Pilou13-section-piste

extrait reglement promosport

Messages recommandés

EXTRAIT DU REGLEMENT PROMOSPORT (source esprit racing )


ART.23.1 Homologation Les machines de la catégorie Stocksport devront êtres homologuées selon les même procédures et critères que les machines Promosport. Les modèles bénéficiant d’une homologation Promosport en cours de validité sont admis dans cette catégorie.



ART.23.2 Prix Par dérogation à l'article 1 du règlement des Coupes de France Promosport, le prix plafond des machines Stocksport, tel que défini au catalogue de l'Importateur, est de 22.000 € T.T.C.



ART.23.1 Pneumatiques Par exception à la réglementation des Promosport France, le nombre et le type de pneumatiques de la catégorie Stocksport sont libres.



ART.23.2 Réglage d'injection Pour les machines équipées d'injection, l'adjonction d'un dispositif supplémentaire pour changer le mélange de carburant peut être installé et doit être fixé aux connecteurs d'origine. Le faisceau de câbles original doit être conservé.



ART.23.3 Filtre à air Libre.



ART.24 SPECIFICATION POUR LES MACHINES 600 SUPERSPORT FRANCE Les machines de la catégorie 600 Supersport France devront êtres homologuées selon les même procédures et critères que les machines Promosport. Les modèles bénéficiant d’une homologation Promosport en cours de validité sont admis dans cette catégorie.

Tout ce qui n est pas autorisé et précisé dans ce règlement est strictement interdit.



ART.24.1 poids minimum Lors de l’inspection finale et à tout moment de la manifestation, le poids total de la machine doit être au-dessus du poids à vide (ou à sec) défini par la notice constructeur dans la document d’homologation moins 12 kg.



ART.24.2 Carburant Tous les moteurs doivent être alimentés par du carburant normal sans plomb avec un taux de plomb maximal de 0.0005 g/l et un MON maximum de 90.



ART.24.3 Cadre et partie arrière Le cadre doit rester tel qu’originellement produit par le constructeur pour la machine homologuée. Les cotés du cadre peuvent être recouverts par une pièce de protection fabriquée en matériau composite. Ces protections doivent épouser la forme du cadre. Rien ne peut être ajouté par soudage ou enlevé par usinage du cadre. Tous les motocycles doivent porter un numéro d’identification du constructeur sur le cadre (numéro de châssis) Les supports et plaques support moteur doivent rester tels qu’originellement produits par le constructeur pour la machine homologuée. La partie arrière du cadre doit rester telle qu’originellement produite par le constructeur pour la machine homologuée. Des supports de selle supplémentaires peuvent être ajoutés, mais aucun ne peut être enlevé. Les accessoires boulonnés sur la partie arrière du cadre peuvent être enlevés. Les procédés de peinture ne sont pas restreints, mais le polissage du cadre ou de la partie arrière du cadre n’est pas autorisé.



ART.24.4 Fourches avant La structure des fourches (axes, fourreaux, pontets, bras, etc.) doit rester telle qu’originellement produite par le constructeur pour la machine homologuée. Les pièces internes standard d’origine des fourches peuvent être modifiées : Rondelles, pistons hydrauliques, canalisation d'huile, ressorts, colliers. Les bouchons de l’extrémité de la fourche peuvent être modifiés ou changés pour ajouter des ajusteurs de compression. Tout type et quantité d’huile peuvent être utilisés dans la fourche. La hauteur et la position de la fourche par rapport au TE est libre. Les TES de fourches, platines supérieure et inférieure ainsi que tout pontet de liaison doivent rester tels qu’originellement produits par le constructeur pour la machine homologuée. L’amortisseur de direction peut être ajouté ou remplacé par un amortisseur accessoire. L’amortisseur de direction ne peut agir comme dispositif limitant l’angle de braquage.



ART.24.5 Bras de suspension arrière (bras oscillant) Chaque partie du bras de suspension arrière doit rester tel qu’originellement produite par le constructeur pour la machine homologuée (y compris l articulation du bras de suspension arrière et le système de tension de chaîne arrière). Des emplacements de supports de béquille de la roue arrière peuvent être ajoutés au bras de suspension par soudage ou fixés avec des boulons. Les supports doivent avoir le bord arrondi visible de tous les côtés. Les vis de fixation doivent être renforcées. Les supports de béquilles arrière de type endurance sont interdits. Pour des raisons de sécurité, il est obligatoire d’utiliser un garde chaîne réalisé en matière plastique rigide de 5 mm d’épaisseur minimum fixé de manière à empêcher que la jambe, le pied du coureur ne se coince entre la course de la chaîne inférieure et la couronne arrière.



ART.24.6 Amortisseurs arrière Le ou les amortisseur(s) arrière peu(ven)t être modifié(s) ou remplacé(s), mais les fixations originelles au cadre et au bras oscillant doivent être utilisées et la timonerie de la suspension arrière doit rester tel qu’originellement produite par le constructeur pour la machine homologuée. Le ou les ressorts de suspension arrière peu(ven)t être changé(s).



ART.24.7 Roues Les roues doivent rester telles qu’originellement produites par le constructeur pour la machine homologuée. La commande du compteur de vitesse peut être enlevée et remplacée par une entretoise. Si la roue arrière comporte un système d’amortissement de transmission, ce dernier doit rester tel qu’originellement produit par le constructeur pour la machine homologuée. Aucune modification sur les axes de roues ou tout point d’attache et de montage pour les étriers de frein avant et arrière n’est autorisée. Les entretoises peuvent être modifiées. Des modifications aux roues, en vue de garder en place les entretoises sont autorisées. Le diamètre de la roue et la largeur de la jante doivent rester tels qu’originellement homologués.



ART.24.8 Freins Les disques de freins avant et arrière peuvent être changés mais doivent incorporer les étriers et le montage originaux. Cependant, le diamètre extérieur, le système de ventilation doivent rester tels qu’originellement produits par le constructeur pour la machine homologuée. Les disques ventilés intérieurement ne sont pas autorisés. Les supports des disques de freins peuvent être changés, mais doivent garder le même décalage et le même type de montage sur les roues. Les disques de freins de remplacement doivent être en matériaux ferreux. Les étriers des freins avant et arrière ainsi que tous leurs points de fixation(s) et toutes pièces d'ancrage doivent rester tels qu'originellement produits par le constructeur pour la machine homologuée. Le maître-cylindre avant doit rester tel qu’originellement produit par le constructeur pour la machine

homologuée. Le maître-cylindre arrière doit rester tel qu'originellement produit par le constructeur pour la machine homologuée. Les conduites des freins hydrauliques avant et arrière peuvent être changées. Le réservoir de liquide de freins peut être remplacé ou repositionné. Des connecteurs rapides peuvent être utilisés. La séparation des conduites pour les deux étriers des freins avant doit se faire au-dessus du té de la fourche inférieure (triple bride inférieure). Les plaquettes de freins avant et arrière peuvent être changées. Les goupilles de fixation des plaquettes de frein peuvent être modifiées pour un type de changement rapide. Des conduits d'air supplémentaires ne sont pas autorisés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ART.23.1 Homologation Les machines de la catégorie Stocksport devront êtres homologuées selon les même procédures et critères que les machines Promosport. Les modèles bénéficiant d’une homologation Promosport en cours de validité sont admis dans cette catégorie.



ART.24.9 Pneus Pneus pluie autorisés. Pneus sculptés dot ou erto. Le re taillage des pneus est interdit.



ART.24.10 Repose-pieds, commandes au pied Les repose-pieds et commandes au pied peuvent être déplacés, mais les supports doivent être montés sur le cadre aux points de fixation d’origine. Les repose-pieds peuvent être montés fixes ou de façon rabattable et dans ce cas un dispositif les ramenant automatiquement à la position normale doit être prévu. L’extrémité de chaque repose-pied doit se terminer par un rayon sphérique plein d’au moins 8 mm. Les repose-pieds en acier non rabattables doivent se terminer par un embout en plastique, téflon ou autre matériau équivalent fixe en permanence et d’un rayon minimal de 8 mm



ART.24.11 Guidons et commandes manuelles Les guidons peuvent être remplacés. Les guidons et commandes manuelles peuvent être déplacés. Les leviers d’embrayage et de frein peuvent être remplaces par des accessoires similaires. L’interrupteur du démarreur et le coupe contact doivent être placés sur le guidon, un seul bouton de couleur rouge (coupe contact) est autorisé.



ART.24.12 Carénage Le carénage avant doit être tel qu’originellement produit par le constructeur pour la machine homologuée. Le carénage peut être remplace par des contretypes accessoires de formes et d’aspect identiques à l’origine. Le matériau peut être changé. L’utilisation de matériau en fibres de carbone ou composite de carbone est interdite. La bulle peut être remplacée par un contretype transparent. Une modification de la hauteur de la bulle de +/- 15 mm est autorisée. Il est interdit d’équiper des motocycles de carénage si elles n’en sont pas équipées d’origine. Dans ce cas, un bac de récupération (50 % des liquides) doit équiper le motocycle. Ce dispositif ne peut dépasser une ligne tracée horizontalement d’un axe de roue à l’autre. L’ensemble des pattes supportant les instruments sur le carénage peut être remplacé. Tous les autres supports de carénage peuvent être modifiés ou remplacés. Les conduits d’air originaux entre le carénage et la boite à air doivent être tels qu’originellement produits par le constructeur sur la machine homologuée. Les grilles de protection originellement installées dans les ouvertures des conduits d’air peuvent être enlevées. Le carénage inférieur doit être construit pour contenir, en cas d’incident moteur, au moins la moitié de la totalité de l’huile et du liquide de refroidissement du moteur (minimum 5 litres). Le carénage inférieur doit comporter un maximum de deux trous de 25 mm, ces trous doivent rester obstrués en conditions de course piste sèche et doivent être ouverts uniquement dans des conditions de course sur piste mouillée, selon les déclarations (wet ou dry) du directeur de course. Le garde boue avant peut être remplacé par un garde boue accessoire de forme et de dimension identiques à celui d’origine et peut être espacé vers le haut afin de laisser de la place pour le pneu. La garde boue arrière fixé sur le bras oscillant peut être remplacé par des contretypes accessoires aux pièces originales. La protection de chaîne peut être retirée. Tous les bords exposés doivent être arrondis.



ART.24.13 Faisceaux électriques Le faisceau électrique est libre.



ART.24.14 Batterie Les dimensions et le type de batterie doivent être tels qu’originellement produits par le constructeur pour la machine homologuée.



ART.24.15 Radiateurs Le radiateur d’eau peut être modifié ou remplacé par rapport à celui monté sur la machine homologuée, uniquement s’il peut être fixé à l’endroit standard et qu’il n’exige aucune modification du cadre principal. Cependant l’apparence de l’avant et de l’arrière ainsi que le profil de la machine doivent être conformes à la


forme du modèle homologué. Des radiateurs et/ ou radiateurs d’huile supplémentaires ne sont pas autorisés. Les tuyaux de radiateurs reliés au moteur peuvent être changés. Le ventilateur peut être retiré.



ART.24.16 Boîte à air Aucune modification n’est autorisée, mais les tuyaux de drainage ou de reniflard doivent être obstrués. Le filtre à air peut être remplacé ou modifié. Tous les motocycles doivent être munis d’un système de recyclage fermé. Le reniflard d’huile doit être connecté et se décharger dans la boîte à air.



ART.24.17 Système d’injection de carburant Aucune modification n’est autorisée pour le système d’injection. Les injecteurs, les pavillons venturi, la pompe à essence et le régulateur de pression doivent être tels qu’originellement produits par le constructeur pour la machine homologuée. L’électronique qui gère le système d’injection est libre.



ART.24.18 Carburateurs Aucune modification n’est autorisée. Seuls les gicleurs boisseau ressort de boisseau aiguilles sont libres.



ART.24.19 Alimentation en carburant Les conduites d’essence peuvent être remplacées, mais le robinet d’essence doit rester tel qu’originellement produit par le constructeur. Des connecteurs rapides peuvent être utilisés. Les conduites de mise à l’air peuvent être remplacées. Des filtres à carburant peuvent être rajoutés.



ART.25 Culasse Aucune modification n’est autorisée. Aucun matériau ne peut être ajouté ou enlevé à la culasse. Le joint de culasse peut être changé. Les sièges, les soupapes, les guides, les ressorts et coupelles doivent être tels qu’originellement produits par le constructeur pour la machine homologuée. Des rondelles de compensation pour les ressorts de soupape ne sont pas autorisées. La rectification des sièges de soupapes ainsi que le rodage sont autorisés pour autant que l’angle du siège de soupape soit le même qu’originellement produit.



ART.25.1 Arbre à cames Aucune modification n’est autorisée.



ART.25.2 Pignon d’arbre à cames Le calage de la distribution est libre seulement si celui-ci est obtenu sans changement des pièces d’origine, le retrait de matière n’est autorisé qu’au niveau des trous de fixation du pignon d’arbre à came.



ART.25.3 Vilebrequin Aucune modification n’est autorisée (y compris le polissage et l’allégement).



ART.25.4 Pompes à huile et à eau et durites d’huile et d’eau Aucune modification de pompes n’est autorisée. Les durites d’huile peuvent être modifiées ou remplacées. les durites d’huile sous pression, si elles sont remplacées doivent être construites en métal renforcé et avoir des embouts matrices ou filetés.



ART.25.5 Bielles Aucune modification n’est autorisée.



ART.25.6 Pistons Aucune modification n’est autorisée.



ART.25.7 Segments

Aucune modification n’est autorisée.



ART.25.8 Axes de pistons et clips Aucune modification n’est autorisée.



ART.25.9 Cylindres Aucune modification n ‘est autorisée.



ART.25.10 Carters moteurs et tous carters annexes Seuls les carters annexes peuvent être modifies sans aucun changement à la position et aux dimensions des éléments internes. Des protections latérales épousant la forme et renforçant les carters latéraux qui peuvent entrer en contact direct avec la piste en cas de chute doivent obligatoirement être installées.




ART.25.11 Boite de vitesse Aucune modification n’est autorisée. Des adjonctions au mécanisme sélecteur, tels que des systèmes de changement de vitesse rapide sont autorisés.



ART.25.12 Transmission Libre, mais du même type que le modèle homologué.



ART.25.13 Embrayage Aucune modification n’est autorisée. Seul les disques et les ressorts d’embrayage peuvent être changés. Mais le nombre doit rester tel que le nombre d’origine du modèle homologué.



ART.25.14 Allumage boîtier de contrôle La gestion de l’allumage est libre ainsi que tous les boîtiers électroniques de gestion du moteur.



ART.25.15 Générateur alternateur démarreur Aucune modification n’est autorisée. Le démarreur doit toujours pouvoir mettre en marche le moteur pendant la manifestation et jusqu’à l’expiration du délai de réclamation. Le moteur doit démarrer et fonctionner des que le démarreur n’est plus sollicité. L’utilisation de batterie autre que celle sur la machine est interdite.



ART.26 Système d’échappement Les systèmes d’échappements et silencieux peuvent être changés ou modifiés. L’emplacement, l’apparence et le profil du silencieux doivent rester tels que le modèle homologué. Les lignes dites hautes ne sont pas autorisées si la machine n est pas homologuée avec par le constructeur et inversement. Pour des raisons de sécurité les bords de la ou des sorties des silencieux doivent être arrondis pour éviter les bords tranchants.

La limite de bruit est de 102 db avec une tolérance de 3 db après la course.



ART.26.1 Les éléments suivants peuvent être modifiés ou remplacés par rapport à ceux montés sur la machine homologuée Tout lubrifiant liquide de frein et de suspension, Tout type de bougies, Tout type de valves, Les masselottes d’équilibrage des roues peuvent être enlevées changées ou ajoutées, Tous les joints à l’exception du joint d’embase des cylindres, Finitions de peinture et stickers des surfaces peintes.



ART.26.2 Les éléments suivants peuvent être enlevés Tableau de bord, Ventilateur du radiateur et ses fils d’alimentation, Le garde chaîne pour autant qu’il ne soit pas incorporé dans le garde boue, Boulons des accessoires de la partie arrière du cadre,


Systèmes de dépollution.



ART.26.3 Les éléments suivants doivent être retirés Phares avant et arrière, indicateurs de directions, Rétroviseurs, Avertisseur, Plaque d’immatriculation, Boîte à outils, Crochet pour le casque et les bagages, Repose pieds passagers, Poignées de maintien du passager, Les barres de protection les béquilles centrales et latérales.




ART.26.4 Les éléments suivants doivent être modifiés Les motocycles doivent être équipés d’un interrupteur ou bouton coupe contact en état de marche se trouvant d’un côté ou de l’autre du guidon ou du demi-guidon et pouvant arrêter le moteur en marche. Les papillons des gaz doivent se fermer d’eux-mêmes, lorsque le conducteur lâche la poignée des gaz. Lorsqu’une coupure de circuit n’est pas installée d’origine par le fabricant, les pompes à essence électriques doivent être connectées à un coupe circuit qui sera actionné automatiquement dès que la moto s’arrête et se couche. Ce coupe circuit doit désactiver la pompe à essence et le système d’allumage en l’espace de deux secondes. La mise hors circuit de la pompe à essence et du système d’allumage peut être contrôlée sur instruction des officiels. Tous les motocycles doivent être munis d’un système de recyclage ferme. Les reniflards d’huile doivent être connectés et se déverser dans la boîte à air



ART.26.5 Acquisition de données L’acquisition de données est autorisée, la télémétrie est interdite (cf. article 11 des règles générales pour les épreuves de vitesse).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites