotage. Les gens ne naissent pas bons ou mauvais pilotes : le bon pilotage s’apprend. Un pilote est quelqu’un qui peut faire un tour de circuit, ou rouler sur route, vite ou lentement, et qui sait ce qu’il a fait et comment le changer



NOTE :

Quant on est à 100% sur quelque chose, on a tendance à ne se concentrer que sur ce point-là. Mais il est important d’avoir une marge, d’avoir une énergie mentale disponible pour pouvoir gérer le reste. Le pilotage est un compromis . D’autre part , la constance dans les compromis est importante. Quant tu attaques trop, ta concentration atteint sa limite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ghismo a écrit:
la suite


Il existe en fait une méthodologie du pilotage. Les gens ne naissent pas bons ou mauvais pilotes : le bon pilotage s’apprend. Un pilote est quelqu’un qui peut faire un tour de circuit, ou rouler sur route, vite ou lentement, et qui sait ce qu’il a fait et comment le changer




Certains on quand même plus de facilité que d'autre, mais tu as raison c'est la méthodologie ou technique de pilotage que les gens assimilent davantage que d'autre mais il y a aussi l'instinct de survie ou barrière de chacun qui font que les gens n'arrivent pas à progresser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ce n'est pas moi qui est écris cela, c'est un article extrait de " sportbike ", je n'ai pas le savoir et la pretention de developper ainsi, je ne fais que retaper pour que tout le monde en profite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ghismo a écrit:
ce n'est pas moi qui est écris cela, c'est un article extrait de " sportbike ", je n'ai pas le savoir et la pretention de developper ainsi, je ne fais que retaper pour que tout le monde en profite


lol! Y'a pas de souci, c'était juste mon avis personnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fm30000 a écrit:
ghismo a écrit:
la suite


Il existe en fait une méthodologie du pilotage. Les gens ne naissent pas bons ou mauvais pilotes : le bon pilotage s’apprend. Un pilote est quelqu’un qui peut faire un tour de circuit, ou rouler sur route, vite ou lentement, et qui sait ce qu’il a fait et comment le changer




Certains on quand même plus de facilité que d'autre, mais tu as raison c'est la méthodologie ou technique de pilotage que les gens assimilent davantage que d'autre mais il y a aussi l'instinct de survie ou barrière de chacun qui font que les gens n'arrivent pas à progresser.


justement facilité de quoi ? de comprehension de se qu ils font à mon avis !
quand on fait les choses avec aisance c est que l on a compris le fonctionnement
et qu on l applique sans etre pertuber sur les questions de son fonctionnement

enfin c est mon avis , a cela rajouter une dose de réactivité à l'improvisation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

petit réca du bouquin, pour savoir ce qu il vous reste vraiment des 10€ , faite le test

vous avez un circuit en tete ou vous roulez avec habitude, vous savez votre temps, alors allez y:
munissez vous d un chrono.

-fermez les yeux ,faite déja un tour de piste et qd vous passez la ligne attention TOP chrono
-prenez les virages juqu a la fin et TOP
-vous avez batu le record de piste BRAVO

regardez si votre temps trop rapide ou trop lent, c est la meme chose.

Pas assez de repere

-trop lent: il est incomplet pas assez de points de repere idem pour les plus rapide


Plus de sousou sont passé mes 10€ dtc ça va je le savais pliou Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pilou13 a écrit:
quand je fais le test dans ma tete , je me fais meme le bruit du moteur broum broum petard


petardsantélol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pilou13 a écrit:

justement facilité de quoi ? de comprehension de se qu ils font à mon avis !
quand on fait les choses avec aisance c est que l on a compris le fonctionnement
et qu on l applique sans etre pertuber sur les questions de son fonctionnement

enfin c est mon avis , a cela rajouter une dose de réactivité à l'improvisation


Ce que je veux dire par là , tu peux très bien comprendre la théorie sans pouvoir la mettre en pratique par rapport au barrière que tu te mets.
C'est pour cela que je trouve que certaines personnes ont plus de facilité que
d'autres à enlever ces barrières.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la suite
"
LA CLE DES MYSTERES DE LA PISTE

Les pilotes ont invariablement leurs portions de routes préférées, celles qui s’enchaînent les unes aux autres en une danse fluide où tout ce qui arrive est prévu et sans surprise. Sur la piste ou sur la route, vous savez où elles sont, mais vous devriez savoir pourquoi elles sont si confortables. Que devrez-vous connaître de la route que vous empruntez ? quels en sont les aspects importants et ceux qui ne le sont pas ? pourquoi certaines parties de cette route sont-elles plus dures à négocier que d’autres ? tout d’abord, les éléments de base :
Les routes sont construites afin que les usagers puissent se rendre très facilement du point A au point B. Les ingénieurs des Pet C sont très attentionnés : ils veulent que vous arriviez entier. Les virages sont souvent bien relevés, il est rare de trouver une épingle à cheveux à la fin d’une longue ligne droite, les virages à dévers négatifs sont évités autant que possible, les tournants sont conçus pour être prévisibles et aussi aisés que possible.

CONCUE POUR VOUS TROMPER
La piste est un tout autre animal. Bien peu de choses y sont faites pour vous faciliter la vie. Les ingénieurs ont délibérément construit un parcours qui présentera divers problèmes pour surprendre le pilote , le tromper mettre à l’épreuve. Les épingles à cheveux sont toujours dans les parties les plus difficiles, d’habitude après la partie la plus rapide, et les S , ou chicanes, ont souvent une sortie plus lente que leur entrée. Les virages peuvent vous déconcerter avec plusieurs inclinaisons et des changements de rayon pour casser votre rythme et vous mettre dans des situations inhabituelles. Et systématiquement, plus les virages sont rapides, plus ils deviennent difficiles. Mais quoiqu’il en soit, sur une piste ou sur route, on ne peut construire que cinq changements majeurs

A SUIVRE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mouais , quand on le stress , la peur c est toujours parceque l on connait pas , on maitrise
pas la chose, exemple tout con avec le circuit de ledenon , la réputation technique et
impressionante de ce circuit affole d entré les pilotes qui n y ont jamais posé les roues
puis quand on y est dessus les premiers roulages sont assez difficiles parcequ il faut
beaucoup se concentrer sur le tracé assez dur a mémoriser car assez long puis beaucoup de
virages en aveugle ect..qui nous font perdre nos moyens et nous prend tout notre capiltal
comme l image le keith code ,
puis une fois qu il est mémorisé et acquis dans notre caboche beh on le trouve exellent
et plus si impressionant que ca !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites